Menu
RSS
A+ A A-

Etats-Unis: un juge ordonne une étude sur un oléoduc controversé

prix du petrole WashingtonWashington: Un juge fédéral a ordonné une étude environnementale sur l'oléoduc Dakota Access, ouvrant ainsi la voie à une possible suspension du projet contesté par des tribus indiennes et des écologistes.
Dans sa décision de 91 pages rendue mercredi, le juge de Washington James Boasberg estime que les ingénieurs de l'armée américaine n'ont pas pris en considération tous les effets d'une éventuelle fuite de pétrole sur des droits de la tribu sioux de Standing Rock qui l'avait saisi en février, soutenue par la tribu sioux voisine Cheyenne River.

Le juge a ordonné aux deux parties de se présenter devant lui mercredi prochain pour décider des prochaines étapes judiciaires.

Cette décision constitue une victoire partielle pour les Amérindiens. Soutenus par des stars d'Hollywood et de grandes organisations de défense de l'environnement, ils ont mené depuis le printemps 2016 un long combat contre ce pipeline de 1.886 km accusé de passer sur des sites sacrés et de menacer leurs sources d'eau potable.

Il revenait à l'armée de donner l'autorisation finale sur le tracé pour que l'oléoduc soit construit sous la rivière Missouri et le lac artificiel Oahe, dans le Dakota du Nord, car des terrains de l'armée bordent ces réservent d'eau. Le Corps des travaux publics de l'armée avait approuvé le tracé en février. La tribu sioux avait alors engagé des poursuites à son encontre.

Même si le Corps des travaux publics de l'armée américaine s'est "substantiellement conformé" aux lois fédérales sur l'environnement, "il n'a pas pris en compte de manière adéquate les impacts d'une fuite de pétrole sur les droits de pêche, les droits de chasse ou la justice environnementale, ou le seuil à partir duquel les effets de l'oléoduc pourraient devenir hautement discutables", écrit le juge.

"Pour remédier à ces violations, le Corps devra reconsidérer ces passages de son analyse environnementale sur renvoi du tribunal", poursuit-il.

L'oléoduc, opéré par Energy Transfer Partners, a commencé en mai à transporter du pétrole brut depuis le Dakota du Nord, à la frontière canadienne, un des principaux pôles de production de gaz et de pétrole de schiste aux Etats-Unis, vers un centre de distribution dans l'Illinois, plus au sud.

Bien que le juge Boasberg n'ait pas suspendu les livraisons de pétrole, sa décision indique que cela pourrait être considéré ultérieurement.

Le juge Boasberg avait rejeté en septembre 2016 une demande de la tribu de Standing Rock d'interrompre les travaux de l'oléoduc mais le gouvernement de l'ex-président Barack Obama avait alors gelé le chantier.

Le président climato-sceptique Donald Trump a relancé le projet fin janvier à peine entré en fonction, parallèlement à un autre projet controversé d'oléoduc, le Keystone XL.

Le président des sioux de Standing Rock, Dave Archambault, s'est félicité de la décision du juge.

"Nous allons demander au tribunal de stopper immédiatement les opérations de l'oléoduc", a-t-il déclaré dans un communiqué.

"Nous applaudissons les tribunaux qui protègent nos lois et règlements d'influences politiques indésirables", a-t-il également dit.

Selon lui, "l'administration précédente avait minutieusement pris en considération les conséquences de ce pipeline et le président Trump a hâtivement écarté ces prudentes considérations environnementales au profit d'intérêts politiques et personnels".

(c) AFP

Commenter Etats-Unis: un juge ordonne une étude sur un oléoduc controversé


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017 à 21:21

Le pétrole termine en baisse à New York avant une réunion de…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a fini en légère baisse jeudi à la veille d'une rencontre...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite