Menu
RSS
A+ A A-

Total cède des activités au Gabon à Perenco pour 350 M USD

prix du petrole ParisParis: Le groupe pétrogazier Total a annoncé lundi la cession d'activités au Gabon à la société franco-britannique Perenco, pour un montant d'environ 350 millions de dollars (environ 330,6 millions d'euros).
Cet accord porte sur "la vente de la société Total Participations Petrolières Gabon (Total 100%), détenteur d'intérêts dans 10 champs", ainsi que "la vente d'intérêts détenus par la société Total Gabon (Total 58%) dans cinq champs et dans le réseau de pipelines Rabi-Coucal-Cap Lopez", précise le groupe dans un communiqué.

"Le montant global des transactions hors ajustements s'élève à environ 350 millions de dollars" (soit environ 330,6 millions d'euros), souligne Total, alors que les productions cédées s'établissent quant à elles à environ 13.000 barils par jour (pour la quote-part du groupe).

Cet accord démontre la capacité du groupe "à créer de la valeur en monétisant des actifs matures et en tirant parti de synergies par le transfert de la conduite des opérations", commente le directeur général de la branche exploration-production de Total, Arnaud Breuillac, dans un contexte marqué par la volatilité des prix du pétrole, "où la baisse du point mort de nos opérations constitue la priorité".

De plus, "Total reste pleinement engagé au Gabon et va pouvoir se concentrer sur la maximisation de la valeur de ses principaux actifs stratégiques opérés", souligne-t-il.

A l'issue de cette transaction, qui doit encore être approuvée par les autorités, "l'ensemble restant des actifs amont du groupe (exploration et production, NDLR) au Gabon sera détenu par Total Gabon", indique le communiqué.

Le Gabon, ancienne colonie française, a été un des pays phare du développement de la compagnie pétrolière française Elf, absorbée par sa rivale Total -bien plus petite à l'époque- dans les années 90.

Total contrôle notamment 58% de Total Gabon, première entreprise gabonaise qui est l'héritière de la Société des pétroles d'Afrique équatoriale française (Spaef). Cette société fondée en 1949 avait découvert son premier gisement commercialement exploitable en 1956, juste avant l'indépendance. Elle a été absorbée en 1960 dans l'Union générale des pétroles, qui elle-même est devenue Elf sept ans plus tard.

(c) AFP

Commenter Total cède des activités au Gabon à Perenco pour 350 M USD


La Compagnie pétrolière française Total

Le Liban donne son feu vert pour les premières explorations d'hydrocarbur…

jeudi 14 décembre 2017

Beyrouth: Le gouvernement libanais a approuvé jeudi une offre présentée par un consortium alliant le groupe pétrolier français Total, l'italien ENI et le russe Novatek, pour les premières explorations d'hydrocarbures au large du pays, en Méditerranée.


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 15 décembre 2017 à 21:04

Le pétrole termine en ordre dispersé après un indicateur amé…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole new-yorkais et londoniens ont terminé en ordre dispersé vendredi, après le recul du nombre hebdomadaire...

vendredi 15 décembre 2017 à 18:18

Le pétrole hésite, entre surproduction et perturbations en m…

Londres: Les cours du pétrole divergaient vendredi en fin d'échanges européens après une semaine volatile, alors que les baisses de production causées...

vendredi 15 décembre 2017 à 15:29

Le pétrole avance à l'ouverture, l'oeil rivé sur la mer du N…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais progressait à l'ouverture vendredi, les craintes autour de la fermeture d'un oléoduc en mer du...

vendredi 15 décembre 2017 à 12:14

Le pétrole monte un peu, la production de mer du Nord reste …

Londres: Les prix du pétrole avançaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens, les marchés hésitant entre perturbation de la production à court...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:09

Pétrole: le Canadien Cenovus supprime jusqu'à 700 emplois

Montréal: Le producteur de pétrole canadien Cenovus a annoncé jeudi la suppression de 15% de ses effectifs, soit près de 700 emplois...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:08

Le pétrole new-yorkais soutenu par la perspective d'une haus…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi à New York, portés par la perspective d'une augmentation des...

jeudi 14 décembre 2017 à 18:09

Le pétrole se reprend mais le marché tâtonne encore

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en fin d'échanges européens, restant soutenus par la fermeture d'un pipeline en...

jeudi 14 décembre 2017 à 17:28

Produits pétroliers: hausse de la consommation française en …

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont progressé de 2,7% en novembre sur un an, avec une hausse du fioul...

jeudi 14 décembre 2017 à 16:47

"Force majeure" autour de l'oléoduc Forties en mer…

Londres: Le groupe pétrochimique Ineos a déclaré l'état de "force majeure" après l'arrêt pour cause de fêlure du principal olédoduc pétrolier de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite