Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en baisse à New York, sous pression de l'Arabie saoudite

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole se repliaient lundi à l'ouverture du marché à New York, le baril de référence cédant 60 cents à 98,69 dollars, sous la pression d'une augmentation de la production de brut en provenance d'Arabie saoudite.


Vers 13H10 GMT/15h10 HEC, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en juillet s'échangeait à 98,73 dollars, en repli de 56 cents par rapport à vendredi.

Le marché poursuivait le fort recul enregistré vendredi, quand le baril était retombé à moins de 100 dollars, effaçant une grande partie des gains enregistrés après le statu quo décidé par l'Organisation des pays exportateurs de pétrole sur ses quotas de production.

La pression négative venait d'Arabie saoudite, qui selon les analystes va augmenter sa production à 10 millions de barils par jour en juillet.

"La promesse de l'Arabie saoudite de relever sa production à un plus haut niveau depuis 30 ans impose vraiment une pression à la baisse", a noté Phil Flynn, de PFG Best Research.

Mercredi, l'Opep avait décidé de laisser ses quotas échangés, faute de consensus parmi ses membres, et contre la volonté de l'Arabie saoudite, pourtant chef de file du cartel.

"Il sera intéressant de voir le volume de pétrole qui va arriver", a observé Phil Flynn. "Je pense que ce sera plus que si la réunion de l'Opep n'avait pas eu lieu. (L'Arabie saoudite) veut envoyer un message au cartel qu'ils ne se laisseront pas faire".

Les prix du baril de Brent échangé à Londres divergeaient, en nette hausse après les violences observées au cours du week-end en Afrique du nord et au Moyen-Orient.

Les tensions dans cette région affectent plus les cours du Brent, plus concerné par les problèmes que cela peut engendrer.

Les combats se sont intensifiés au Yémen et en Syrie notamment.

"De plus, il y a toujours des inquiétudes autour des pertes de pétrole libyen qui soutiennent le Brent", a ajouté Phil Flynn.

L'écart de prix entre le baril de Brent et celui de "light sweet crude" atteignait un niveau record, de plus de 20 dollars.



Commenter Le brut ouvre en baisse à New York, sous pression de l'Arabie saoudite

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Le pétrole en Arabie Saoudite


lundi 16 janvier 2017

Pétrole: "probablement pas" besoin de prolonger la…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a estimé lundi que le marché pétrolier était en train...

jeudi 12 janvier 2017

L'Arabie optimiste sur une stabilisation du marché pétrolier

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh s'est dit optimiste jeudi sur la perspective d'une stabilisation du...

dimanche 25 décembre 2016

Arabie: un journal se retracte après l'annonce de la vente d…

Ryad: Le quotidien économique saoudien Al-Eqtisadiah s'est rétracté dimanche sur l'information qu'il avait publiée la veille affirmant que le géant pétrolier Aramco...


- Voir toutes les news du pétrole en Arabie Saoudite

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 27 février 2017 à 05:03

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient lundi en Asie, encouragés par le respect des accords de l'Opep sur la réduction de la...

vendredi 24 février 2017 à 20:41

Le pétrole finit la semaine sur la défensive

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont baissé vendredi, l'actualité du marché se résumant à un indicateur hebdomadaire qui témoignait une...

vendredi 24 février 2017 à 18:31

Le pétrole recule avec la hausse de la production américaine

Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en fin d'échanges européens dans un marché qui a regagné en volatilité cette semaine, alors...

vendredi 24 février 2017 à 18:19

Shell confirme un investissement pétrolier de 300 millions U…

Buenos aires: Le géant pétrolier anglo-néerlandais Shell a confirmé son intention d'investir 300 millions de dollars pour exploiter du pétrole et du...

vendredi 24 février 2017 à 15:10

Le pétrole revient sur sa hausse de la veille à New York

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse vendredi à New York, au lendemain d'une avancée au plus haut depuis...

vendredi 24 février 2017 à 12:14

Le pétrole recule, la production américaine inquiète

Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens dans un marché qui a regagné en volatilité cette semaine, alors...

vendredi 24 février 2017 à 06:53

Le pétrole repart à la baisse en Asie

Singapour: L'or noir repartait vendredi matin à la baisse en Asie après avoir touché à New York son plus haut niveau depuis...

jeudi 23 février 2017 à 20:43

Le pétrole finit au plus haut depuis mi-2015 aux USA, après …

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont atteint jeudi leur plus haut niveau depuis la mi-2015 à New York, après des...

jeudi 23 février 2017 à 18:14

Le pétrole remonte, hausse moins forte qu'attendue des réser…

Londres: Les prix du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens, mais limitaient leurs gains, le Département américain ayant publié une hausse...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite