Menu
RSS
A+ A A-

Toujours en recul dans un marché bousculé par la crise grecque

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole poursuivaient leur repli vendredi en fin d'échanges européens, toujours pénalisés par les inquiétudes sur l'issue de la crise grecque et ses éventuelles répercussions sur la demande, mais limitant leurs pertes grâce à un infléchissement du dollar.

Vers 16H00 GMT (18H00 à Paris), le baril de Brent de la Mer du Nord pour livraison en août s'échangeait à 112,84 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 1,18 dollar par rapport à la clôture de jeudi.

Sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juillet lâchait 2,25 dollars, à 92,70 dollars. Il était tombé en début d'échanges européens à 92,12 dollars, son plus bas niveau depuis fin février.

Le marché continuait de pâtir des inquiétudes sur la crise budgétaire en Grèce, les investisseurs redoutant une déstabilisation du secteur bancaire européen et une contagion aux autres Etats fragiles de la zone euro.

"Les fluctuations des devises gouvernent le marché. Les prix du baril se sont un peu repris grâce à un renforcement de l'euro face au dollar", la dépréciation de ce dernier rendant plus attractifs les achats de brut libellés dans la monnaie américaine, expliquait Myrto Sokou, analyste du courtier Sucden.

L'euro rebondissait nettement après une intervention des dirigeants allemand et français, Nicolas Sarkozy et Angela Merkel ayant convenu de chercher une solution rapide pour aider la Grèce à faire face à sa dette, avec une participation volontaire des créanciers privés.

Mais les craintes persistantes sur l'issue de la crise grecque n'ont pas disparu pour autant et devraient continuer de peser sur les cours et d'"entretenir l'aversion des investisseurs pour les actifs jugés plus risqués", dont les matières premières, a tempéré Mme Sokou.

Par ailleurs, un indicateur décevant venait exacerber les inquiétudes des investisseurs sur la reprise économique américaine et un ralentissement de la demande énergétique des Etats-Unis, premier pays consommateur d'or noir du monde.

Le moral des ménages a sensiblement reculé en mai aux Etats-Unis, selon l'indice de confiance des consommateurs américains publié vendredi par l'Université du Michigan.

"Des indicateurs américains sans éclat" indiquent "que la route de la reprise économique restera chaotique aux Etats-Unis", avertissaient les experts du cabinet viennois JBC Energy.

Pour les analystes de Barclays Capital, les cours sur le marché new-yorkais "sont devenus de plus en plus une manière d'exprimer une opinion sur l'économie américaine", accroissant leur distorsion avec les autres marchés internationaux.



Commenter Toujours en recul dans un marché bousculé par la crise grecque


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 25 septembre 2017 à 12:40

Le pétrole monte encore, l'Opep pourrait prolonger son accor…

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens, les analystes se satisfaisant du ton optimiste adopté par des responsables...

lundi 25 septembre 2017 à 12:16

Kurdistan irakien: assécher les revenus du pétrole dépend de…

Bagdad: L'arrêt des transactions pétrolières avec le Kurdistan irakien, demandé par Bagdad comme mesure de rétorsion à la tenue lundi du référendum...

lundi 25 septembre 2017 à 10:32

L'Opep va discuter de la prolongation des réductions de prod…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): L'Opep discutera en novembre de la prolongation des réductions de production qui ont stimulé les prix et...

lundi 25 septembre 2017 à 05:23

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie après une réunion de l'Opep qui s'est terminée sans engagement tangible sur une...

dimanche 24 septembre 2017 à 20:50

Kurdistan: Bagdad demande aux pays de ne traiter qu'avec lui…

Bagdad: Le gouvernement irakien a demandé dimanche à tous les pays de ne traiter qu'avec lui pour les transactions pétrolières après la...

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite