Menu
RSS
A+ A A-

ExxonMobil passe un nouveau test sur le climat

prix du petrole New YorkNew York: ExxonMobil va se retrouver mercredi sous la pression de ses actionnaires qui ont soumis à l'assemblée générale des propositions favorables à la lutte contre le changement climatique pour contraindre le géant pétrolier à rendre des comptes sur l'environnement.
Il y a un an, les actionnaires avaient rejeté, lors de leur assemblée générale annuelle, à une large majorité (61,9%) une résolution demandant au groupe texan d'évaluer l'impact financier des politiques publiques environnementales sur son activité suite à l'accord de Paris sur le climat.

Mais, cette fois-ci, l'issue pourrait être différente. La proposition, déposée par le fonds de pension de l'Etat de New York, pourrait bien être soutenue par de gros investisseurs (investisseurs institutionnels) qui avaient jusqu'à présent pris le parti d'ExxonMobil.

Les puissants fonds américains Vanguard et BlackRock, dont les droits de vote sont importants, ont signalé qu'ils pourraient voter en faveur de la résolution, octroyant potentiellement une victoire retentissante aux militants écologistes.

Chevron, numéro 2 du secteur énergétique aux Etats-Unis, fait également face mercredi lors de sa propre AG à des propositions similaires et a, comme ExxonMobil, demandé à ses actionnaires de voter contre.

Les défenseurs de l'environnement demandent à ExxonMobil et à Chevron de réduire leurs investissements dans l'exploration de nouveaux puits pétroliers parce que, font-ils valoir, les nouvelles politiques environnementales vont rendre cette activité, première contributrice aux bénéfices, moins lucrative.

Les deux sociétés se défendent en expliquant que la demande énergétique va augmenter et qu'il faudra par conséquent la satisfaire et surtout vendre l'énergie à un coût abordable pour tous.

Les votes de mercredi chez ExxonMobil et Chevron interviennent après que les actionnaires de la compagnie pétrolière Occidental Petroleum ont voté à une grande majorité en faveur d'une motion pro-environnement le 12 mai dernier, une première dans l'industrie énergétique américaine.

ExxonMobil a fait évoluer sa position ces dernières années sur le changement climatique: favorable depuis peu à une taxe carbone, le groupe, dont l'ex-PDG Rex Tillerson est devenu secrétaire d'Etat américain, a demandé fin mars à l'administration Trump de respecter l'accord de Paris sur la lutte contre le réchauffement climatique.

De l'autre côté, le groupe est engagé dans une bataille judiciaire avec l'état de New York dont le procureur le soupçonne d'avoir menti et trompé le grand public et ses actionnaires sur l'impact de la consommation des produits pétroliers sur l'environnement.

Eric Schneiderman, qui s'intéresse au financement par ExxonMobil de recherches climato-sceptiques, demande une multitude de documents financiers et courriers liés aux déclarations du géant texan sur le climat depuis 1977.

(c) AFP

Commenter ExxonMobil passe un nouveau test sur le climat


La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

ExxonMobil et la Russie règlent à l'amiable un différend fiscal

jeudi 14 septembre 2017

Moscou: Le géant américain des hydrocarbures ExxonMobil et le gouvernement russe ont signé un accord à l'amiable soldant un différend fiscal de plus de 600 millions de dollars, a annoncé jeudi le ministère russe des Finances.

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 26 septembre 2017 à 05:58

Le pétrole continue de grimper en Asie

Singapour: Les prix du pétrole continuaient sur leur lancée mardi en Asie et grimpaient à des plus hauts de plusieurs mois, sous...

lundi 25 septembre 2017 à 21:17

Le pétrole termine au plus haut en deux ans à Londres et en …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé lundi au plus haut depuis deux...

lundi 25 septembre 2017 à 18:41

Loi hydrocarbures: Hulot défend "l'axe principal" …

Paris: La loi sur l'interdiction de la production d'hydrocarbures est "l'axe principal" du plan climat du gouvernement, a défendu lundi le ministre...

lundi 25 septembre 2017 à 18:12

Le pétrole grimpe avec le référendum du Kurdistan irakien

Londres: Les cours du pétrole montaient nettement lundi en fin d'échanges européens, les investisseurs craignant que le référendum du Kurdistan irakien sur...

lundi 25 septembre 2017 à 15:48

Frontières et pétrole: Erdogan veut sanctionner les kurdes d…

Istanbul: Le président turc Recep Tayyip Erdogan, furieux contre le référendum d'indépendance au Kurdistan irakien, a annoncé lundi une prochaine fermeture de...

lundi 25 septembre 2017 à 15:19

Le pétrole, surveillant le Kurdistan irakien, ouvre en hauss…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait lundi à l'ouverture, aidé par des propos du président...

lundi 25 septembre 2017 à 12:40

Le pétrole monte encore, l'Opep pourrait prolonger son accor…

Londres: Les prix du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens, les analystes se satisfaisant du ton optimiste adopté par des responsables...

lundi 25 septembre 2017 à 12:16

Kurdistan irakien: assécher les revenus du pétrole dépend de…

Bagdad: L'arrêt des transactions pétrolières avec le Kurdistan irakien, demandé par Bagdad comme mesure de rétorsion à la tenue lundi du référendum...

lundi 25 septembre 2017 à 10:32

L'Opep va discuter de la prolongation des réductions de prod…

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): L'Opep discutera en novembre de la prolongation des réductions de production qui ont stimulé les prix et...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite