Menu
RSS
A+ A A-

En hausse à New York; optimisme pour la Grèce

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole montaient mardi à l'ouverture à New York, le marché se montrant optimiste sur les chances de voir la Grèce éviter le défaut de paiement à court terme.

Vers 13H10 GMT, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en juillet s'échangeait à 94,04 dollars, en hausse de 78 cents par rapport à la veille.

La progression des cours "semble liée à l'évolution du dollar", a expliqué Phil Flynn, de PFG Best.

La monnaie américaine reculait mardi, notamment face à l'euro. Un tel mouvement a tendance à soutenir les cours des matières premières, les investisseurs y plaçant leur argent pour se protéger d'une perte de valeur de leur capital.

"Certaines des pires craintes concernant la Grèce semblent avoir été repoussées", a estimé Phil Flynn.

"Le problème est toujours là. La perspective d'un défaut de paiement a probablement été repoussée, mais la Grèce va probablement finir par se trouver en situation de défaut d'une manière ou d'une autre", a-t-il poursuivi.

En attendant le déblocage d'argent frais par l'Union européenne et le Fonds monétaire international, conditionné à l'adoption de mesures d'austérité par Athènes, le président de la Commission européenne José Manuel Barroso a proposé "un plan d'urgence" pour aider le pays. Ce plan prévoit le versement d'un milliard d'euros du budget de l'UE.

Athènes a par ailleurs réussi à lever 1,625 milliard d'euros à trois mois sur les marchés, mais à un taux très élevé.

Les cours du pétrole avaient chuté de six dollars la semaine dernière, tombant lundi matin à leur plus bas niveau depuis février.

"Certains acteurs du marché considèrent clairement que la chute des prix depuis le milieu de la semaine dernière constitue une opportunité d'achat" à bon compte, ont estimé les analystes de Commerzbank.

"Cela dit, la crise de la dette en Grèce reste une épée de Damoclès suspendue au dessus des marchés, et l'attention va maintenant se porter sur le vote de confiance au Parlement grec (mardi soir), dont dépend le versement des fonds européens", ont-ils poursuivi.



Commenter En hausse à New York; optimisme pour la Grèce


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 26 septembre 2017 à 18:11

Le pétrole recule, prudence des marchés après le bond de lun…

Londres: Les cours du pétrole baissaient mardi en fin d'échanges européens après avoir atteint leur plus haut en deux ans, les marchés...

mardi 26 septembre 2017 à 17:32

Pétrole: deux nouvelles entités de Schlumberger en France to…

Paris: Deux nouvelles entités en France du groupe de services parapétroliers Schlumberger sont visés par un plan social, portant à trois le...

mardi 26 septembre 2017 à 16:07

Le pétrole, sous l'effet de prises de bénéfices, ouvre en ba…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York reculait mardi à l'ouverture après être monté la veille à...

mardi 26 septembre 2017 à 12:27

Le pétrole recule de son plus haut en deux ans à Londres

Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après leur bond de la veille provoqué par...

mardi 26 septembre 2017 à 05:58

Le pétrole continue de grimper en Asie

Singapour: Les prix du pétrole continuaient sur leur lancée mardi en Asie et grimpaient à des plus hauts de plusieurs mois, sous...

lundi 25 septembre 2017 à 21:17

Le pétrole termine au plus haut en deux ans à Londres et en …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé lundi au plus haut depuis deux...

lundi 25 septembre 2017 à 18:41

Loi hydrocarbures: Hulot défend "l'axe principal" …

Paris: La loi sur l'interdiction de la production d'hydrocarbures est "l'axe principal" du plan climat du gouvernement, a défendu lundi le ministre...

lundi 25 septembre 2017 à 18:12

Le pétrole grimpe avec le référendum du Kurdistan irakien

Londres: Les cours du pétrole montaient nettement lundi en fin d'échanges européens, les investisseurs craignant que le référendum du Kurdistan irakien sur...

lundi 25 septembre 2017 à 15:48

Frontières et pétrole: Erdogan veut sanctionner les kurdes d…

Istanbul: Le président turc Recep Tayyip Erdogan, furieux contre le référendum d'indépendance au Kurdistan irakien, a annoncé lundi une prochaine fermeture de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite