Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole termine en légère hausse, l'Opep peine à rassurer

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont terminé lundi en légère hausse à New York, profitant à peine d'une avalanche de déclarations de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et de ses partenaires.
Le prix du baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, a avancé de 21 cents à 46,43 dollars sur le contrat pour livraison en juin au New York Mercantile Exchange.

"On n'a presque pas bougé aujourd'hui mais il y a eu des discussions positives", a mis en avant Carl Larry de Frost & Sullivan.

En un peu moins d'un mois le brut a perdu environ 13% à New York et les responsables de l'OPEP et leurs partenaires, au premier rang desquels la Russie, s'efforcent de convaincre les marchés qu'ils sont prêts à prolonger l'accord qui limite leur production au premier semestre 2017.

Pour l'Arabie saoudite, membre dominant de l'OPEP, le ministre de l'Energie Khaled al-Faleh s'est dit "plutôt confiant que l'accord sera prolongé sur la deuxième moitié de l'année et probablement au-delà", selon l'agence d'information financière Bloomberg.

Le Koweit a même évoqué "un consensus presque total sur l'importance d'étendre l'accord sur au moins six mois", selon les termes utilisés dans un communiqué par le ministre du Pétrole Essam al-Marzouk, qui préside également la commission chargée de vérifier les réductions.

La Russie, dont la position a parfois pu être perçue comme ambigüe, s'est elle dite "solidaire" des efforts du cartel.

Une décision définitive est attendue pour la fin du mois au cours d'un sommet devant réunir les membres de l'OPEP et autres signataires de l'accord actuel et malgré ce concert de propos encourageants, les cours sont restés déprimés lundi.

"On attend encore que les investisseurs spéculatifs reviennent", a estimé Carl Larry, se voulant optimiste.

Plus prudent, John Kilduff de Again Capital estimait pour sa part: "le marché s'est lassé et l'accord, entré dans son cinquième mois, n'a pas prouvé son efficacité. On n'a pas vu les stocks mondiaux baisser autant qu'ils auraient dû en fonction de l'accord".

Pour l'instant les efforts de l'OPEP et de ses partenaires se sont heurtés à une progression des extractions de pétrole aux Etats-Unis, où les compagnies ne sont pas tenues par des quotas.

Signe du dynamisme de la production américaine, un indicateur avancé, le nombre de puits de forage en activité a de nouveau augmenté, selon le décompte hebdomadaire publié vendredi par le groupe privé Baker Hughes.

(c) AFP

Commenter Le pétrole termine en légère hausse, l'Opep peine à rassurer


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 20:15

Le pétrole progresse à quelques jours d'une réunion stratégi…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse vendredi lors d'une séance écourtée, profitant...

vendredi 24 novembre 2017 à 18:17

Le pétrole monte, l'oléoduc Keystone reste paralysé

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en fin d'échanges européens, le WTI américain profitant en particulier d'une perturbation régionale de l'offre...

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite