Menu
RSS
A+ A A-

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement suivi

prix du petrole ParisParis: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle par la réforme du Code du travail, était diversement suivi jeudi dans les sites pétrochimiques, a-t-on appris de sources concordantes.
Selon la CGT, le mouvement était bien suivi notamment dans le Sud, avec "50% à 100%" de grévistes sur les sites pétrochimiques.

L'Ufip (Union française des industries pétrolières) a évoqué de son côté des actions "surtout dans le Sud et à la périphérie de Paris". En Normandie, "tout est normal", a indiqué une porte-parole de l'organisme patronal à l'AFP.

"Les raffineries tournent normalement mais à l'extérieur des sites, des grévistes perturbent le bon déroulement" des expéditions, a-t-elle précisé.

"Partout où il y a des grévistes, il n'y a ni expéditions ni travaux", a indiqué de son côté à l'AFP Emmanuel Lépine (FNIC-CGT). M. Lépine a fait part de taux de "grévistes postés" allant de "50% à 100%" selon les sites, avec par exemple 60% de grévistes à la raffinerie de Grandpuits (Seine-et-Marne).

Selon Yann Manneval, secrétaire de l'union départementale CGT des Bouches-du-Rhône, on comptait 100% de grévistes sur le site LyondellBasell et 60% à la raffinerie Esso de Fos-sur-Mer.

Sur la plateforme Total de La Mède, qui ne fait pas de production, les expéditions sont bloquées, tandis qu'à la raffinerie de Lavéra, de la compagnie Petroineos, la production a été ralentie, a dit M. Manneval.

De son côté, une porte-parole d'Esso a évoqué un nombre "limité" de grévistes à Fos-sur-Mer, qui "perturbent les opérations de chargement et d'expéditions" et "aucun impact" à la raffinerie de Gravenchon, en Normandie.

Le mouvement de grève n'était pas suivi au dépôt pétrolier de Feyzin (Rhône) jeudi.

Les sites normands devraient entrer dans le mouvement plus tard, a assuré M. Lépine.

La FNIC-CGT, troisième fédération de la branche pétrole, demande que soient préservés au niveau de la branche "les éléments salariaux" et les "prérogatives des CHSCT" (comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail, ndlr), qui vont disparaître avec la réforme du code du travail.


(c) AFP

Commenter Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement suivi


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 19 janvier 2018 à 20:56

La hausse de la production américaine d'or noir pèse sur le …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole new-yorkais et londonien ont terminé en baisse vendredi, l'Agence internationale de l'Energie (AIE) ayant à...

vendredi 19 janvier 2018 à 18:14

Le pétrole recule, l'AIE alarme avec ses prévisions sur les …

Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi en fin d'échanges européens, en baisse nette sur la semaine alors que l'Agence internationale de...

vendredi 19 janvier 2018 à 15:24

Le pétrole new-yorkais lesté à l'ouverture par l'offre améri…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait à l'ouverture vendredi alors que l'Agence internationale de l'Energie (AIE) a à son tour...

vendredi 19 janvier 2018 à 12:12

Le pétrole recule, l'AIE prévoit une production américaine r…

Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens alors que les inquiétudes du marché sur un éventuel bond de...

vendredi 19 janvier 2018 à 10:07

Pétrole: record de production en vue aux Etats-Unis, le rééq…

Paris: En dépassant les 10 millions de barils par jour, les Etats-Unis devraient battre leur record historique de production d'or noir cette...

vendredi 19 janvier 2018 à 05:42

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient vendredi en Asie sous l'effet de prises de bénéfices et d'inquiétudes sur une augmentation de la...

jeudi 18 janvier 2018 à 20:57

Le pétrole hésite à New York entre baisse des stocks et haus…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais a terminé quasi inchangé jeudi, le marché hésitant entre une nouvelle baisse importante des...

jeudi 18 janvier 2018 à 19:10

TransCanada sécurise les contrats pour la construction du Ke…

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi avoir sécurisé des contrats de livraisons de pétrole sur 20 ans permettant d'engager la construction...

jeudi 18 janvier 2018 à 18:18

Le pétrole hésite, entre pessimisme de l'Opep et un rapport …

Londres: Les cours du pétrole hésitaient jeudi en fin d'échanges européens alors que l'Opep a relevé ses prévisions sur la production américaine...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite