Menu
RSS
A+ A A-

Ordonnances: la CGT pétrole décidera mercredi des modalités d'une grève

prix du petrole ParisParis: La CGT pétrole, qui a menacé lundi de lancer une grève dans le secteur faute de l'ouverture "immédiate" d'une négociation pour maintenir le socle de garanties de sa convention collective, remise en cause selon elle par la réforme du code du travail, décidera mercredi des modalités du mouvement, a-t-on appris vendredi de source syndicale.
"Nous n'avons eu aucune nouvelle de l'Ufip (Union française des industries pétrolières), ni du gouvernement" depuis lundi, a indiqué à l'AFP Emmanuel Lépine, secrétaire général de la FNIC-CGT.

"On avait dit qu'on passait dans une autre phase à partir de lundi. On réunira les syndicats" CGT de l'ensemble de la branche mercredi pour décider des "modalités de la grève et des arrêts d'installations", a-t-il ajouté. Le mouvement pourrait débuter dès jeudi, selon lui.

"On aura laissé plus d'une semaine et demie au gouvernement et au patronat", a souligné le responsable syndical. "Il ne faudra pas parler de prise d'otages", a-t-il ajouté.

Lundi, la FNIC-CGT avait réclamé "l'ouverture d'une négociation immédiate en présence du ministère du Travail", des syndicats et des employeurs de la branche, faute de quoi elle menaçait d'entrer "en grève (reconductible) à partir du lundi 23 octobre".

M. Lépine avait alors assuré à l'AFP que le secteur était "prêt", non seulement à des blocages de raffineries mais aussi "à l'arrêt de toutes les installations".

Sollicité lundi, le ministère du Travail n'a pas donné suite depuis.

Selon la FNIC-CGT, la convention collective pétrole, "elle-même socle des accords de groupe et d'entreprise, est touchée comme les autres" conventions collectives par les ordonnances modifiant le code du travail.

Parmi les dispositions qui pourraient être remises en cause selon la CGT, M. Lépine avait cité les garanties salariales qui assurent aux salariés du secteur "un salaire minimum conventionnel" avec "des primes d'ancienneté allant jusqu'à 20% du salaire de base" ou des "primes de quart allant jusqu'à 18%" la nuit et 13% le jour". Il avait aussi évoqué la possibilité de départ anticipé "pouvant aller jusqu'à quatre ans".

Enfin, M. Lépine avait insisté sur les "prérogatives des CHSCT, renforcées par trois accords de branche en 1995, 2003 et 2008 et qui ont contribué à une baisse des accidents et des catastrophes" dans ce secteur sensible. Le secteur pétrolier représente 30.000 emplois directs et environ 600.000 emplois indirects, selon l'Ufip.


(c) AFP

Commenter Ordonnances: la CGT pétrole décidera mercredi des modalités d'une grève


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 19 janvier 2018 à 20:56

La hausse de la production américaine d'or noir pèse sur le …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole new-yorkais et londonien ont terminé en baisse vendredi, l'Agence internationale de l'Energie (AIE) ayant à...

vendredi 19 janvier 2018 à 18:14

Le pétrole recule, l'AIE alarme avec ses prévisions sur les …

Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi en fin d'échanges européens, en baisse nette sur la semaine alors que l'Agence internationale de...

vendredi 19 janvier 2018 à 15:24

Le pétrole new-yorkais lesté à l'ouverture par l'offre améri…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait à l'ouverture vendredi alors que l'Agence internationale de l'Energie (AIE) a à son tour...

vendredi 19 janvier 2018 à 12:12

Le pétrole recule, l'AIE prévoit une production américaine r…

Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens alors que les inquiétudes du marché sur un éventuel bond de...

vendredi 19 janvier 2018 à 10:07

Pétrole: record de production en vue aux Etats-Unis, le rééq…

Paris: En dépassant les 10 millions de barils par jour, les Etats-Unis devraient battre leur record historique de production d'or noir cette...

vendredi 19 janvier 2018 à 05:42

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient vendredi en Asie sous l'effet de prises de bénéfices et d'inquiétudes sur une augmentation de la...

jeudi 18 janvier 2018 à 20:57

Le pétrole hésite à New York entre baisse des stocks et haus…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole new-yorkais a terminé quasi inchangé jeudi, le marché hésitant entre une nouvelle baisse importante des...

jeudi 18 janvier 2018 à 19:10

TransCanada sécurise les contrats pour la construction du Ke…

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi avoir sécurisé des contrats de livraisons de pétrole sur 20 ans permettant d'engager la construction...

jeudi 18 janvier 2018 à 18:18

Le pétrole hésite, entre pessimisme de l'Opep et un rapport …

Londres: Les cours du pétrole hésitaient jeudi en fin d'échanges européens alors que l'Opep a relevé ses prévisions sur la production américaine...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite