Menu
RSS

Le pétrole finit en hausse, saluant de bons signes sur l'offre

prix du petrole NYC/Cours de clôtureNYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont monté mardi, les investisseurs regagnant de l'optimisme face à des éléments jugés encourageants quant à une diminution prochaine des réserves mondiales.
Le prix du baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, a gagné 79 cents à 51,03 dollars sur le contrat pour livraison en mai au New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le cours du baril de Brent de la mer du Nord a avancé de 1,05 dollar à 54,17 dollars sur le contrat pour livraison en juin à l'Intercontinal Exchange (ICE).

"On entend parler d'une baisse des réserves de pétrole actuellement en transit maritime", a rapporté Mike Lynch, de SEER. "Cela semble être un signe encourageant en vue d'un rebond du marché lors des prochains mois".

Ces rumeurs constituent une lueur d'espoir pour le marché car les investisseurs désespèrent depuis des mois d'assister à une baisse des réserves mondiales d'or noir.

En laissant penser que ce sont en fait les stocks de pétrole en transit qui baissent avant les réserves mesurables dans chaque pays, "cela suggère que le marché mondial se rééquilibre bien à la suite des baisses de production menées à l'initiative de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP)", a écrit Tim Evans, de Citi.

Le cartel et d'autres pays, comme la Russie, s'imposent depuis janvier des plafonds précis sans que cela ne se traduise par une diminution des réserves.

"Une nouvelle fois, il y a un va-et-vient des cours face à l'efficacité supposée des accords de baisses de production", en a conclu John Kilduff, d'Again Capital.

A supposer qu'il y ait bien des signes de résorption des réserves, cela donnerait un élément d'optimisme au moment où les investisseurs se demandent si l'OPEP et ses partenaires vont prolonger ces accords au-delà de la mi-2017.

Offre américaine


"Même si ces discussions sont manifestement encourageantes", les cours étant revenus au plus haut depuis près d'un mois, "les données en question sont douteuses", a toutefois minimisé M. Evans.

"Elles se basent sur des sources anonymes au sein du secteur et celles-ci ne sont pas forcément désintéressées", un rebond des cours pouvant profiter à beaucoup d'acteurs, a-t-il prévenu.

Tout en évoquant un coup de pouce d'une panne dans le gisement de Buzzard en mer du Nord, M. Evans préférait donc mettre l'accent sur les chiffres hebdomadaires du lendemain quant à l'offre américaine, y voyant "une indication plus fiable de l'équilibre du marché".

Le Département de l'Energie (DoE) publiera mercredi à 14H30 GMT ces chiffres et, selon la prévision médiane des analystes sondés par l'agence Bloomberg, les réserves de brut devraient avoir baissé de 700.000 barils la semaine précédente alors qu'elles battent régulièrement des records depuis le début d'année.

Les stocks d'essence devraient avoir baissé de 2 millions de barils, et ceux de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) avoir reculé d'un million de barils.

Les investisseurs seront aussi attentifs à l'évolution de la production américaine qui ne cesse d'accélérer depuis des mois, les Etats-Unis n'étant pas impliqués par les accords internationaux de baisses de l'offre.

(c) AFP

Commenter Le pétrole finit en hausse, saluant de bons signes sur l'offre

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 24 mai 2017 à 06:20

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper en Asie mercredi sous l'effet d'informations sur les stocks de brut américain et des...

mardi 23 mai 2017 à 21:30

Trump veut réduire de moitié les réserves stratégiques de pé…

New York: La Maison Blanche a fait part mardi dans son projet de budget de son intention de réduire de moitié les...

mardi 23 mai 2017 à 20:54

Le pétrole termine en légère hausse, attentisme sur l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse mardi, les investisseurs se montrant attentistes à deux jours d'une...

mardi 23 mai 2017 à 18:12

Le pétrole monte un peu dans un marché hésitant avant l'Opep

Londres: Les cours du pétrole montaient un peu mardi en fin d'échanges européens, sur un marché hésitant à deux jours d'une réunion...

mardi 23 mai 2017 à 16:51

Pétrole: l'Opep vise à prolonger son accord de neuf mois, se…

Vienne: L'Opep et ses partenaires, toujours en quête d'une remontée durable des cours du brut, vont chercher à reconduire leurs limitations de...

mardi 23 mai 2017 à 15:20

Le pétrole hésitant à New York, l'Opep scrutée

New York: Les cours du pétrole évoluaient proche de l'équilibre mardi à New York peu après l'ouverture, les investisseurs hésitant au gré...

mardi 23 mai 2017 à 12:51

Le pétrole baisse un peu, prudence en attendant l'Opep

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu mardi en cours d'échanges européens, dans un marché reprenant son souffle après des sommets...

mardi 23 mai 2017 à 09:05

Noyée dans le schiste américain, l'Opep s'apprête à renouvel…

Londres: L'Opep et ses partenaires pourraient renouveler leurs limitations de production de pétrole au moins jusqu'à la fin 2017 lors de réunions...

mardi 23 mai 2017 à 06:13

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse en Asie mardi, plombés par les informations selon lesquelles les Etats-Unis veulent...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite