Menu
RSS
A+ A A-

Le brut peine à rebondir à New York après ses pertes de la veille

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole peinaient à rebondir mardi à l'ouverture à New York, alors que le marché tentait de se remettre des fortes pertes de la veille.

Vers 13H15 GMT/15h15 HEC, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en juillet s'échangeait à 97,22 dollars, en repli de 8 cents par rapport à lundi.

Le marché, en petite hausse au moment de l'ouverture, peinait à se remettre des pertes de la veille.

Le baril avait lâché près de 2 dollars alors que les investisseurs s'interrogeaient sur l'attitude de l'Arabie saoudite, déçue du statu quo décidé par l'Organisation des pays exportateur de pétrole la semaine passée sur la production alors qu'elle était en faveur d'une hausse des quotas.

L'actualité été mitigée mardi matin.

Les investisseurs digéraient toujours le fait que le royaume est en train d'augmenter son offre auprès des consommateurs asiatiques et européens, a expliqué Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

Mais d'un autre côté, la Chine a augmenté son taux d'utilisation des raffineries afin de répondre à sa solide demande intérieure, a ajouté l'analyste, ce qui est positif pour la demande de brut.

La publication sur les ventes de détail aux Etats-Unis en mai n'était pas très encourageante. Elles ont reculé sous le coup d'une forte baisse des ventes du secteur automobile, selon des chiffres du département du Commerce.

L'écart de prix entre le baril de Brent et celui de "light sweet crude", ou WTI, se maintenait à des niveaux record, à environ 23 dollars.

Alors que le marché pétrolier aux Etats-Unis était caractérisé par des réserves importantes, en Europe l'équilibre entre l'offre et la demande se faisait plus restreint.

Le Brent était soutenu par les problèmes de production au Nigeria, où la compagnie pétrolière anglo-néerlandaise Shell a déclaré lundi l'état de "force majeure" pour les mois de juin et de juillet après plusieurs incendies et fuites sur des oléoducs.

Des problèmes de production en mer du Nord pesaient également.



Commenter Le brut peine à rebondir à New York après ses pertes de la veille


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 25 septembre 2017 à 10:32

L'Opep va discuter de la prolongation des réductions de prod…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): L'Opep discutera en novembre de la prolongation des réductions de production qui ont stimulé les prix et...

lundi 25 septembre 2017 à 05:23

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie après une réunion de l'Opep qui s'est terminée sans engagement tangible sur une...

dimanche 24 septembre 2017 à 20:50

Kurdistan: Bagdad demande aux pays de ne traiter qu'avec lui…

Bagdad: Le gouvernement irakien a demandé dimanche à tous les pays de ne traiter qu'avec lui pour les transactions pétrolières après la...

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite