Menu
RSS
A+ A A-

Climat: New York assigne en justice cinq géants pétroliers

prix du petrole New YorkNew York: La ville de New York a assigné en justice cinq groupes pétroliers géants pour leur rôle présumé dans le changement climatique, et annoncé son intention de se débarrasser de quelque 5 milliards d'investissements dans des sociétés actives dans les énergies fossiles.
Le maire démocrate, Bill de Blasio, a annoncé mercredi que la première ville américaine avait saisi la justice fédérale contre cinq géants pétroliers - BP, Chevron, ConocoPhillips, ExxonMobil et Shell - pour leur responsabilité supposée dans le changement climatique.

Le document de l'assignation, consulté par l'AFP, ne mentionne aucun montant.

Les dommages éventuellement alloués par la justice contribueraient au financement des mesures prises par la ville pour lutter contre les conséquences du changement climatique, a annoncé la municipalité, qui a déjà lancé un programme d'investissement de 20 milliards de dollars.

"ExxonMobil accueille favorablement toute tentative de répondre au changement climatique", a réagi ExxonMobil à l'AFP. "Ce type d'action en justice, (...) contre une industrie qui propose des produits sur lesquels nous nous reposons tous pour faire fonctionner l'économie et vivre au quotidien, n'en est pas une."

Chevron a dénoncé une action "sans fondement factuel ou juridique", qui "ne fera rien pour répondre à la grave question du changement climatique", tandis que Shell soulignait que le réchauffement devait être traité "par des politiques gouvernementales raisonnables et le changement culturel", "pas par les tribunaux".

Quant au désinvestissement des industries fossiles, il n'interviendra qu'après analyse de l'impact d'une telle décision et examen juridique, a indiqué M. de Blasio dans un communiqué, alors que la capitale Washington avait annoncé un désinvestissement similaire en 2016.

Les 5 milliards d'actifs, qui seraient cédés dans les cinq ans en cas de confirmation du désinvestissement, font partie du portefeuille des fonds de pension municipaux qui assurent les retraites des fonctionnaires.

"New York fait front pour les générations futures et notre planète" et et combat aussi "les groupes d'énergies fossiles, qui connaissaient leurs effets et ont sciemment trompé le public pour protéger leurs bénéfices", a expliqué M. De Blasio pour expliquer cette initiative, saluée par plusieurs associations de défense de l'environnement dont Greenpeace.

"Nous nous battons pour notre survie et nous ne pouvons compter sur personne pour le faire à notre place", a-t-il souligné.

Depuis l'ouragan Sandy, qui a fait plus de 40 morts à New York en octobre 2012 et coûté 42 milliards de dollars à l'Etat de New York, la capitale financière américaine a fait de la lutte contre le changement climatique une priorité, un engagement que le retrait des Etats-Unis de l'accord de Paris n'a fait que renforcer.

Fin décembre, le gouverneur de l'Etat de New York, Andrew Cuomo, avait indiqué vouloir geler des investissements du fonds de pension des fonctionnaires de l'Etat (NYSCRF) dans les énergies fossiles, ainsi qu'un plan de désengagement.

En 2015, le Parlement de Californie avait déjà voté une loi contraignant les deux principaux fonds de pension publics de l'Etat à céder leurs actifs liés au charbon. Des villes comme San Francisco ou Seattle ont aussi annoncé qu'elles envisageaient de désinvestir des énergies fossiles, mais sans passer à l'acte.


(c) AFP

Commenter Climat: New York assigne en justice cinq géants pétroliers


La Compagnie pétrolière britannique BP

Pétrole: l'Irak signe avec BP pour développer les champs de Kirkouk

jeudi 18 janvier 2018

Kirkouk (irak): L'Irak a signé jeudi un contrat avec le géant pétrolier britannique BP pour développer la production de pétrole, que Bagdad dit vouloir plus que doubler, dans la riche province de Kirkouk récemment reprise aux Kurdes.

La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

Eni conclut la cession à ExxonMobil de 25% d'un gisement au Mozambique

mercredi 13 décembre 2017

milan: Le géant italien Eni a annoncé jeudi avoir conclu la cession à la major américaine ExxonMobil d'une participation de 25% dans un gisement gazier au Mozambique, pour quelque 2,8 milliards de dollars.

La Compagnie pétrolière Shell

L'Irak a commencé à reprendre reprendre la gestion du champ pétrolier géa…

jeudi 21 décembre 2017

Bagdad: L'Irak a commencé à reprendre l'administration du champ pétrolier géant de Majnoun, dans le sud du pays, après le retrait de la compagnie anglo-néerlandaise Shell, a annoncé jeudi le ministre du Pétrole Jabbar al-Louaïbi.


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 22 janvier 2018 à 12:13

Le pétrole hésite après une réunion de suivi de l'Opep et de…

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient lundi en cours d'échanges européens au lendemain d'une réunion de l'Opep et de ses partenaires...

lundi 22 janvier 2018 à 07:39

Pétrole: Ryad veut créer un cadre de coopération permanent O…

Mascate: L'Arabie saoudite, premier exportateur mondial de pétrole, a appelé dimanche à une coopération à long terme, "au delà de 2018", entre...

lundi 22 janvier 2018 à 06:17

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi en Asie, en raison des tensions géopolitiques au Proche-Orient et d'une...

vendredi 19 janvier 2018 à 20:56

La hausse de la production américaine d'or noir pèse sur le …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole new-yorkais et londonien ont terminé en baisse vendredi, l'Agence internationale de l'Energie (AIE) ayant à...

vendredi 19 janvier 2018 à 18:14

Le pétrole recule, l'AIE alarme avec ses prévisions sur les …

Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi en fin d'échanges européens, en baisse nette sur la semaine alors que l'Agence internationale de...

vendredi 19 janvier 2018 à 15:24

Le pétrole new-yorkais lesté à l'ouverture par l'offre améri…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait à l'ouverture vendredi alors que l'Agence internationale de l'Energie (AIE) a à son tour...

vendredi 19 janvier 2018 à 12:12

Le pétrole recule, l'AIE prévoit une production américaine r…

Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens alors que les inquiétudes du marché sur un éventuel bond de...

vendredi 19 janvier 2018 à 10:07

Pétrole: record de production en vue aux Etats-Unis, le rééq…

Paris: En dépassant les 10 millions de barils par jour, les Etats-Unis devraient battre leur record historique de production d'or noir cette...

vendredi 19 janvier 2018 à 05:42

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient vendredi en Asie sous l'effet de prises de bénéfices et d'inquiétudes sur une augmentation de la...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite