Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole monte un peu mais peine toujours à accrocher un cap

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole montaient un peu mardi en fin d'échanges européens, les investisseurs effectuant quelques achats à bon compte dans un marché sans grande dynamique, toujours tiraillés entre signes de réduction de la production de l'Opep et hausse de l'offre américaine.
Vers 17H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril valait 55,85 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 26 cents par rapport à la clôture de lundi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour le contrat de mars gagnait 17 cents à 53,10 dollars.

"Les cours du pétrole continuent leur parcours en montagnes russes", baissant lundi avant de tenter de se reprendre mardi portés par quelques achats à bon compte, mais restant cantonnés dans une fourchette étroite, ont observé les analystes de Commerzbank.

Les investisseurs hésitaient ainsi toujours sur la direction à prendre, pris entre une hausse de la production aux États-Unis, les producteurs de pétrole de schiste profitant d'une hausse des cours pour relancer des unités, et des signes encourageants sur le respect de l'accord de limitation de production signé en fin d'année dernière par les pays membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et certains de ses partenaires.

Selon le dernier rapport mensuel de l'OPEP publié lundi, la production de pétrole s'est élevée en janvier à 95,8 millions de barils par jour (mbj), soit une baisse de 1,3 mbj par rapport à décembre et de 0,46 mbj sur un an.

A elle seule, l'OPEP a pompé 890.000 barils par jour de moins à 32,14 mbj en moyenne, détaille-t-elle en citant des sources secondaires.

Si ces données sont de nature à soutenir un rebond des cours, le fait est que l'offre mondiale reste abondante et devrait le rester avec la hausse de la production américaine de pétrole de schiste.

En effet, selon des données du ministère américain de l'Énergie citées par les experts de Commerzbank, la production de pétrole de schiste est attendue en hausse de 79.000 barils par jour en mars, ce qui serait sa plus forte hausse en cinq mois, et, à 4,87 mbj, son niveau de production le plus élevé depuis mai 2016.

En quête d'indices sur le niveau de l'offre américaine d'or noir, les investisseurs décortiqueront mercredi les données hebdomadaires sur les réserves de pétrole aux États-Unis publiées par le département américain de l'Énergie (DoE).

Selon la prévision médiane des investisseurs sondés par l'agence Bloomberg, les stocks de brut devraient s'être étoffés de 3,5 millions de barils lors de la semaine close le 10 février.

Les réserves d'essences devraient avoir grossi de 550.000 barils et celles de produits distillés baissé de 750.000 barils.

(c) AFP

Commenter Le pétrole monte un peu mais peine toujours à accrocher un cap

Commentaires   

0 #1 cherfa 14-02-2017 19:30
il ya les compagni petrolier qui controle tout la production est la demende il san les maitre


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 22 août 2017 à 21:56

Le PDG de Chevron va démissionner

Washington: Le PDG de la compagnie pétrolière Chevron John Watson va démissionner au moment où les prix de l'or noir continuent de...

mardi 22 août 2017 à 21:09

Le pétrole termine en hausse avant les stocks américains

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York et à Londres ont clôturé en légère hausse mardi, le marché...

mardi 22 août 2017 à 18:12

Le pétrole remonte avant les premières données hebdomadaires…

Londres: Les cours du pétrole remontaient mardi en fin d'échanges européens dans un marché hésitant, les analystes attendant les données hebdomadaires sur...

mardi 22 août 2017 à 15:50

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York en attendant le…

New York: Le pétrole coté à New York s'affichait en légère baisse à l'ouverture mardi, le marché hésitant entre la perspective d'un...

mardi 22 août 2017 à 12:15

Le pétrole remonte, hésitation avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement mardi en cours d'échanges européens dans un marché hésitant après un point sans surprise de...

mardi 22 août 2017 à 07:46

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

lundi 21 août 2017 à 21:36

Le pétrole, sous les prises de bénéfices, termine en net rec…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York ont clôturé en nette baisse lundi à New York, touchés par...

lundi 21 août 2017 à 18:18

Le pétrole recule, prudence avant le point mensuel de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient nettement lundi en fin d'échanges européens dans un marché prudent après le rebond marqué de vendredi...

lundi 21 août 2017 à 12:15

Le pétrole recule avant le point mensuel de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole cédaient du terrain lundi en cours d'échanges européens alors que des représentants de l'Opep et de ses...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite