Menu
RSS
A+ A A-

Production de pétrole: les pays non-Opep atteignent 50% de leurs objectifs (président Opep)

prix du petrole LondresLondres: Les pays non-membres de l'Opep mais qui se sont joints à l'effort du cartel pour limiter la production mondiale respectent leurs objectifs à hauteur de 50%, a affirmé mercredi à Londres Mohamed Saleh al-Sada, président en exercice de l'Opep et ministre qatari du Pétrole.
Il a par ailleurs estimé que la comptabilité était plus complexe pour les pays non-membres de l'Organisation et que les niveaux d'application pourraient être en réalité plus élevés.

L'OPEP se félicite d'avoir fait plonger la production de ses pays membres en janvier et d'avoir atteint 90% de son objectif de réduction d'extraction pour les pays qui le composent. Son secrétaire général, Mohammed Barkindo, a estimé mardi que ce taux approcherait 100% dans les mois à venir.

L'OPEP a prévu une réduction de la production de ses membres de 1,2 million de barils par jour (mbj), tandis que 11 pays non-membres de l'OPEP se sont engagés à limiter leur production de 558.000 barils par jour.

"C'est la première fois que nous avons des engagements venus de pays non-membres de l'OPEP à surveiller. Nous estimons que 50% de l'accord est respecté, mais le mécanisme de calcul est moins précis, car il n'y a pas toute l'organisation de l'OPEP derrière", a tempéré Mohamed Saleh al-Sada, qui s'exprimait devant des journalistes en marge de la conférence International Petroleum Week, à Londres.

"Je pense que le niveau de participation pourrait en fait être plus élevé. Nous sommes sur la bonne tendance, et cela devrait se confirmer", a-t-il ajouté.

Conclu fin 2016, cet accord vise à limiter la production mondiale sur les six premiers mois de 2017 pour permettre au marché mondial, inondé par l'abondance de l'offre, de retrouver l'équilibre et de soutenir les cours du brut.

La Russie, un des plus grands producteurs mondiaux, a d'ores et déjà annoncé qu'elle n'atteindrait son objectif de baisse de 300.000 barils par jour qu'à la fin du mois d'avril.

"Cela nous permettra en mai et juin de produire exactement 300.000 barils par jour de moins qu'en octobre", a déclaré le ministre russe de l'Energie, Alexandre Novak, la semaine dernière.

(c) AFP

Commenter Production de pétrole: les pays non-Opep atteignent 50% de leurs objectifs (président Opep)


La Production de pétrole dans le monde


jeudi 14 décembre 2017

Pétrole: le rééquilibrage du marché menacé par la production…

Paris: Avec la progression de la production américaine, le rééquilibrage du marché pétrolier ne sera pas évident en 2018 et la première...

dimanche 10 décembre 2017

Pétrole: le Koweït s'attend à un rééquilibrage du marché à l…

Koweït: Le ministre koweïtien du pétrole Essam al-Marzouk a déclaré dimanche que le marché international du pétrole brut devrait se rééquilibrer au...

lundi 04 décembre 2017

Une hausse de la production de pétrole pourrait être abordée…

Ryad: Le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh a suggéré lundi que les principaux pays producteurs de pétrole pourraient commencer en juin...

vendredi 01 décembre 2017

Pétrole : les baisses de l'Opep et de la Russie profitent au…

Vienne: L'alliance entre l'Arabie Saoudite et la Russie pour contrôler le marché pétrolier est raffermie après l'accord sur le prolongement des baisses...

jeudi 30 novembre 2017

Pétrole: l'Opep prolonge ses quotas, malgré les tensions

Vienne: L'Opep et ses partenaires, dont la Russie, ont décidé jeudi de prolonger leurs quotas de production de pétrole jusqu'à fin 2018...

lundi 27 novembre 2017

Brésil: le champ de pétrole Libra entre en production (Total…

Paris: La production de pétrole a débuté sur le gisement géant de Libra, situé en eaux très profondes au large du Brésil...

mardi 21 novembre 2017

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 14 novembre 2017

Pétrole: l'AIE révise légèrement à la baisse l'augmentation …

Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a annoncé mardi qu'elle révisait légèrement à la baisse ses prévisions de croissance de la demande...

lundi 13 novembre 2017

L'Irak veut plus que doubler la production de pétrole à Kirk…

Kirkouk (irak): Le ministre irakien du Pétrole Jabbar al-Louaïbi a affirmé lundi vouloir plus que doubler la production de pétrole de Kirkouk...


-Voir toutes les actualités de la production de pétrole

Les dernières actualités des prix du pétrole

dimanche 17 décembre 2017 à 03:19

Pétrole: le vénézuelien PDVSA et le russe Rosneft signent un…

Caracas: Le groupe pétrolier d'état vénézuelien PDVSA a annoncé samedi avoir signé avec la firme russe Rosneft une série d'accords dans les...

vendredi 15 décembre 2017 à 21:04

Le pétrole termine en ordre dispersé après un indicateur amé…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole new-yorkais et londoniens ont terminé en ordre dispersé vendredi, après le recul du nombre hebdomadaire...

vendredi 15 décembre 2017 à 18:18

Le pétrole hésite, entre surproduction et perturbations en m…

Londres: Les cours du pétrole divergaient vendredi en fin d'échanges européens après une semaine volatile, alors que les baisses de production causées...

vendredi 15 décembre 2017 à 15:29

Le pétrole avance à l'ouverture, l'oeil rivé sur la mer du N…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais progressait à l'ouverture vendredi, les craintes autour de la fermeture d'un oléoduc en mer du...

vendredi 15 décembre 2017 à 12:14

Le pétrole monte un peu, la production de mer du Nord reste …

Londres: Les prix du pétrole avançaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens, les marchés hésitant entre perturbation de la production à court...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:09

Pétrole: le Canadien Cenovus supprime jusqu'à 700 emplois

Montréal: Le producteur de pétrole canadien Cenovus a annoncé jeudi la suppression de 15% de ses effectifs, soit près de 700 emplois...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:08

Le pétrole new-yorkais soutenu par la perspective d'une haus…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi à New York, portés par la perspective d'une augmentation des...

jeudi 14 décembre 2017 à 18:09

Le pétrole se reprend mais le marché tâtonne encore

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en fin d'échanges européens, restant soutenus par la fermeture d'un pipeline en...

jeudi 14 décembre 2017 à 17:28

Produits pétroliers: hausse de la consommation française en …

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont progressé de 2,7% en novembre sur un an, avec une hausse du fioul...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite