Menu
RSS
A+ A A-

Le brut entame la semaine en nette baisse à New York

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole baissaient lundi à l'ouverture à New York, toujours sous le coup de la décision des pays consommateurs de mettre sur le marché du brut puisé dans leurs réserves.

Vers 13H10 GMT/15h10 HEC, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en août s'échangeait à 90,51 dollars, en recul de 65 cents par rapport à vendredi.

"Le marché continue d'être affecté par la décision de l'Agence internationale de l'Energie (AIE) d'alimenter le marché avec les réserves stratégiques", ont expliqué les analystes de Barclays Capital.

Avec cette décision, "la disponibilité de brut devrait s'améliorer au moins en partie au troisième trimestre", ont-ils ajouté.

L'AIE, qui défend les intérêts des pays industrialisés consommateurs, a annoncé jeudi qu'elle mettait sur le marché 60 millions de barils de brut tirés des stocks stratégiques de ses Etats-membres, ce qui a fait plonger les cours.

L'annonce "a constitué une grande surprise pour le marché. Cela augmente clairement l'offre", a relevé Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

Selon l'analyste par ailleurs, "l'AIE a indiqué pendant le week-end qu'elle pourrait délivrer encore plus de pétrole. Cela met la pression sur les cours ici (sur le marché américain), et de manière encore plus forte sur le Brent".

A Londres, le baril de Brent chutait de 1,30 dollar, à 103,82 dollars, après avoir atteint son plus bas niveau depuis février.

Le marché européen se trouve dans une situation plus tendue sur le plan de l'offre, vu sa dépendance à la production libyenne, toujours interrompue, et des difficultés actuelles de production en mer du Nord. Il a donc réagi plus vivement à l'arrivée d'offre sur le marché.

"Bien sûr, le marché pétrolier attend aussi de voir si le Parlement grec va approuver le plan d'austérité", dont dépend le versement d'une nouvelle aide à Athènes, au bord du défaut sur sa dette, a expliqué Andy Lipow.

Les cours étaient également tirés vers le bas par la publication d'un indicateur industriel décevant en Chine, deuxième consommateur d'or noir de la planète, a-t-il observé.



Commenter Le brut entame la semaine en nette baisse à New York


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 16 janvier 2018 à 18:46

L'Algérien Sonatrach va raffiner une partie de son brut à l…

in amenas (algérie): Le groupe pétrolier national algérien Sonatrach a signé un accord avec le géant suisse du négoce pétrolier Vitol, afin...

mardi 16 janvier 2018 à 18:05

Le pétrole recule sur des prises de bénéfices

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens après avoir atteint de nouveaux sommets la veille, entraînant des prises...

mardi 16 janvier 2018 à 17:45

Production pétrolière 2017 record pour le brésilien Petrobra…

Rio de janeiro: Le groupe pétrolier d'Etat brésilien Petrobras a annoncé mardi avoir battu en 2017 son record de production pour la...

mardi 16 janvier 2018 à 15:21

Le pétrole new-yorkais ouvre en baisse après être monté au p…

New York: Le prix du pétrole coté à New York reculait légèrement à l'ouverture mardi après être monté la veille à son...

mardi 16 janvier 2018 à 12:38

Le pétrole affaibli par une remontée du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens, après avoir atteint la veille de nouveaux plus hauts depuis trois...

mardi 16 janvier 2018 à 03:34

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient en ordre dispersé, mardi matin en Asie, le Brent refluant après avoir enfoncé lundi la barre...

lundi 15 janvier 2018 à 19:20

Le pétrole new-yorkais toujours au plus haut depuis fin 2014

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York a inscrit lundi à la clôture un nouveau plus haut depuis décembre 2014...

lundi 15 janvier 2018 à 18:14

Le pétrole monte avec la faiblesse du dollar

Londres: Les cours du pétrole repoussaient lundi en fin d'échanges européens leurs plus hauts depuis plus de trois ans notamment grâce à...

lundi 15 janvier 2018 à 17:32

Les prix des carburants ont poursuivi leur hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué leur progression la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite