Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: Poutine juge possible de prolonger l'accord sur l'offre au delà de 2018

prix du petrole MoscouMoscou: Le président russe Vladimir Poutine a jugé mercredi possible une prolongation au delà de 2018 de l'accord de réduction de l'offre de pétrole signé entre les importants producteurs, avant des pourparlers avec des membres importants de l'Opep.
Fin 2016, l'Organisation des pays producteurs de pétrole s'est engagée, en compagnie d'autres producteurs comme la Russie, à limiter son offre pour enrayer l'effondrement des prix de l'or noir qui a porté un coup à l'économie de ses membres. L'accord court actuellement jusqu'en mars prochain.

Interrogé sur une éventuelle prolongation lors d'une conférence sur l'énergie à Moscou, Vladimir Poutine a répondu: "Je ne l'exclus pas mais nous verrons quelle sera la situation fin mars. Je pense que c'est possible".

Dans le cas d'une extension, cela doit se faire "au minimum jusqu'à la fin 2018", a-t-il poursuivi.

Vladimir Poutine devait recevoir plus tard mercredi le président vénézuélien Nicolas Maduro puis jeudi le roi Salmane d'Arabie saoudite. Ces deux pays sont membres de l'OPEP, dont Riyad est chef de file.

Cité mercredi matin par les agences russes lors de la même conférence, Nicolas Maduro a jugé que la question d'une extension de l'accord pétrolier serait "au centre des discussions" lors de sa visite à Moscou.

"Il est très important que soit mis en place un mécanisme de concertation et de suivi de la production et du marché pétrolier de la part des 24 pays (signataires de l'accord, ndlr), membres ou non de l'OPEP", a souligné le président vénézuélien, confronté à une grave crise politique et économique aggravée par la débâcle du marché du brut.

La volonté de concertation affichée par les pays producteurs de pétrole ont permis de faire remonter les prix au dessus des 50 dollars sur le marché à Londres. Selon des informations de presse, les membres du cartel ont toutefois légèrement augmenté leurs extractions en septembre.

Selon Vladimir Poutine, l'accord a été "bénéfique pour l'économie mondiale". "Nous ne sommes pas seulement parvenus à stabiliser le marché du pétrole, mais devant nous s'ouvrent des possibilités pour réaliser des projets prometteurs en termes de coopération technologique car les investissements sont revenus vers ce secteur", a-t-il observé.

(c) AFP

Commenter Pétrole: Poutine juge possible de prolonger l'accord sur l'offre au delà de 2018


Le pétrole en Russie


mardi 03 octobre 2017

Venezuela, pétrole: rencontre Poutine-Maduro mercredi à Mosc…

Moscou: Le président russe Vladimir Poutine va s'entretenir mercredi à Moscou avec son homologue vénézuélien Nicolas Maduro, confronté à une grave crise...

lundi 02 octobre 2017

Pétrole: le roi Salmane d'Arabie saoudite attendu jeudi en R…

Moscou: Le roi Salmane d'Arabie saoudite est attendu en Russie jeudi pour la première visite d'un souverain saoudien dans ce pays, a...

vendredi 22 septembre 2017

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 18 octobre 2017 à 07:50

Le pétrole à la hausse en Asie

hong kong: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse mercredi en Asie, bénéficiant des estimations de la fédération professionnelle American...

mardi 17 octobre 2017 à 21:07

Tout en surveillant l'Irak, le pétrole fait du surplace

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole coté à New York et à Londres sont restés quasi stables mardi, les investisseurs attendant...

mardi 17 octobre 2017 à 19:23

Bagdad reprend aux Kurdes la quasi-totalité des champs pétro…

Bay hassan (irak): Les troupes gouvernementales irakiennes ont repris mardi la quasi-totalité des champs pétroliers de la province de Kirkouk après le...

mardi 17 octobre 2017 à 18:18

Le pétrole recule, la situation semble se stabiliser en Irak

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens alors que les marchés semblaient rassurés de voir les combattants kurdes...

mardi 17 octobre 2017 à 17:47

La crise entre Bagdad et les Kurdes rend le marché du pétrol…

Londres: Les tensions entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak menacent la production d'or noir, et pourraient mener à une...

mardi 17 octobre 2017 à 15:21

Le pétrole porté à New York par les tensions au Moyen-Orient

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait mardi à l'ouverture, soutenu par un regain de tensions...

mardi 17 octobre 2017 à 13:10

Le conflit entre l'Irak et le Kurdistan pourrait faire monte…

Londres: Alors que le conflit s'intensifie entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak, les marchés surveillaient avec inquiétude la situation...

mardi 17 octobre 2017 à 12:20

Le pétrole grimpe, la fièvre géopolitique reprend les marché…

Londres: Les prix du pétrole montaient à nouveau mardi en cours d'échanges européens, alors que les tensions au Kurdistan irakien et en...

mardi 17 octobre 2017 à 12:18

Bagdad reprend deux grands champs pétroliers aux Kurdes à Ki…

Bay hassan (irak): Les troupes irakiennes ont repris mardi les deux principaux champs pétroliers de la ville de Kirkouk après le retrait...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite