Menu
RSS
A+ A A-

Angola: malgré un bénéfice en hausse, la compagnie pétrolière encore fragile

prix du petrole luandaLuanda: La compagnie pétrolière nationale angolaise a obtenu en 2016 des résultats en hausse par rapport à l'année précédente mais sa situation reste fragile en raison du bas niveau persistant des prix du baril, a annoncé lundi sa patronne Isabel dos Santos.
La Sonangol a dégagé l'an dernier un bénéfice avant impôt de 525 milliards de kwanzas (3,16 Mds USD) contre 386 milliards (2,33 Mds USD) en 2015, selon les comptes publiés devant la presse.

Depuis la fin en 2002 de la guerre civile, le pétrole a offert à l'Angola, un des deux principaux producteurs d'Afrique avec le Nigeria, une croissance à deux chiffres exceptionnelle, avec un pic de 20% en 2007. Ses ventes contribuent aujourd'hui pour plus de 70% aux recettes fiscales du pays.

Mais lorsque le cours du brut a commencé à fléchir en 2014, il a mis la Sonangol en difficulté, contraint l'Etat à se serrer la ceinture et entraîné dans sa chute toute l'économie.

La croissance angolaise a connu en 2016 une croissance quasiment nulle qui devrait rebondir pour atteindre 1,3% cette année, selon le Fonds monétaire international (FMI).

En décembre dernier, la compagnie a annoncé qu'elle ne verserait pas de dividendes à l'Etat, une première.

"La société a connu des difficultés financières, organisationnelles, culturelles et de procédure qui ont dépassé ce qui était initialement prévu", a concédé lundi Mme dos Santos.

Considéré par le magazine américain Forbes comme la femme la plus riche d'Afrique, la fille du président José Eduardo dos Santos, surnommée "la princesse" par la rue angolaise, a pris les rênes de la Sonangol en juin dernier avec l'ambition de la redresser.

"La priorité immédiate a été la restructuration financière de l'entreprise", a souligné Mme dos Santos, assurant avoir engagé des réformes "dont la mise en oeuvre progressive créera un groupe compétitif dans le monde entier".

Elle a également confirmé son engagement à la tête de la Sonangol malgré la retraite politique annoncée de son père à l'issue des élections générales du 23 août.

"Le mandat de PDG de Sonangol n'est pas dépendant du processus électoral", a assuré Isabel dos Santos, "je veux continuer à la tête de la Sonangol".

Sa nomination a créée des remous en Angola, où le président dos Santos est accusé par ses rivaux d'avoir mis l'économie du pays en coupe réglée, notamment au profit de sa famille.

(c) AFP

Commenter Angola: malgré un bénéfice en hausse, la compagnie pétrolière encore fragile


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

jeudi 23 novembre 2017 à 03:33

Pétrole : un cousin de Chavez nommé à la tête de Citgo, fili…

Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a nommé mercredi un cousin de l'ancien dirigeant Hugo Chávez comme président de Citgo, filiale américaine...

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

mercredi 22 novembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, les réserves de brut des états-Unis auraie…

Londres: Les prix du pétrole montaient mercredi en cours d'échanges européens alors que la fédération américaine professionnelle de l'API a estimé que...

mercredi 22 novembre 2017 à 06:22

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite