Menu
RSS

Corruption: Eni "serein" face aux enquêtes au Nigeria

prix du petrole romeRome: Le groupe énergétique italien Eni est "serein" face aux enquêtes de corruption concernant l'acquisition d'un bloc pétrolier au Nigéria, impliquant également le groupe pétrolier Shell, a assuré jeudi à Rome sa présidente Emma Marcegaglia.
Des audits internes ont été menés, avec l'aide de consultants externes "indépendants", et rien de compromettant n'a pu être trouvé, y compris après l'examen de documents fournis par la justice. Donc, "le groupe est serein et a la plus grande confiance dans le management" de l'entreprise, a déclaré Mme Marcegaglia, devant l'assemblée générale des actionnaires du groupe.

"En 25 ans, Eni n'a jamais été condamné pour quoique ce soit, pas même en première instance pour fraude ou corruption", a encore dit la présidente du groupe italien. Elle a également assuré que le groupe coopérait "pleinement" avec les autorités judiciaires dans lesquelles il a "totalement confiance".

L'ONG Global Witness et Finance Uncovered ont publié lundi un rapport accablant contre les groupes pétroliers Eni et Shell, accusant ce dernier d'avoir "su" que l'argent versé pour l'acquisition d'un gros contrat pétrolier n'irait pas au gouvernement nigérian, mais à des individus.

L'affaire remonte à 2011, avec l'arrivée au pouvoir au Nigeria de Goodluck Jonathan, qui reprend les négociations pour vendre un bloc de pétrole off-shore extrêmement convoité, OPL 245, d'une capacité de production de plus de neuf milliards de barils (soit une valeur de 500 milliards d'euros environ au prix actuel du baril).

OPL 245 était alors aux mains de l'ancien ministre du Pétrole sous le régime du dictateur Sani Abacha, Dan Etete, qui se l'était attribué à lui-même dans le plus grand secret, en le vendant à la société Malabu Oil & Gas, dont il était le seul actionnaire.

"En 2011, (le Britannique) Shell et la société italienne Eni ont payé 1,1 milliard de dollars dans un contrat douteux pour acquérir ce bloc particulièrement lucratif", explique le rapport, faisant référence à une affaire sur laquelle se penche également la justice italienne.

Le directeur général d'Eni, Claudio Descalzi, a toujours affirmé que son groupe n'avait "rien fait d'illégal", assurant que "Eni et Shell ont payé le gouvernement nigérian, et n'ont pas été impliqués dans la décision du gouvernement sur la manière d'utiliser cet argent".

(c) AFP

Commenter Corruption: Eni "serein" face aux enquêtes au Nigeria

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Le pétrole au Nigéria


jeudi 08 juin 2017

Shell reprend sa production sur le terminal nigérian de Forc…

Lagos: Le géant anglo-néerlandais Shell a annoncé jeudi avoir repris ses activités sur le terminal de Forcados, dans le sud-est du Nigeria...

lundi 05 juin 2017

Projet pétrolier: des associations anticorruption menacent d…

Lagos: Vingt associations anticorruption ont menacé lundi de poursuivre en justice le gouvernement nigérian au sujet d'un projet d'exploitation d'une raffinerie de...

lundi 10 avril 2017

Corruption au Nigeria: un rapport accablant contre Shell et …

Lagos: Global Witness et Finance Uncovered ont publié lundi un rapport accablant contre les sociétés pétrolières Eni et Shell, les accusant d'avoir...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole au Nigéria

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 23 juin 2017 à 21:05

Le pétrole se reprend un peu à la fin d'une dure semaine

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse vendredi, parvenant à se reprendre un peu à la fin...

vendredi 23 juin 2017 à 18:11

Le pétrole essaie de se reprendre après sa récente faiblesse

Londres: Les prix du pétrole évoluaient en légère hausse vendredi en fin d'échanges européens, essayant péniblement de se maintenir en hausse sur...

vendredi 23 juin 2017 à 15:44

Le pétrole se stabilise à la fin d'une mauvaise semaine

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en très légère hausse vendredi, se stabilisant à la fin d'une semaine difficile durant...

vendredi 23 juin 2017 à 12:24

Le pétrole tente timidement de se reprendre

Londres: Les prix du pétrole tentaient de poursuivre vendredi lors des échanges européens leur timide rebond entamé jeudi après la dégringolade subie...

vendredi 23 juin 2017 à 10:48

France: le gouvernement va interdire tout nouveau permis d'e…

Paris: Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique, a annoncé vendredi que le gouvernement allait présenter d'ici l'automne une loi visant à...

vendredi 23 juin 2017 à 07:48

Le pétrole remonte timidement en Asie

Hong kong: Les cours du pétrole étaient orientés en légère hausse, vendredi en Asie, poursuivant une remontée amorcée la veille après avoir...

jeudi 22 juin 2017 à 20:57

Pause dans le plongeon du pétrole

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement monté jeudi, marquant une pause dans la dégringolade qu'ils ont subie depuis fin...

jeudi 22 juin 2017 à 17:56

Le pétrole se reprend un peu mais reste très affaibli

Londres: Les cours du pétrole se reprenaient un peu jeudi en fin d'échanges européens, mais restaient proches du plus bas en plus...

jeudi 22 juin 2017 à 15:41

Pétrole: les réductions de l'offre à leur plus haut niveau e…

Koweït: Le ministre koweïtien du Pétrole Essam al-Marzouk a annoncé jeudi que la conformité des pays producteurs aux réductions de l'offre avait...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite