Menu
RSS
A+ A A-

Hydrocarbures: Engie négocie la cession de sa branche exploration-production

prix du petrole ParisParis: Engie a annoncé jeudi être entré en négociations exclusives pour céder à la société britannique Neptune Energy sa participation de 70% dans sa branche d'exploration-production d'hydrocarbures, valorisée à 4,7 milliards d'euros, dans le cadre de son virage stratégique vers la transition énergétique.
"Engie franchit aujourd'hui une étape majeure de son plan de transformation: le groupe a reçu une offre ferme et irrévocable de Neptune Energy pour la vente de sa participation de 70% dans l'entité Exploration & Production International (EPI)", a indiqué l'énergéticien français dans un communiqué.

Sur base d'une valorisation de 4,7 milliards d'euros (dont 1,1 milliard de provisions de démantèlement), la transaction devrait entraîner une réduction de 2,4 milliards d'euros de sa dette nette, a précisé le groupe détenu à près de 29% par l'Etat français. Soit près d'un dixième de son niveau de fin 2016 (24,8 milliards).

EPI, qui comptait 1.622 salariés en mars avec un siège en France, déploie ses activités essentiellement en mer du Nord (Royaume-Uni, Norvège, Pays-Bas, Allemagne), mais aussi en Indonésie, en Egypte et en Algérie.

Sa production s'est élevée à 148.000 barils équivalent pétrole (bep) par jour en 2016, pour des réserves estimées à 672 millions de bep.

Cette opération permet à Engie de réaliser à 70% son programme de cessions de 15 milliards d'euros lancé sur la période 2016-2018, dans le cadre de sa nouvelle stratégie qui met l'accent sur les énergies bas carbone, les services énergétiques et les activités à prix garantis.

"Avec la clôture de cette transaction, les activités contractées et régulées représenteront plus de 85% de l'Ebitda (excédent brut d'exploitation, NDLR) d'Engie, permettant ainsi au groupe d'atteindre l'objectif fixé pour fin 2018 et d'améliorer son profil de risque", a commenté la directrice générale du groupe, Isabelle Kocher, dans le communiqué.

Basée au Royaume-Uni, Neptune Energy est soutenue notamment par les sociétés d'investissement Carlyle et CVC Capital Partners.

Au terme de la transaction, dont la finalisation est attendue au premier trimestre 2018, la société deviendrait l'unique actionnaire d'EPI.

Selon une source proche du dossier, Neptune Energy possédera en effet la totalité d'EPI, et donc la part de 30% détenue depuis 2011 par le fonds souverain chinois China Investment Corporation (CIC).

Celui-ci augmentera par la même occasion sa participation dans EPI à 49% par le biais d'une une participation équivalente prise dans la société britannique.

(c) AFP

Commenter Hydrocarbures: Engie négocie la cession de sa branche exploration-production


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

lundi 20 novembre 2017 à 18:36

USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléo…

Chicago: La construction de l'oléoduc Keystone XL, qui divise aux Etats-Unis défenseurs de l'environnement et partisans du développement des ressources énergétiques, a...

lundi 20 novembre 2017 à 18:35

Le pétrole recule à dix jours de la réunion de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens alors que l'avenir de l'accord de réduction de la production sera...

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

lundi 20 novembre 2017 à 12:12

Le pétrole recule, le marché hésite à dix jours d'une réunio…

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché renouant avec la prudence, alors que l'avenir de...

lundi 20 novembre 2017 à 04:51

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans l'attente de l'éventuelle prolongation de l'accord conclu par l'Opep pour limiter la...

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite