Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole hésitant en Asie

prix du petrole SingapourSingapour: Les cours du brut évoluaient jeudi en ordre dispersé en Asie, la baisse des réserves américaines de brut étant contrebalancée par les informations sur une hausse de la production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).
Vers 04h15, le baril de light sweet crude (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, pour livraison en novembre, cédait 3 cents à 49,95 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, référence européenne, pour livraison en décembre, prenait 5 cents à 55,85 dollars.

Le département américain de l'Energie (DoE) a annoncé que, lors de la semaine achevée le 29 septembre, les réserves commerciales de brut avaient reculé de 6 millions de barils pour s'établir à 465 millions, quand les analystes tablaient sur un repli de seulement 500.000 barils, selon la médiane d'un consensus compilé par l'agence Bloomberg.

Une telle annonce dope théoriquement les prix. Mais les investisseurs se concentrent aussi sur la croissance constante de la production américaine qui a permis à l'industrie pétrolière du pays d'atteindre un nouveau record d'exportations, à 1,98 million de barils par jour.

"La hausse des exportations américaines suscite des inquiétudes quant à la surabondance de l'offre mondiale, qui ont contribué à faire retomber le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. sous les 50 dollars pour la première fois en deux semaines", a déclaré Jane Fu, de CMC Markets à Singapour.

Les informations selon lesquelles l'OPEP a produit davantage en septembre en comparaison avec août ont également refroidi les marchés et ravivé les doutes sur le respect d'un accord entre le cartel et d'autres pays pour réduire la production.

L'OPEP a produit 32,83 millions de barils par jour en septembre, soit 120.000 de plus qu'en août, selon Bloomberg News.

(c) AFP

Commenter Le pétrole hésitant en Asie


Le pétrole en Asie


mardi 17 octobre 2017

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient mardi en ordre dispersé en Asie après avoir fortement augmenté lundi du fait des perturbations dans...

lundi 16 octobre 2017

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse, lundi, profitant des tensions géopolitiques liées à la remise en cause par Donald Trump...

vendredi 13 octobre 2017

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient vendredi en Asie après un net déclin mais cette remontée ne devrait pas se confirmer si...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 18 octobre 2017 à 07:50

Le pétrole à la hausse en Asie

hong kong: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse mercredi en Asie, bénéficiant des estimations de la fédération professionnelle American...

mardi 17 octobre 2017 à 21:07

Tout en surveillant l'Irak, le pétrole fait du surplace

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole coté à New York et à Londres sont restés quasi stables mardi, les investisseurs attendant...

mardi 17 octobre 2017 à 19:23

Bagdad reprend aux Kurdes la quasi-totalité des champs pétro…

Bay hassan (irak): Les troupes gouvernementales irakiennes ont repris mardi la quasi-totalité des champs pétroliers de la province de Kirkouk après le...

mardi 17 octobre 2017 à 18:18

Le pétrole recule, la situation semble se stabiliser en Irak

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens alors que les marchés semblaient rassurés de voir les combattants kurdes...

mardi 17 octobre 2017 à 17:47

La crise entre Bagdad et les Kurdes rend le marché du pétrol…

Londres: Les tensions entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak menacent la production d'or noir, et pourraient mener à une...

mardi 17 octobre 2017 à 15:21

Le pétrole porté à New York par les tensions au Moyen-Orient

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait mardi à l'ouverture, soutenu par un regain de tensions...

mardi 17 octobre 2017 à 13:10

Le conflit entre l'Irak et le Kurdistan pourrait faire monte…

Londres: Alors que le conflit s'intensifie entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak, les marchés surveillaient avec inquiétude la situation...

mardi 17 octobre 2017 à 12:20

Le pétrole grimpe, la fièvre géopolitique reprend les marché…

Londres: Les prix du pétrole montaient à nouveau mardi en cours d'échanges européens, alors que les tensions au Kurdistan irakien et en...

mardi 17 octobre 2017 à 12:18

Bagdad reprend deux grands champs pétroliers aux Kurdes à Ki…

Bay hassan (irak): Les troupes irakiennes ont repris mardi les deux principaux champs pétroliers de la ville de Kirkouk après le retrait...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite