Menu
RSS
A+ A A-

La Norvège réduit ses ponctions dans la manne pétrolière

prix du petrole OsloOslo: La Norvège va moins puiser que prévu dans son immense manne pétrolière grâce à la reprise de son économie, selon le projet de loi de Finances rectificative présenté jeudi.
Alors que le gouvernement de droite prévoyait en septembre, dans son projet de budget 2017, de ponctionner son fonds souverain de 225,6 milliards de couronnes (24,2 milliards d'euros au cours actuel), ces prélèvement sont désormais revus en baisse, à 220,9 milliards.

"Le chômage recule et la croissance de l'économie s'accélère", a fait valoir la ministre des Finances et de l'Économie, Siv Jensen, dans un communiqué.

Plus gros producteur de pétrole d'Europe de l'Ouest, le pays scandinave a pâti de la baisse du cours des hydrocarbures depuis la mi-2014.

Permise par des taux d'intérêt bas, une couronne affaiblie et une politique budgétaire expansionniste, la reprise est une bonne nouvelle pour le gouvernement --conservateurs et droite anti-immigration-- qui s'achemine vers des législatives difficiles en septembre.

Le produit intérieur brut "continental" (hors hydrocarbures et transport maritime) devrait croître de 1,6% cette année, puis de 2,4% l'an prochain, après un maigre 0,8% en 2016, selon le projet de budget révisé.

Autre signe d'embellie, le taux de chômage devrait retomber à 4,3% en 2017, puis 4,1% en 2018, en nette baisse par rapport à l'an dernier (4,7%).

Les ponctions dans la manne pétrolière proposées jeudi représentent 2,9% de la valeur du fonds souverain, le plus gros au monde, au début de l'année.

C'est moins que la limite de 3% proposée en février par le même gouvernement, à la place de la règle en vigueur qui autorise jusqu'à 4%. Jeudi matin, le fonds pesait 8.065 milliards de couronnes, investis en actions et obligations ainsi que dans l'immobilier à travers le monde.

Minoritaire au Parlement, le gouvernement doit maintenant négocier avec ses alliés de centre-droit pour faire adopter son projet de budget.

(c) AFP

Commenter La Norvège réduit ses ponctions dans la manne pétrolière


Le pétrole en Norvège


lundi 02 octobre 2017

Total, Shell et Statoil s'allient dans le stockage de CO2 en…

Paris: Les géants pétroliers Total, Shell et Statoil ont annoncé lundi avoir signé un accord de partenariat pour développer un premier projet...

vendredi 08 septembre 2017

En Norvège, la difficile désaccoutumance au pétrole

Oslo: Plus gros producteur d'hydrocarbures d'Europe de l'ouest, la Norvège cherche officiellement à réduire sa dépendance au pétrole mais faire une croix...

mardi 11 juillet 2017

Norvège: la production de pétrole baisse de 5% en juin

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a baissé de 5% en juin mais reste supérieure...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Norvège

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 18 octobre 2017 à 21:27

Le pétrole aidé par un repli des stocks de brut aux Etats-Un…

NYC/Cours de clôture: Les barils de pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en légère hausse mercredi, soutenus par...

mercredi 18 octobre 2017 à 19:10

Carburants: hausse de la consommation française en septembre

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont augmenté de 4,1% en septembre par rapport à la même période en 2016...

mercredi 18 octobre 2017 à 18:51

Le russe Rosneft va payer jusqu'à 400 M USD au Kurdistan pou…

Moscou: Le géant semi-public russe du pétrole Rosneft a annoncé mercredi un accord avec les autorités du Kurdistan irakien à qui il...

mercredi 18 octobre 2017 à 17:56

Le pétrole se stabilise malgré la baisse des stocks américai…

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mercredi en fin d'échanges européens, la confirmation officielle d'une forte baisse des réserves américaines de...

mercredi 18 octobre 2017 à 17:19

USA: baisse plus forte que prévu des stocks de brut au 13/10

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé plus fortement que prévu aux Etats-Unis le semaine dernière, tandis que les réserves...

mercredi 18 octobre 2017 à 16:24

Total confirme être intéressé par des champ pétroliers iraki…

Londres: La compagnie française Total est intéressée par les champs pétroliers irakiens de Majnoun et de Nassiriya, a confirmé mercredi à Londres...

mercredi 18 octobre 2017 à 15:19

Le pétrole new-yorkais monte avant le rapport sur les stocks…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait mercredi à l'ouverture, aidé par l'anticipation d'une baisse des...

mercredi 18 octobre 2017 à 13:42

Guinée équatoriale: deux contrats pétroliers signés

Malabo (guinée équatoriale): La Guinée équatoriale a signé mi-octobre deux contrats pétroliers avec des entreprises étrangères, a annoncé mercredi le gouvernement équatoguinéen...

mercredi 18 octobre 2017 à 12:35

Le pétrole monte un peu, aidé par les stocks américains et l…

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu mercredi en cours d'échanges européens, portés par des données encourageantes sur les réserves américaines...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite