Menu
RSS
A+ A A-

Pétrochimie: Shell sort d'une coentreprise saoudienne pour 820 M USD

prix du petrole LondresLondres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé mercredi avoir bouclé la vente des 50% qu'il possédait dans la coentreprise de pétrochimie SADAF, pour 820 millions de dollars, rachetée par son partenaire saoudien SABIC.
Le groupe a expliqué dans un communiqué que les autorités de régulation des différents pays concernés avaient donné leur feu vert à cette opération, annoncée le 22 janvier.

Cette coentreprise a été créé il y a de plus de trente ans par Shell et le groupe saoudien SABIC. Basée à Jubail sur le littoral du Golfe Persique (est de l'Arabie Saoudite), SADAF comprend six usines pétrochimiques qui produisent au total plus de 4 millions de tonnes par an de produits divers.

"Cette acquisition permettra à SABIC d'optimiser les opérations de SADAF et d'investir davantage dans ses usines, en les intégrant à l'ensemble de ses activités", a expliqué Shell.

La major pétrolière anglo-néerlandaise a ajouté que, de son point de vue, cette transaction "lui permettrait de mieux concentrer ses activités dans l'aval et d'investir de façon ciblée de façon à soutenir la croissance de son activité chimique mondiale".

Confrontée comme ses concurrentes à des prix des hydrocarbures modérés voire faibles depuis trois ans, Shell a engagé un vaste plan de 30 milliards de dollars de cessions portant sur des activités non stratégiques, comme des exploitations pétrolières ou gazières matures ou certaines activités dans l'aval (raffineries, pétrochimie, stations-services).

Ce programme est prévu sur trois ans et, à mi-chemin, Shell a déjà annoncé des cessions portant au total sur plus de 20 milliards de dollars.

(c) AFP

Commenter Pétrochimie: Shell sort d'une coentreprise saoudienne pour 820 M USD


La Compagnie pétrolière Shell

Pétrole: Shell se désengage totalement de l'australien Woodside

lundi 13 novembre 2017

Londres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé lundi son désengagement total du groupe australien Woodside avec la vente de 13,3% du capital pour 2,7 milliards de dollars (2,3 milliards d'euros).


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 20:15

Le pétrole progresse à quelques jours d'une réunion stratégi…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse vendredi lors d'une séance écourtée, profitant...

vendredi 24 novembre 2017 à 18:17

Le pétrole monte, l'oléoduc Keystone reste paralysé

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en fin d'échanges européens, le WTI américain profitant en particulier d'une perturbation régionale de l'offre...

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite