Menu
RSS
A+ A A-

Libye: nouveaux affrontements dans la région du Croissant pétrolier

prix du petrole benghazi (libye)Benghazi (libye): Des groupes armés ont lancé vendredi une nouvelle offensive contre la région pétrolière de Libye pour tenter de reconquérir des installations passées sous le contrôle des autorités parallèles basées dans l'est du pays, selon des sources militaires.
L'offensive a été lancée depuis al-Joufra (sud) par une alliance hétéroclite de milices d'orientation islamiste alliées à des des tribus de l'est.

"Les Brigades de Défense de Benghazi (BDB) ont avancé vers le Croissant pétrolier (nord-est) et se trouvent à 15 kilomètres au sud de la ville de Nofliya", a indiqué à l'AFP le colonel Moftah al-Magarief, membre des Gardes des installations pétrolières (GIP).

Ces derniers sont sous le commandement du maréchal controversé Khalifa Haftar, lié au gouvernement parallèle basé dans l'est qui conteste l'autorité du gouvernement d'union nationale (GNA) à Tripoli.

"Nos forces tentent de les repousser et l'armée de l'air a effectué plusieurs sorties", a indiqué M. Magarief, sans donner plus de détails sur la situation.

Les BDB s'opposent aux forces commandées par le maréchal Haftar, dont les troupes s'étaient emparées en septembre des quatre principaux sites pétroliers du nord-est --Zoueitina, Brega, Ras Lanouf et Al-Sedra-- qui assuraient l'essentiel des exportations libyennes d'or noir.

"Les hélicoptères de type Mi-35 et des MiG-23 ont bombardé ce matin une colonne de véhicules des Brigades (de Défense de Benghazi) au sud de Nofliya et ont détruit plusieurs d'entre eux", a indiqué à l'AFP une source de l'état-major des forces de Khalifa Haftar.

Jusqu'à l'heure, aucune source n'a voulu donner d'informations sur l'état de l'avancée des forces des BDB.

Des milices de Misrata (ouest) avaient participé à une attaque similaire lancée en janvier contre la région du Croissant pétrolier.

Depuis la chute en 2011 de Mouammar Kadhafi qui dirigea la Libye d'une main de fer pendant 42 ans, le pays est déchiré par les rivalités entre ses milices mais aussi entre ses dizaines de tribus, composantes essentielles de la société.

(c) AFP

Commenter Libye: nouveaux affrontements dans la région du Croissant pétrolier


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 20 septembre 2017 à 07:36

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse mercredi en Asie, sur l'espoir que les réserves américaines de brut augmentent...

mardi 19 septembre 2017 à 20:55

Le pétrole se heurte encore à New York au seuil des 50 dolla…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a de nouveau buté mardi sur la barre des 50 dollars...

mardi 19 septembre 2017 à 18:08

Le pétrole baisse un peu en attendant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole repartaient en petite baisse mardi en fin d'échanges européens, mais continuaient de n'osciller que faiblement autour de...

mardi 19 septembre 2017 à 15:43

Libye: blocage d'un oléoduc qui achemine du carburant à Trip…

Tripoli: Un groupe armé a fermé lundi un oléoduc qui approvisionne en essence la capitale libyenne, causant une pénurie de carburant et...

mardi 19 septembre 2017 à 15:37

Le pétrole ouvre en hausse à New York, au-dessus de 50 dolla…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York progressait légèrement à l'ouverture mardi, juste au-dessus du seuil des...

mardi 19 septembre 2017 à 12:42

Le pétrole monte un peu dans un marché sans élan

Londres: Les prix du pétrole montait un peu mardi en cours d'échanges européens, mais le marché restait dans l'ensemble sans grande direction...

mardi 19 septembre 2017 à 06:53

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient dans des marges étroites mardi en Asie dans l'attente du rapport sur le niveau des stocks...

lundi 18 septembre 2017 à 21:02

Le pétrole bute à nouveau à New York sur la barre des 50 dol…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole coté à New York a terminé en légère hausse lundi, butant sur le seuil symbolique...

lundi 18 septembre 2017 à 18:13

Le pétrole baisse un peu après la hausse de la semaine derni…

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu lundi en fin d'échanges européens, souffrant de quelques prises de bénéfices après les sommets...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite