Menu
RSS
A+ A A-

Asie: le brut sans direction, après la Grèce et avant la Fed (93,71 USD)

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole étaient mitigés mercredi, dans un marché soulagé après le vote de confiance du parlement grec dans le gouvernement de George Papandréou, mais attentiste avant la fin de la réunion de la Fed américaine, selon les analystes.

Dans les échanges matinaux, le baril de "light sweet crude" pour livraison en août perdait 46 cents à 93,71 dollars. Celui du Brent de la Mer du Nord pour livraison en août gagnait 31 cents à 111,26 USD.

Le gouvernement socialiste grec a obtenu dans la nuit de mardi à mercredi la confiance du Parlement, première étape en vue de l'adoption d'ici la fin du mois d'un nouveau plan d'austérité, réclamée par l'Union européenne pour continuer à sauver le pays de la faillite.

Ce vote a apaisé en partie les craintes des marchés dans une nouvelle détérioration grave de la situation financière du pays, a indiqué Jason Feer, analyste chez Argus Media à Singapour.

"L'un des facteurs qui pèse dans l'esprit des gens est la crainte d'un défaut (de paiement) de la Grèce car cela accroîtrait les turbulences sur le marché", a-t-il ajouté.

Face à la grogne qui montait dans la majorité, le Premier ministre Georges Papandréou entendait par ce vote resserrer les rangs de sa majorité en vue de l'adoption de la nouvelle cure de rigueur.

Le marché pétrolier attend également la fin de la réunion de la Réserve fédérale américaine, mercredi, alors que plusieurs indicateurs signalent le manque de dynamisme de l'économie américaine, première consommatrice au monde d'or noir.

Mardi, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en juillet, dont c'était le dernier jour de cotation, a terminé à 93,40 dollars, en hausse de 14 cents par rapport à la veille.

Le contrat à échéance août, référence à partir de mercredi, a gagné 54 cents à 94,17 dollars.

A Londres en revanche, sur l'IntercontinentalExchange, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août a cédé 74 cents à 110,95 dollars.



Commenter Asie: le brut sans direction, après la Grèce et avant la Fed (93,71 USD)


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 17 octobre 2017 à 18:18

Le pétrole recule, la situation semble se stabiliser en Irak

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens alors que les marchés semblaient rassurés de voir les combattants kurdes...

mardi 17 octobre 2017 à 17:47

La crise entre Bagdad et les Kurdes rend le marché du pétrol…

Londres: Les tensions entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak menacent la production d'or noir, et pourraient mener à une...

mardi 17 octobre 2017 à 15:21

Le pétrole porté à New York par les tensions au Moyen-Orient

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait mardi à l'ouverture, soutenu par un regain de tensions...

mardi 17 octobre 2017 à 13:10

Le conflit entre l'Irak et le Kurdistan pourrait faire monte…

Londres: Alors que le conflit s'intensifie entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak, les marchés surveillaient avec inquiétude la situation...

mardi 17 octobre 2017 à 12:20

Le pétrole grimpe, la fièvre géopolitique reprend les marché…

Londres: Les prix du pétrole montaient à nouveau mardi en cours d'échanges européens, alors que les tensions au Kurdistan irakien et en...

mardi 17 octobre 2017 à 12:18

Bagdad reprend deux grands champs pétroliers aux Kurdes à Ki…

Bay hassan (irak): Les troupes irakiennes ont repris mardi les deux principaux champs pétroliers de la ville de Kirkouk après le retrait...

mardi 17 octobre 2017 à 06:13

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient mardi en ordre dispersé en Asie après avoir fortement augmenté lundi du fait des perturbations dans...

lundi 16 octobre 2017 à 21:03

Le pétrole porté par les tensions en Irak

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en hausse lundi après la prise de contrôle par les forces irakiennes du siège du...

lundi 16 octobre 2017 à 19:36

Glencore et le Qatar cèdent 14% de Rosneft pour 7,8 milliard…

Genève: Le consortium contrôlé par Glencore et le fonds souverain du Qatar ont annoncé lundi avoir conclu un accord pour céder pour...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite