Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole recule, la production de l'Opep inquiète

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs s'inquiétant de l'augmentation des exportations de l'Opep.
Vers 10H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 51,64 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 37 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour le contrat de septembre cédait 41 cents à 48,62 dollars.

Les cours du pétrole, qui avaient bondi la semaine dernière, reculaient cette semaine, en partie en raison de données inquiétantes sur l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).

"Selon des données de presse, les exportations de l'OPEP en juillet ont grimpé à un plus haut de l'année, malgré les efforts de l'Arabie saoudite, du Koweit et du Qatar, qui ont abaissé leurs exportations", ont noté les analystes de Commerzbank.

Certains pays de l'OPEP ne respectent plus l'accord de baisse de la production, ce qui a poussé le cartel et ses partenaires à organiser une réunion qui se tiendra à Abu Dhabi en début de semaine prochaine.

Du côté des Etats-Unis, la production a à nouveau augmenté la semaine dernière, selon les données du Département américain de l'Energie (DoE) publiées mercredi.

Les producteurs indépendants de pétrole non conventionnel profitent en effet de la hausse des prix pour augmenter leurs coûteuses extractions, au risque de déséquilibrer le marché sur le long terme.

"Les hausses de production de l'OPEP et du pétrole de schiste américain commencent à ressembler à une guerre des nerfs, où le vainqueur emportera ce qui restera du marché", a commenté Lukman Otunuga, analyste chez FXTM.

(c) AFP

Commenter Le pétrole recule, la production de l'Opep inquiète


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 22 août 2017 à 07:46

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

lundi 21 août 2017 à 21:36

Le pétrole, sous les prises de bénéfices, termine en net rec…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York ont clôturé en nette baisse lundi à New York, touchés par...

lundi 21 août 2017 à 18:18

Le pétrole recule, prudence avant le point mensuel de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient nettement lundi en fin d'échanges européens dans un marché prudent après le rebond marqué de vendredi...

lundi 21 août 2017 à 12:15

Le pétrole recule avant le point mensuel de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole cédaient du terrain lundi en cours d'échanges européens alors que des représentants de l'Opep et de ses...

lundi 21 août 2017 à 11:28

Pétrole: Total va racheter Maersk Oil pour 7,45 milliards de…

Paris: Total va racheter la société d'exploration-production pétrolière danoise Maersk Oil pour 7,45 milliards de dollars, une opération majeure qui va lui...

lundi 21 août 2017 à 10:11

Rosneft finalise son implantation stratégique en Inde

Moscou: Le pétrolier public russe Rosneft a annoncé lundi avoir finalisé la reprise avec ses partenaires de l'indien Essar Oil, une opération...

lundi 21 août 2017 à 10:10

L'Angola, pays pétrolier plongé dans une sévère crise économ…

Luanda: L'Angola, qui vote mercredi pour des élections générales, est un pays riche d'immenses réserves pétrolières, mais peine encore à en faire...

vendredi 18 août 2017 à 21:36

Le pétrole termine la semaine sur une très bonne note

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé vendredi sur une bonne note une semaine marquée par une hausse de la...

vendredi 18 août 2017 à 18:14

Le pétrole remonte dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens, dans un marché hésitant, après des données américaines contrastées et avant...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite