Menu
RSS
A+ A A-

Nigeria: des centaines de manifestants contre le géant pétrolier Shell

prix du petrole warri (nigeria)Warri (nigeria): Des centaines de manifestants occupaient samedi une station pétrolière du géant anglo-néerlandais Shell, dans le sud-est du Nigeria, qu'ils avaient envahi la veille, pour demander une meilleure redistribution de l'argent du pétrole.
"Nous voulons que Shell délègue ses opérations dans cette station de transit à Belema Oil Company", une compagnie pétrolière locale, a expliqué à l'AFP Godson Egbelekro, leader communautaire de Belema (Etat de Rivers).

"Nous resterons ici tant que Shell n'aura pas accepté nos demandes. Ils ont envoyé des employés pour discuter avec nous, mais rien de tangible n'est ressorti des négociations", poursuit "Epedi", représentant des jeunes de la communauté.

Selon lui, les résidents du sud-est du Nigeria, région d'exportation des hydrocarbures, vivent dans la pauvreté, alors que les compagnies internationales exportent l'or noir et participent à l'enrichissement d'une poignée de Nigérians.

Les employés de sécurité de la station de stockage, qui mène sur le grand terminal d'exportation de Bonny, ne se sont pas opposés aux manifestants alors qu'ils pénétraient sur la propriété de Shell Petroleum Development Company (SPDC).

Dans un communiqué, Shell a rejeté les accusations selon lesquelles la compagnie néglige les communautés alentour.

"A travers notre comité pour Kula, SPDC a participé à des projets de bourses universitaires pour les jeunes de la région et a financé des investissements à hauteur de plusieurs millions de nairas", écrit le porte-parole Joseph Obari.

"SPDC a informé les autorités nigérianes de cette occupation illégale, et nous travaillons pour reprendre les opérations dans le calme", poursuit M. Obari.

Samedi, l'activité de la station était toujours ralentie.

Fin juillet, SPDC a du fermer l'un de ses plus importants pipelines, le Trans Niger (TNP), pour des "fuites", probablement dues aux sabotages des oléoducs par des groupes qui récupèrent illégalement le brut et le raffine de manière artisanale.

Avec des réserves estimées à 70 milliards de barils en pétrole et gaz (parmi les dix plus importantes réserves mondiales), et une production qui frôle les 2 millions de barils par jour, le Nigeria est redevenu le premier producteur de brut du continent africain, devant l'Angola.

(c) AFP

Commenter Nigeria: des centaines de manifestants contre le géant pétrolier Shell


Le pétrole au Nigéria


mardi 28 novembre 2017

Amnesty dénonce l'implication de Shell dans des crimes au Ni…

lagos: Le géant pétrolier anglo-néerlandais Shell a une lourde responsabilité dans des exactions commises dans les années 1990 à l'encontre des populations...

mardi 07 novembre 2017

Petrobras annonce la vente d'actifs au Nigéria

Rio de janeiro: Le groupe pétrolier d'État brésilien Petrobras a annoncé mardi la mise en vente de ses actifs au Nigéria, dans...

jeudi 12 octobre 2017

La justice nigériane saisit de nouvelles propriétés apparten…

Lagos: La justice nigériane a ordonné la saisie définitive de quatre propriétés appartenant à l'ex-ministre du Pétrole d'une valeur de 7 millions...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole au Nigéria

La Compagnie pétrolière Shell

Amnesty dénonce l'implication de Shell dans des crimes au Nigeria

mardi 28 novembre 2017

lagos: Le géant pétrolier anglo-néerlandais Shell a une lourde responsabilité dans des exactions commises dans les années 1990 à l'encontre des populations du sud-est du Nigeria, immense zone d'extraction de l'or noir, a dénoncé mardi Amnesty International.


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 15 décembre 2017 à 21:04

Le pétrole termine en ordre dispersé après un indicateur amé…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole new-yorkais et londoniens ont terminé en ordre dispersé vendredi, après le recul du nombre hebdomadaire...

vendredi 15 décembre 2017 à 18:18

Le pétrole hésite, entre surproduction et perturbations en m…

Londres: Les cours du pétrole divergaient vendredi en fin d'échanges européens après une semaine volatile, alors que les baisses de production causées...

vendredi 15 décembre 2017 à 15:29

Le pétrole avance à l'ouverture, l'oeil rivé sur la mer du N…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais progressait à l'ouverture vendredi, les craintes autour de la fermeture d'un oléoduc en mer du...

vendredi 15 décembre 2017 à 12:14

Le pétrole monte un peu, la production de mer du Nord reste …

Londres: Les prix du pétrole avançaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens, les marchés hésitant entre perturbation de la production à court...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:09

Pétrole: le Canadien Cenovus supprime jusqu'à 700 emplois

Montréal: Le producteur de pétrole canadien Cenovus a annoncé jeudi la suppression de 15% de ses effectifs, soit près de 700 emplois...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:08

Le pétrole new-yorkais soutenu par la perspective d'une haus…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi à New York, portés par la perspective d'une augmentation des...

jeudi 14 décembre 2017 à 18:09

Le pétrole se reprend mais le marché tâtonne encore

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en fin d'échanges européens, restant soutenus par la fermeture d'un pipeline en...

jeudi 14 décembre 2017 à 17:28

Produits pétroliers: hausse de la consommation française en …

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont progressé de 2,7% en novembre sur un an, avec une hausse du fioul...

jeudi 14 décembre 2017 à 16:47

"Force majeure" autour de l'oléoduc Forties en mer…

Londres: Le groupe pétrochimique Ineos a déclaré l'état de "force majeure" après l'arrêt pour cause de fêlure du principal olédoduc pétrolier de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite