Menu
RSS
A+ A A-

L'Arabie dit avoir déjoué une attaque du Yémen contre un site pétrolier

prix du petrole RyadRyad: Les autorités saoudiennes ont annoncé mercredi avoir déjoué une tentative d'attaque par un bateau piégé, provenant d'une zone contrôlée par les rebelles Houthis du Yémen, contre une installation pétrolière du sud de l'Arabie.
Il s'agit de la première attaque de ce type contre une installation pétrolière rapportée par l'Arabie saoudite depuis le début de son intervention au Yémen en 2015, bien que les Houthis aient affirmé avoir visé avec des missiles, à au moins deux reprises, de tels sites en territoire saoudien.

L'embarcation utilisée dans l'attaque mardi était partie d'une petite île yéménite en mer Rouge, selon un communiqué du ministère saoudien de l'Intérieur.

Elle était bourrée d'explosifs et contrôlée à distance, mais elle a été interceptée à une distance d'un mille et demi marin de l'objectif visé, un quai et une station de distribution de produits pétroliers du géant pétrolier Aramco, d'après ce communiqué.

L'embarcation a commencé à prendre de la vitesse au fur et à mesure qu'elle s'approchait de l'installation pétrolière située dans la province de Jazan, atteignant les 34 noeuds, selon la même source.

"Les patrouilles des gardes-côtes ont constaté, lors de l'interception, qu'il n'y avait pas de présence humaine à bord de l'embarcation", écrit le ministère dans son communiqué.

Elles ont alors ouvert le feu sur les moteurs du bateau, ce qui a permis de le stopper. Les gardes-côtes ont ensuite inspecté l'embarcation en coordination avec la marine de guerre pour découvrir qu'elle était bourrée d'explosifs, précise le communiqué.

Cette attaque montre un degré de sophistication assez avancé de la part des rebelles Houthis qui avaient mené une autre attaque audacieuse, fin janvier, contre une frégate de la marine saoudienne en mer Rouge.

Le ministère saoudien de l'Intérieur a affirmé mercredi que les gardes-côtes resteraient vigilants pour mettre en échec "toutes les tentatives terroristes et protéger les frontières terrestres et maritimes" du royaume.

L'Arabie saoudite conduit au Yémen une coalition arabe qui soutient sur le terrain depuis mars 2015 les forces du président Abd Rabbo Mansour Hadi contre les Houthis, rebelles issus de l'importante minorité zaïdite, alliés à des unités de l'armée restées fidèles à l'ex-président Ali Abdallah Saleh et accusés de liens avec l'Iran.

Le sud du territoire saoudien est régulièrement la cible de tirs de missiles attribués aux Houthis, qui ont fait des dizaines de morts civils et militaires.

Les Houthis et leurs alliés sont soupçonnés d'avoir tiré des missiles contre des navires américains en mer Rouge à au moins deux reprises en octobre dernier.

Les Etats-Unis, alliés de l'Arabie saoudite, avaient répondu en tirant le 13 octobre cinq missiles de croisière sur trois stations radar rebelles.

Depuis l'intervention de la coalition arabe, plus de 7.700 personnes, en majorité des civils, ont été tuées et 42.500 blessées dans le conflit au Yémen. Toutes les médiations de l'ONU et sept accords de cessez-le-feu ont échoué.

Le conflit a exacerbé la crise humanitaire dans ce pays qui était déjà avant la guerre le plus pauvre de la péninsule arabique.

Mardi, les participants à une réunion des donateurs sur le Yémen au siège de l'ONU de Genève ont promis 1,1 milliard de dollars d'aide humanitaire pour 2017.

Les Nations unies avaient lancé en début d'année un appel pour récolter 2,1 milliards de dollars afin de répondre aux besoins humanitaires du Yémen, menacé par la famine cette année.

"La famine peut être évitée si nous agissons rapidement", a déclaré mardi le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres à l'issue de la conférence à Genève. Il a souligné que l'ONU réclamait désormais avant tout aux parties belligérantes de garantir un "accès sans entraves" pour les humanitaires.

(c) AFP

Commenter L'Arabie dit avoir déjoué une attaque du Yémen contre un site pétrolier


Le pétrole en Arabie Saoudite


lundi 11 décembre 2017

Pétrole: Ryad va réduire ses exportations vers l'Asie en jan…

Ryad: L'Arabie saoudite a annoncé lundi une réduction de ses exportations de brut à destination de ses clients asiatiques en janvier, pour...

lundi 04 décembre 2017

Une hausse de la production de pétrole pourrait être abordée…

Ryad: Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a suggéré lundi que les principaux pays producteurs de pétrole pourraient commencer en juin...

mercredi 29 novembre 2017

Pétrole: volonté de poursuivre le plafonnement, suspense sur…

Vienne: La Russie et l'Arabie Saoudite, acteurs clés de l'accord de limitation de production de pétrole en vigueur depuis le début de...


-Voir toutes les news du pétrole en Arabie Saoudite

Les dernières actualités des prix du pétrole

dimanche 17 décembre 2017 à 03:19

Pétrole: le vénézuelien PDVSA et le russe Rosneft signent un…

Caracas: Le groupe pétrolier d'état vénézuelien PDVSA a annoncé samedi avoir signé avec la firme russe Rosneft une série d'accords dans les...

vendredi 15 décembre 2017 à 21:04

Le pétrole termine en ordre dispersé après un indicateur amé…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole new-yorkais et londoniens ont terminé en ordre dispersé vendredi, après le recul du nombre hebdomadaire...

vendredi 15 décembre 2017 à 18:18

Le pétrole hésite, entre surproduction et perturbations en m…

Londres: Les cours du pétrole divergaient vendredi en fin d'échanges européens après une semaine volatile, alors que les baisses de production causées...

vendredi 15 décembre 2017 à 15:29

Le pétrole avance à l'ouverture, l'oeil rivé sur la mer du N…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais progressait à l'ouverture vendredi, les craintes autour de la fermeture d'un oléoduc en mer du...

vendredi 15 décembre 2017 à 12:14

Le pétrole monte un peu, la production de mer du Nord reste …

Londres: Les prix du pétrole avançaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens, les marchés hésitant entre perturbation de la production à court...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:09

Pétrole: le Canadien Cenovus supprime jusqu'à 700 emplois

Montréal: Le producteur de pétrole canadien Cenovus a annoncé jeudi la suppression de 15% de ses effectifs, soit près de 700 emplois...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:08

Le pétrole new-yorkais soutenu par la perspective d'une haus…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi à New York, portés par la perspective d'une augmentation des...

jeudi 14 décembre 2017 à 18:09

Le pétrole se reprend mais le marché tâtonne encore

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en fin d'échanges européens, restant soutenus par la fermeture d'un pipeline en...

jeudi 14 décembre 2017 à 17:28

Produits pétroliers: hausse de la consommation française en …

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont progressé de 2,7% en novembre sur un an, avec une hausse du fioul...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite