Menu
RSS

Le Parlement européen demande la fin de l'extraction pétrolière sous la banquise arctique

prix du petrole strasbourgStrasbourg: Le Parlement européen a demandé jeudi l'interdiction de l'extraction du pétrole "dans les eaux arctiques gelées" de l'UE et de la Norvège, sans pour autant critiquer directement Oslo qui veut relancer l'exploration pétrolière dans cette zone, mais pas sous la banquise.
Dans une résolution non contraignante adoptée à Strasbourg, le Parlement "demande que l'extraction pétrolière soit interdite dans les eaux arctiques gelées de l'Union et de l'Espace économique européen", étant donné que l'utilisation des combustibles fossiles accélère le changement climatique.

Le texte initial évoquait également la nécessité d'une "interdiction totale de l'extraction de pétrole et de gaz dans l'Arctique", mais une large majorité de députés s'est prononcée contre ce passage, par 414 voix contre 183.

Ce vote survient alors que, depuis 2013, le gouvernement norvégien a favorisé l'expansion de l'industrie pétrolière dans l'Arctique, malgré les protestations d'ONG inquiètes des conséquences pour l'environnement et le climat. Cette semaine encore, Oslo a proposé un nombre record de nouveaux permis d'exploration pétrolière dans les eaux de l'Arctique.

Réagissant à ce vote des eurodéputés, le gouvernement norvégien a souligné qu'il ne se sentait pas concerné, puisque le texte finalement approuvé évoque des "eaux glacées".

Or "la Norvège ne mène pas d'activités pétrolières dans les eaux glacées de l'Arctique", a fait valoir auprès de l'AFP un porte-parole du ministère de l'Énergie, Hakon Smith-Isaksen.

"La région de l'Arctique est très sensible et vulnérable. Si nous détruisons cette zone en utilisant ses ressources de façon non durable, nous ne détruirons pas seulement une région unique mais nous accélérerons aussi le changement climatique et nous polluerons une source d'eau propre", a plaidé l'une des rapporteurs du texte au Parlement européen, l'élue finlandaise Sirpa Pietikäinen.

Soulignant "l'importance géostratégique croissante de cette région", les élus européens ont rappelé que "la banquise arctique a considérablement diminué depuis 1981" et que "le changement climatique progresse deux fois plus vite - et continue de s'accélérer - dans les régions polaires".

(c) AFP

Commenter Le Parlement européen demande la fin de l'extraction pétrolière sous la banquise arctique

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Le pétrole en Norvège


mardi 21 mars 2017

Norvège: production pétrolière quasi stable en février

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'or noir d'Europe de l'ouest, est restée quasiment stable en février, à...

mardi 21 février 2017

Norvège: nouveau recul de la production de pétrole en janvie…

Oslo: La production de pétrole de la Norvège, principal producteur d'or noir d'Europe de l'ouest, a reculé en janvier pour le deuxième...

mardi 17 janvier 2017

Norvège: recul moindre qu'attendu de la production pétrolièr…

Oslo: La production de pétrole de la Norvège, principal producteur d'or noir d'Europe de l'ouest, a reculé moins qu'attendu en décembre, a...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Norvège

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 24 avril 2017 à 15:33

Le pétrole recule très légèrement à New York, marché centré …

New York: Les cours du pétrole reculait très légèrement lundi peu après l'ouverture à New York, centrés sur la possible prolongation de...

lundi 24 avril 2017 à 12:17

Le pétrole rebondit, l'Opep rassure les marchés

Londres: Les prix du pétrole remontaient lundi en cours d'échanges européens, l'Opep s'évertuant à rassurer des marchés inquiets de la hausse apparemment...

lundi 24 avril 2017 à 07:05

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole ont rebondi lundi en Asie, en raison des possibilités d'une prolongation des baisses de production décidées entre...

dimanche 23 avril 2017 à 16:12

Koweït: la justice valide la hausse des prix des carburants

Koweït: La cour d'appel du Koweït a estimé dimanche que la décision du gouvernement d'augmenter les prix des carburants ne violait pas...

vendredi 21 avril 2017 à 21:17

Pas d'exception aux sanctions russes pour les entreprises pé…

Washington: L'administration Trump n'autorisera pas les entreprises américaines à participer à des projets pétroliers ou gaziers impliquant des sociétés visées par les...

vendredi 21 avril 2017 à 20:48

Le pétrole baisse nettement, le marché rattrapé par le doute

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement baissé vendredi, une vague de pessimisme envahissant le marché à l'issue d'une semaine...

vendredi 21 avril 2017 à 18:29

Le pétrole à son plus bas en trois semaines, l'offre américa…

Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi en fin d'échanges européens, alors que l'offre américaine paraît intarissable et malgré les efforts de...

vendredi 21 avril 2017 à 15:18

Le pétrole stagne à New York, l'attentisme dominant

New York: Les cours du pétrole stagnaient peu après l'ouverture vendredi à New York, le marché se montrant prudent à l'issue d'une...

vendredi 21 avril 2017 à 13:16

La consommation de produits pétroliers a baissé en mars

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont baissé de 1,3% en mars par rapport à la même période en 2016...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite