Menu
RSS
A+ A A-

Statoil: l'Amérique du Nord pèse encore sur les résultats

prix du petrole OsloOslo: Le groupe pétrolier norvégien Statoil a publié jeudi des résultats trimestriels inférieurs aux attentes, une nouvelle fois plombés par une dépréciation de ses actifs nord-américains.
De juillet à septembre, la perte nette s'est creusée à 480 millions de dollars, contre 432 millions un an plus tôt malgré un rebond des cours du pétrole.

Les comptes ont de nouveau été lestés par une dépréciation d'actifs de 856 millions de dollars en Amérique du Nord, en raison d'une production sur place moindre qu'espéré au troisième trimestre.

Avant l'annonce de cette nouvelle dépréciation d'actifs, le journal d'affaires Dagens Naeringsliv avait indiqué au début du mois que les aventures de Statoil à l'international s'étaient déjà traduites par 94 milliards de couronnes (11,7 milliards de dollars) depuis 2013, essentiellement de l'autre côté de l'Atlantique.

L'action reculait de 2,41% en milieu de journée à la Bourse d'Oslo.

Bien qu'en nette progression sur un an, le résultat d'exploitation ajusté, référence du marché, est ressorti en deçà des attentes des analystes, à 2,3 milliards de dollars au troisième trimestre. Le chiffre d'affaires a augmenté de 12,4%, à 13,6 milliards.

Invoquant une gestion plus rigoureuse des projets, Statoil a de nouveau sabré ses prévisions d'investissement.

Le géant énergétique, détenu à 67% par l'État norvégien, prévoit désormais d'investir seulement environ 10 milliards de dollars cette année, contre 11 milliards dans ses prévisions antérieures.

Conséquence du recul du cours du baril depuis l'été 2014, les compagnies pétrolières ont nettement réduit leurs investissements, annulant ou différant certains projets et forçant les entreprises du secteur parapétrolier à réduire leurs coûts.

Les seules dépenses d'exploration du groupe sont dorénavant attendues à 1,3 milliard de dollars sur l'année 2017, contre 1,5 milliard en 2016.

Statoil a bouclé cet été une campagne de prospection décevante dans les eaux arctiques de la mer de Barents, une région où elle nourrit de gros espoirs et où elle compte revenir en 2018, au grand dam des défenseurs de l'environnement.

Sa production d'hydrocarbures a sensiblement augmenté au cours du troisième trimestre, à 2,045 millions de barils équivalent-pétrole par jour (Mbep/j) contre 1,805 Mbep/j il y a un an.

Sur l'ensemble de l'année, la production devrait augmenter de 6%, soit un point de plus qu'attendu jusqu'à présent. Entre 2016 et 2020, l'objectif est une croissance organique moyenne d'environ 3% par an.


(c) AFP

Commenter Statoil: l'Amérique du Nord pèse encore sur les résultats


La Compagnie pétrolière norvégienne Statoil

Statoil investit jusqu'à 2,9 mds USD dans un champ de Petrobras

lundi 18 décembre 2017

Oslo: Le groupe pétrolier norvégien Statoil a annoncé lundi l'acquisition de 25% du champ Roncador exploité par le brésilien Petrobras dans le bassin de Campos (littoral nord de l'Etat de Rio), pour jusqu'à 2,9 milliards de dollars.


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Statoil

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 19 janvier 2018 à 20:56

La hausse de la production américaine d'or noir pèse sur le …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole new-yorkais et londonien ont terminé en baisse vendredi, l'Agence internationale de l'Energie (AIE) ayant à...

vendredi 19 janvier 2018 à 18:14

Le pétrole recule, l'AIE alarme avec ses prévisions sur les …

Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi en fin d'échanges européens, en baisse nette sur la semaine alors que l'Agence internationale de...

vendredi 19 janvier 2018 à 15:24

Le pétrole new-yorkais lesté à l'ouverture par l'offre améri…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait à l'ouverture vendredi alors que l'Agence internationale de l'Energie (AIE) a à son tour...

vendredi 19 janvier 2018 à 12:12

Le pétrole recule, l'AIE prévoit une production américaine r…

Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens alors que les inquiétudes du marché sur un éventuel bond de...

vendredi 19 janvier 2018 à 10:07

Pétrole: record de production en vue aux Etats-Unis, le rééq…

Paris: En dépassant les 10 millions de barils par jour, les Etats-Unis devraient battre leur record historique de production d'or noir cette...

vendredi 19 janvier 2018 à 05:42

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient vendredi en Asie sous l'effet de prises de bénéfices et d'inquiétudes sur une augmentation de la...

jeudi 18 janvier 2018 à 20:57

Le pétrole hésite à New York entre baisse des stocks et haus…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais a terminé quasi inchangé jeudi, le marché hésitant entre une nouvelle baisse importante des...

jeudi 18 janvier 2018 à 19:10

TransCanada sécurise les contrats pour la construction du Ke…

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi avoir sécurisé des contrats de livraisons de pétrole sur 20 ans permettant d'engager la construction...

jeudi 18 janvier 2018 à 18:18

Le pétrole hésite, entre pessimisme de l'Opep et un rapport …

Londres: Les cours du pétrole hésitaient jeudi en fin d'échanges européens alors que l'Opep a relevé ses prévisions sur la production américaine...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite