Menu
RSS
A+ A A-

Statoil dégage de larges bénéfices au 2T grâce aux cours du baril

prix du petrole OsloOslo: Le géant pétrolier norvégien Statoil a présenté jeudi des résultats trimestriels meilleurs que prévu grâce à la remontée du prix des hydrocarbures et a relevé son objectif de production pour 2017.
Après une perte de 307 millions de dollars au deuxième trimestre 2016, le bénéfice net s'est établi à 1,4 milliard au deuxième trimestre 2017, en hausse de 40% par rapport au trimestre précédent.

Son résultat d'exploitation ajusté, référence sur le marché, a plus que triplé sur un an, à 3,0 milliards de dollars, pour un chiffre d'affaires en hausse de 40% à 14,8 milliards.

C'est mieux que ce qu'attendaient les analystes qui tablaient sur un résultat d'exploitation ajusté de 3 milliards et des revenus de 13 milliards.

Statoil prévoit désormais une croissance de la production organique de 5% sur l'année, contre de 4 à 5% attendus précédemment. Côté coûts, le pétrolier a revu à la baisse ses prévisions de dépenses d'exploration à 1,3 milliard de dollars (-0,2 milliard) en 2017.

Des chiffres qui ont encore affermi les recommandations à l'achat du titre par plusieurs sociétés de crédit dont la norvégienne Pareto Securities.

"A 50 USD le baril de Brent, Statoil prouve qu'il peut réaliser des résultats solides", écrit Pareto dans une note. A 13H00 (11H00 GMT) à la Bourse d'Oslo, l'action Statoil s'adjugeait 1,19%, à 144,2 couronnes (15,5 euros).

Le groupe bénéficie du rebond du cours du baril tiré par l'accord sur la réduction de la production conclu par les pays de l'OPEP et leurs partenaires en début d'année.

L'Arabie saoudite a promis cette semaine lors d'une réunion de suivi de cet accord à Saint-Pétersbourg de limiter ses exportations en août à 6,6 millions de barils par jour (mbj), contre plus de 7,2 mbj certains mois de 2016.

Statoil a de son côté davantage produit au cours du deuxième trimestre, extrayant 1,996 million de barils équivalent-pétrole par jour (Mbep/j) contre 1,959 Mbep/j au deuxième trimestre 2016.

Le groupe détenu à 67% par l'État norvégien récolte par ailleurs les fruits de ses efforts de réduction des coûts, visant des économies de 4,2 milliards de dollars cette année.

Après une campagne d'exploration décevante en 2014, Statoil va, au grand dam des défenseurs de l'environnement, reprendre cette année la prospection dans les eaux norvégiennes de la mer de Barents dans l'Arctique.

Plusieurs forages de prospection sont prévus, notamment l'un sur le prospect Korpfjell, jugé très prometteur, dans la licence la plus septentrionale jamais attribuée dans le pays scandinave.

Situé dans une zone maritime longtemps contestée par la Norvège et la Russie voisine mais qui a finalement fait l'objet d'un accord de délimitation en 2010, ce gisement pourrait être le plus gros jamais découvert dans le pays.

(c) AFP

Commenter Statoil dégage de larges bénéfices au 2T grâce aux cours du baril


La Compagnie pétrolière norvégienne Statoil

Les compagnies pétrolières soufflent le chaud et le froid dans l'Arctique

mardi 05 décembre 2017

Oslo: Le géant pétrolier Statoil et ses partenaires ont donné mardi leur feu vert à un projet de 5 milliards d'euros dans l'Arctique norvégien, une région qui peine cependant à combler les attentes mirobolantes du secteur.


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Statoil

Les dernières actualités des prix du pétrole

dimanche 17 décembre 2017 à 03:19

pétrole: le vénézuelien PDVSA et le russe Rosneft signent un…

Caracas: Le groupe pétrolier d'état vénézuelien PDVSA a annoncé samedi avoir signé avec la firme russe Rosneft une série d'accords dans les...

vendredi 15 décembre 2017 à 21:04

Le pétrole termine en ordre dispersé après un indicateur amé…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole new-yorkais et londoniens ont terminé en ordre dispersé vendredi, après le recul du nombre hebdomadaire...

vendredi 15 décembre 2017 à 18:18

Le pétrole hésite, entre surproduction et perturbations en m…

Londres: Les cours du pétrole divergaient vendredi en fin d'échanges européens après une semaine volatile, alors que les baisses de production causées...

vendredi 15 décembre 2017 à 15:29

Le pétrole avance à l'ouverture, l'oeil rivé sur la mer du N…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais progressait à l'ouverture vendredi, les craintes autour de la fermeture d'un oléoduc en mer du...

vendredi 15 décembre 2017 à 12:14

Le pétrole monte un peu, la production de mer du Nord reste …

Londres: Les prix du pétrole avançaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens, les marchés hésitant entre perturbation de la production à court...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:09

Pétrole: le Canadien Cenovus supprime jusqu'à 700 emplois

Montréal: Le producteur de pétrole canadien Cenovus a annoncé jeudi la suppression de 15% de ses effectifs, soit près de 700 emplois...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:08

Le pétrole new-yorkais soutenu par la perspective d'une haus…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi à New York, portés par la perspective d'une augmentation des...

jeudi 14 décembre 2017 à 18:09

Le pétrole se reprend mais le marché tâtonne encore

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en fin d'échanges européens, restant soutenus par la fermeture d'un pipeline en...

jeudi 14 décembre 2017 à 17:28

Produits pétroliers: hausse de la consommation française en …

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont progressé de 2,7% en novembre sur un an, avec une hausse du fioul...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite