Menu
RSS
A+ A A-

Chine: Sinopec voit son bénéfice net bondir de 44% en 2016

prix du petrole shanghaiShanghai: Le géant chinois du pétrole Sinopec a vu son bénéfice net bondir de 44% en 2016, la première croissance de son profit annuel en trois ans, la forte demande et de meilleures marges dans le raffinage ayant compensé les bas cours du brut.
Sur l'exercice 2016, Sinopec, un groupe étatique, a engrangé un bénéfice net de 46,7 milliards de yuans (6,8 milliards de dollars), selon un communiqué de l'entreprise publié dimanche soir à la Bourse de Hong Kong, où elle est cotée.

Le bénéfice net du plus grand raffineur d'Asie avait plongé d'environ 30% en 2015 et 2014.

Les résultats "meilleurs que prévu" en 2016 s'expliquent en partie par "la demande pour les produits chimiques qui a connu une croissance régulière", selon le président de Sinopec, Dai Houliang.

Les activités de l'amont (production-exploration pétrolière) ont souffert l'an passé en raison des bas cours internationaux du pétrole brut. Mais le raffinage en aval a connu une embellie car la demande intérieure est restée stable pour les produits pétroliers raffinés et "a augmenté de façon continue" pour les produits chimiques, s'est réjoui M. Dai.

Dans un communiqué séparé, Sinopec a également prévu un bénéfice net en hausse pour le premier trimestre 2017.

"Les prix plus bas du brut ont véritablement contribué aux marges de Sinopec l'an dernier", a déclaré à l'agence Bloomberg Tian Miao, du cabinet North Square Blue Oak, basé à Pékin.

"Sinopec pourrait continuer à bénéficier de la forte croissance en Chine de la demande en carburant, notamment d'essence. Le risque pour Sinopec à l'avenir, c'est que les prix du brut grimpent trop haut et trop vite, car des marges plus élevées dans les activités de l'amont seraient insuffisantes pour compenser les pertes dans le raffinage."

Lundi matin, l'action Sinopec était en progression de 0,65% à la Bourse de Hong Kong, mais en recul de 1,21% à celle de Shanghai, où l'entreprise est également cotée.

Un autre géant chinois du pétrole, CNOOC, spécialisé dans l'exploitation offshore, a annoncé jeudi un plongeon de 96,85% de son bénéfice net annuel, à 637 millions de yuans (92,8 millions de dollars), en raison des bas cours du brut.

(c) AFP

Commenter Chine: Sinopec voit son bénéfice net bondir de 44% en 2016

Commentaires   

+2 #1 tempo 27-03-2017 08:44
Il est probable que le cours du baril reste oscillant entre 45 et 55 USD en raison de l'offre et de la demande d'une part et de la rentabilité d'exploiter des puits en plus ou moins grand nombre. La tendance à la baisse est amorcée en raison de la fin du risque froid dans l'hémisphère nord qui n'a pas commencé dans le sud. Sauf évènement international anxiogène pour les spéculateurs, le cours doit baisser régulièrement avec quelques soubresauts attendus.


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 14 décembre 2017 à 18:09

Le pétrole se reprend mais le marché tâtonne encore

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en fin d'échanges européens, restant soutenus par la fermeture d'un pipeline en...

jeudi 14 décembre 2017 à 17:28

Produits pétroliers: hausse de la consommation française en …

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont progressé de 2,7% en novembre sur un an, avec une hausse du fioul...

jeudi 14 décembre 2017 à 16:47

"Force majeure" autour de l'oléoduc Forties en mer…

Londres: Le groupe pétrochimique Ineos a déclaré l'état de "force majeure" après l'arrêt pour cause de fêlure du principal olédoduc pétrolier de...

jeudi 14 décembre 2017 à 16:12

Le Liban donne son feu vert pour les premières explorations …

Beyrouth: Le gouvernement libanais a approuvé jeudi une offre présentée par un consortium alliant le groupe pétrolier français Total, l'italien ENI et...

jeudi 14 décembre 2017 à 15:29

Le pétrole, plombé par l'offre américaine, ouvre en baisse à…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait à l'ouverture jeudi, plombé par la progression constante de la production américaine de brut...

jeudi 14 décembre 2017 à 12:41

Le pétrole hésite, les prévisions de l'AIE et de l'Opep dive…

Londres: Les prix du pétrole oscillaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché qui peine à digérer les rapports mensuels...

jeudi 14 décembre 2017 à 10:27

Pétrole: le rééquilibrage du marché menacé par la production…

Paris: Avec la progression de la production américaine, le rééquilibrage du marché pétrolier ne sera pas évident en 2018 et la première...

mercredi 13 décembre 2017 à 20:55

Le pétrole plombé par la hausse des stocks d'essence aux Eta…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse mercredi, l'annonce d'une hausse hebdomadaire des réserves d'essence et d'une progression...

mercredi 13 décembre 2017 à 18:21

Le pétrole baisse fortement avec la hausse des stocks améric…

Londres: Les cours du pétrole sont repartis en baisse mercredi en fin d'échanges européens, la hausse hebdomadaire des réserves d'essence des Etats-Unis...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite