Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole stable, la hausse des stocks d'essence aux Etats-Unis inquiète

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole se stabilisaient jeudi en cours d'échanges européens, très proches de leurs plus bas en six semaines, après des données hebdomadaires décevantes sur les réserves américaines.
Vers 10H10 GMT (12H10 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août valait 47,03 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 3 cents par rapport à la clôture de mercredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour le contrat de juillet cédait 6 cents à 44,67 dollars.

Les cours de l'or noir ont à nouveau souffert des données américaines, le baril de Brent atteignant 46,70 dollars à 00H00 GMT et celui de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. 44,38 dollars à 07H50 GMT, à leurs plus bas depuis début mai et à deux doigts de leurs plus bas de l'année (46,64 dollars pour le Brent et 43,76 dollars pour le WTI).

Les réserves américaines de brut ont reculé de 1,7 million de barils lors de la semaine achevée le 9 juin, selon les données du Département américain de l'Energie (DoE), tandis que les analystes tablaient sur un recul de 2,4 millions de barils.

"Les prix ne se remettent pas des données officielles américaines, qui ont fait état d'une baisse moins marquée que prévu des réserves de brut, mais surtout d'une hausse inattendue des réserves d'essence", a commenté Mike van Dulken, analyste chez Accendo Markets.

Les réserves d'essence ont augmenté de 2,1 millions de barils, et celles d'"autres produits" distillés ont progressé de 6 millions de barils.

Les réserves américaines semblent démontrer que les efforts de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) pour faire courber l'échine de la production mondiale sont impuissants face à la montée des extractions aux Etats-Unis et dans certains pays non tenus par l'accord de l'OPEP.

"Les productions de la Libye et du Nigeria ont augmenté de 180.000 barils par jour d'un mois sur l'autre" selon le rapport de l'OPEP pour le mois de mai, ont noté les analystes de PVM.

Les deux pays ont été exemptés de l'effort de baisse de la production auxquels s'astreignent les membres de l'OPEP et leurs partenaires en raison des troubles géopolitiques qui ont affecté leur industrie pétrolière.

(c) AFP

Commenter Le pétrole stable, la hausse des stocks d'essence aux Etats-Unis inquiète


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

jeudi 23 novembre 2017 à 03:33

Pétrole : un cousin de Chavez nommé à la tête de Citgo, fili…

Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a nommé mercredi un cousin de l'ancien dirigeant Hugo Chávez comme président de Citgo, filiale américaine...

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite