Menu
RSS
A+ A A-

Esso France a presque triplé son bénéfice net en 2016

prix du petrole ParisParis: Le raffineur Esso SAF, filiale française du géant pétrolier américain ExxonMobil, a dégagé un bénéfice net presque triplé en 2016 grâce à des effets stock positifs, malgré une activité en repli sous l'effet de la baisse du prix des produits pétroliers.
Le résultat net est ressorti à 276 millions d'euros l'an dernier, contre 100 millions d'euros l'année précédente, pour un chiffre d'affaires en recul de 10% à 11,1 milliards d'euros, a annoncé le groupe jeudi.

Cette performance est soutenue par la forte progression du résultat opérationnel, qui s'est établi à 385 millions d'euros (dont 250 millions d'euros d'effets stocks positifs), près de trois fois plus que les 137 millions enregistrés en 2015.

Hors effets stocks et autres éléments d'ajustement, le résultat opérationnel ajusté a toutefois baissé de 20% à 120 millions d'euros.

"Dans un contexte de repli des marges de raffinage, la baisse du résultat opérationnel ajusté du groupe limitée à 30 millions d'euros, reflète l'amélioration de la performance opérationnelle au second semestre et une réduction des charges d'exploitation", a néanmoins affirmé Esso SAF dans un communiqué.

Ses deux raffineries françaises, à Gravenchon (Seine-Maritime) et Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône), ont traité au total 14,7 millions de tonnes de pétrole brut l'an dernier (sur une capacité totale de 18,5 millions de tonnes), tandis que les ventes de produits raffinés ont atteint 24,4 millions de m3, des niveaux stables sur un an.

Les grèves du printemps dans le secteur du raffinage, qui ont épargné les deux sites du groupe, ont eu un impact "assez limité", générant surtout des problèmes d'approvisionnement, a commenté le PDG d'Esso SAF, Hervé Brouhard, lors d'une conférence de presse.

La filiale à près de 83% d'ExxonMobil a dit poursuivre "ses efforts de réduction et de maîtrise des coûts" dans un contexte de surcapacités en Europe, rappelant être toujours "exposé aux incertitudes concernant l'évolution du prix du pétrole brut et du dollar, à la volatilité des prix des produits pétroliers et des marges de raffinage".

"Nous avons proposé de ne pas distribuer de dividende au titre de l'année 2016. (...) La priorité est la reconstitution de nos réserves considérablement réduites après les résultats négatifs des dernières années", a expliqué M. Brouhard: la perte nette cumulée sur les quatre exercices depuis 2013 s'élève à 176 millions d'euros.

Après la cession de son réseau français de stations-service et de ses activités d'avitaillement d'aéroports régionaux en France, l'entreprise entend poursuivre son recentrage sur son coeur de métier, le raffinage, et continuer à développer ses ventes intérieures.

Ainsi, la cession de l'activité de distribution de produits pétroliers aux particuliers de Worex, qui représente environ 15% des volumes de cette filiale d'Esso, contre 85% pour la vente en gros, est à l'étude, selon Esso SAF.

(c) AFP

Commenter Esso France a presque triplé son bénéfice net en 2016


La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

ExxonMobil et la Russie règlent à l'amiable un différend fiscal

jeudi 14 septembre 2017

Moscou: Le géant américain des hydrocarbures ExxonMobil et le gouvernement russe ont signé un accord à l'amiable soldant un différend fiscal de plus de 600 millions de dollars, a annoncé jeudi le ministère russe des Finances.

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017 à 21:21

Le pétrole termine en baisse à New York avant une réunion de…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a fini en légère baisse jeudi à la veille d'une rencontre...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite