Menu
RSS
A+ A A-

Shell et Aramco mettent fin à leur partenariat dans le raffinage aux Etats-Unis

prix du petrole LondresLondres: Les géants pétroliers Royal Dutch Shell et Saudi Aramco ont annoncé mardi la fin de leur partenariat aux Etats-Unis, permettant au groupe saoudien de prendre le contrôle exclusif d'une des plus importantes raffineries du pays.
Les deux groupes ont expliqué dans un communiqué qu'ils allaient se partager les actifs de cette co-entreprise dans le raffinage, baptisée Motiva, qu'ils détenaient jusqu'à présent à parité.

D'une capacité de 1,1 million de barils par jour, Motiva est née en 1998 et Shell et Saudi Aramco en étaient copropriétaires depuis 2001.

Le groupe saoudien va récupérer l'actif le plus emblématique de Motiva, à savoir la raffinerie de Port Arthur au Texas, qui est l'une des plus grandes du pays avec une capacité de 600.000 barils chaque jour, ainsi que 24 terminaux de distribution.

Il va de ce fait verser 2,2 milliards de dollars à Royal Dutch Shell, a annoncé le groupe néerlando-britannique dans un communiqué séparé, lequel gardera quant à lui le contrôle de deux raffineries en Louisiane d'une capacité de 200.000 barils quotidiens chacune.

Les deux groupes doivent encore recevoir l'aval des régulateurs et espèrent boucler la transaction au deuxième trimestre de cette année.

Cette annonce intervient au moment où Donald Trump entend doper l'industrie pétrolière aux Etats-Unis, via une baisse des taxes ou encore une dérégulation du secteur.

Il veut par ailleurs redonner vie au projet de gigantesque oléoduc Keystone XL, bloqué par l'administration Obama. Cet oléoduc doit partir du Canada avant de traverser les Etats-Unis jusqu'à Port Arthur, lieu de la raffinerie reprise par Aramco.

(c) AFP

Commenter Shell et Aramco mettent fin à leur partenariat dans le raffinage aux Etats-Unis


La Compagnie pétrolière Shell

Pétrochimie: Shell sort d'une coentreprise saoudienne pour 820 M USD

mercredi 16 août 2017

Londres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé mercredi avoir bouclé la vente des 50% qu'il possédait dans la coentreprise de pétrochimie SADAF, pour 820 millions de dollars, rachetée par son partenaire saoudien SABIC.


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 16 août 2017 à 21:31

Le pétrole termine en nette baisse à New York et à Londres

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette baisse mercredi à New York, plombé par la hausse hebdomadaire de la production...

mercredi 16 août 2017 à 18:14

Le pétrole recule, les stocks américains déçoivent

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu mercredi en fin d'échanges européens après des données sur les réserves américaines contrastées, avec...

mercredi 16 août 2017 à 16:55

USA: baisse bien plus marquée que prévu des stocks de brut

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse bien plus marquée que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

mercredi 16 août 2017 à 16:01

Le pétrole monte légèrement à New York, optimisme sur les st…

New York: Les cours du pétrole montaient légèrement peu après l'ouverture mercredi à New York, aidés par l'optimisme du marché sur une...

mercredi 16 août 2017 à 15:46

Pétrochimie: Shell sort d'une coentreprise saoudienne pour 8…

Londres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé mercredi avoir bouclé la vente des 50% qu'il possédait dans la coentreprise de...

mercredi 16 août 2017 à 12:17

Le pétrole monte, les réserves américaines auraient reculé

Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse mercredi en cours d'échanges européens alors que les stocks américains de brut auraient diminué...

mercredi 16 août 2017 à 07:05

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en Asie après des estimations favorables sur l'état des stocks américains mais les inquiétudes persistantes...

mardi 15 août 2017 à 21:27

Le pétrole stagne, attentisme avant les stocks aux USA

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé proche de l'équilibre mardi, les investisseurs se montrant prudents avant la publication des...

mardi 15 août 2017 à 18:09

Le pétrole recule devant un affaiblissement de la demande mo…

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens, la faiblesse de la demande mondiale et l'inquiétude d'une nouvelle augmentation...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite