Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole continue de dégringoler en Asie

prix du petrole SingapourSingapour: Les cours du pétrole continuaient de dégringoler lundi en Asie, à des plus bas de plusieurs mois, les investisseurs s'inquiétant de niveaux de production aux Etats-Unis qui alimentent une offre toujours élevée.
Vers 03H00 GMT, le baril de light sweet crude (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, pour livraison en avril, cédait 41 cents, à 48,08 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, référence européenne, pour le mois de mai, reculait de 34 cents, à 51,03 dollars.

Les marchés pétroliers ont pris conscience la semaine dernière des niveaux élevés de l'offre, perdant 9% sur la semaine.

Comme élément déclencheur, les analystes pétroliers citent l'annonce d'un bond hebdomadaire des stocks américains de brut à des records, mais ce développement s'inscrit dans une plus large prise de conscience: la production des Etats-Unis ne cesse d'accélérer alors même que d'autres pays, dont les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), se sont accordés pour réduire la leur depuis le début 2017.

Le groupe privé Baker Hugues a ainsi fait état d'une hausse du nombre de puits en activité, à 617, soit une augmentation de près de 60% en un an. Les effets des accords de réduction OPEP, qui visaient un prix supérieur à 60 dollars le baril, semblent réduits à néant.

"Alors que les plateformes pétrolières reprennent du service en Amérique du Nord, les inquiétudes sur la surabondance de l'offre assombrissent les perspectives d'un rééquilibrage entre l'offre et la demande", déclare Margaret Yang, analyste chez CMC Markets.

"Une accumulation de nouvelles sur l'augmentation continue des stocks et de la production américains, des commentaires peu optimistes d'acteurs majeurs -- OPEP et non OPEP-- sur le maintien de la réduction de la production au-delà du premier semestre 2017 a conduit à un effondrement des seuils", a dit Sanjeev Gupta, analyste chez EY. "Il faut s'attendre à de la volatilité à court terme".

Vendredi à la clôture, le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. a cédé 79 cents à 48,49 dollars New York Mercantile Exchange (Nymex), au plus bas depuis fin novembre.

A Londres, le Brent a reculé de 82 cents à 51,37 dollars à l'Intercontinental Exchange (ICE), là aussi au plus bas depuis plus de trois mois.

(c) AFP

Commenter Le pétrole continue de dégringoler en Asie

Commentaires   

+1 #2 tempo 13-03-2017 10:24
Un baril à moins de 50$ plombe les investissements sur le renouvelable et l'exploration production de brut que nous paierons in fine, c'est bon pour le pouvoir d'achat mais mauvais pour l'emploi à court terme. A contrario, un baril à plus de 50$ relance l'emploi dans X mois mais plombe la consommation.
C'est une équation difficile à résoudre!
0 #1 NABAN 13-03-2017 10:08
Très très bonne nouvelle!! Un pied de nez à ces spéculateurs véreux!!!!


Le pétrole en Asie


mercredi 16 août 2017

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en Asie après des estimations favorables sur l'état des stocks américains mais les inquiétudes persistantes...

mardi 15 août 2017

Le pétrole remonte légèrement en Asie

Singapour: Les cours du pétrole peinaient à remonter la pente mardi en Asie, plombés par les craintes d'un affaiblissement de la demande...

lundi 14 août 2017

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient légèrement lundi en Asie, les marchés s'inquiétant de l'aggravation des tensions entre les Etats-Unis et la...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 16 août 2017 à 21:31

Le pétrole termine en nette baisse à New York et à Londres

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette baisse mercredi à New York, plombé par la hausse hebdomadaire de la production...

mercredi 16 août 2017 à 18:14

Le pétrole recule, les stocks américains déçoivent

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu mercredi en fin d'échanges européens après des données sur les réserves américaines contrastées, avec...

mercredi 16 août 2017 à 16:55

USA: baisse bien plus marquée que prévu des stocks de brut

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse bien plus marquée que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

mercredi 16 août 2017 à 16:01

Le pétrole monte légèrement à New York, optimisme sur les st…

New York: Les cours du pétrole montaient légèrement peu après l'ouverture mercredi à New York, aidés par l'optimisme du marché sur une...

mercredi 16 août 2017 à 15:46

Pétrochimie: Shell sort d'une coentreprise saoudienne pour 8…

Londres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé mercredi avoir bouclé la vente des 50% qu'il possédait dans la coentreprise de...

mercredi 16 août 2017 à 12:17

Le pétrole monte, les réserves américaines auraient reculé

Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse mercredi en cours d'échanges européens alors que les stocks américains de brut auraient diminué...

mercredi 16 août 2017 à 07:05

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en Asie après des estimations favorables sur l'état des stocks américains mais les inquiétudes persistantes...

mardi 15 août 2017 à 21:27

Le pétrole stagne, attentisme avant les stocks aux USA

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé proche de l'équilibre mardi, les investisseurs se montrant prudents avant la publication des...

mardi 15 août 2017 à 18:09

Le pétrole recule devant un affaiblissement de la demande mo…

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens, la faiblesse de la demande mondiale et l'inquiétude d'une nouvelle augmentation...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite