Menu
RSS
A+ A A-

Petrobras: l'enquête anticorruption qui fait trembler les puissants

prix du petrole brasiliaBrasilia: L'enquête tentaculaire sur le scandale de corruption Petrobras au Brésil est partie de rien, en mars 2014, sur des soupçons de blanchiment d'argent dans un bureau de change attenant à une station service de la capitale Brasilia.
Trois ans plus tard, l'opération "lava jato ("Lavage rapide", NDLR)), est considérée comme la plus vaste opération anticorruption de l'histoire du Brésil, où l'impunité des milieux d'affaires et de la politique était jusqu'à présent la règle.

Au total, 259 personnes ont été inculpées dans cette affaire, dont l'ancien président de gauche Luiz Inacio Lula da Silva, et souvent incarcérées, comme les plus grands patrons du BTP brésilien. Des dizaines ont déjà été condamnées en première instance à de lourdes peines de prison.

Elle a provoqué la chute de l'ancien président du Congrès des députés, Eduardo Cunha, puissant artisan de la destitution de l'ex-présidente de gauche Dilma Rousseff en août, actuellement sous les verrous.

Les procureurs chargés de l'enquête ont défini le scandale en ces termes : un réseau "d'entreprises qui s'enrichissent sur le dos de l'État, de dirigeants de PetroBras qui vendent des faveurs, des blanchisseurs d'argent professionnels qui versent les pots-de-vin et des hommes politiques et leurs partis qui s'enrichissent et financent leurs campagnes".

Les chantiers de sous-traitance surfacturés de PetroBras généraient des excédents transférés aux partis et personnalités politiques. Pots-de-vins et commissions occultes représentaient systématiquement de 1% à 5% de la valeur totale des contrats.

PetroBras a évalué en 2014 ses pertes liées à la corruption à plus de deux milliards de dollars. Les enquêteurs estiment aujourd'hui le préjudice total à plus de 13 milliards de dollars.

Selon les procureurs, fin 2016, l'opération Lava Jato a permis à la compagnie pétrolière de récupérer 155 millions de dollars.

José Dirceu, ancien chef de cabinet de l'ex-président de gauche Luiz Inácio Lula da Silva, et figure emblématique du Parti des Travailleurs (PT), a été condamné à 23 ans de réclusion.

Outre Eduardo Cunha, l'ancien ministre de l'Économie de Lula, Antonio Palocci, est en détention préventive.

Lula lui-même répond à de nombreuses accusations de corruption passive. L'ancien dirigeant syndical, fondateur du Parti des travailleurs (PT) qui a dirigé le pays de 2003 à 2010, nie tout implication et dénonce une conspiration pour l'empêcher de se présenter aux élections présidentielles de 2018.

Le nom du président actuel, Michel Temer, qui a succédé dans des conditions controversées à Dilma Rousseff, a été cité dans le témoignage d'un ancien cadre du géant du BTP Odebrecht, qui a noué des accords de collaboration avec la justice pour obtenir des remises de peine pour 77 de ses dirigeants et cadres supérieurs.

L'ancien PDG du plus puissant groupe de contstruction brésilien, Marcelo Odebrecht, purge une condamnation de 19 ans de prison en première instance.

(c) AFP

Commenter Petrobras: l'enquête anticorruption qui fait trembler les puissants


La Compagnie pétrolière Brésilienne PetroBras

Enquête anticorruption au Brésil: Petrobras récupère 200 millions USD

jeudi 07 décembre 2017

Curitiba (brésil): Le groupe pétrolier public Petrobras, au centre d'un gigantesque scandale de corruption au Brésil, a annoncé jeudi avoir récupéré 654 millions de réais (200 millions de dollars) dans le cadre de l'immense enquête "Lavage-express".


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière PetroBras

Les dernières actualités des prix du pétrole

dimanche 17 décembre 2017 à 03:19

Pétrole: le vénézuelien PDVSA et le russe Rosneft signent un…

Caracas: Le groupe pétrolier d'état vénézuelien PDVSA a annoncé samedi avoir signé avec la firme russe Rosneft une série d'accords dans les...

vendredi 15 décembre 2017 à 21:04

Le pétrole termine en ordre dispersé après un indicateur amé…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole new-yorkais et londoniens ont terminé en ordre dispersé vendredi, après le recul du nombre hebdomadaire...

vendredi 15 décembre 2017 à 18:18

Le pétrole hésite, entre surproduction et perturbations en m…

Londres: Les cours du pétrole divergaient vendredi en fin d'échanges européens après une semaine volatile, alors que les baisses de production causées...

vendredi 15 décembre 2017 à 15:29

Le pétrole avance à l'ouverture, l'oeil rivé sur la mer du N…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais progressait à l'ouverture vendredi, les craintes autour de la fermeture d'un oléoduc en mer du...

vendredi 15 décembre 2017 à 12:14

Le pétrole monte un peu, la production de mer du Nord reste …

Londres: Les prix du pétrole avançaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens, les marchés hésitant entre perturbation de la production à court...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:09

Pétrole: le Canadien Cenovus supprime jusqu'à 700 emplois

Montréal: Le producteur de pétrole canadien Cenovus a annoncé jeudi la suppression de 15% de ses effectifs, soit près de 700 emplois...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:08

Le pétrole new-yorkais soutenu par la perspective d'une haus…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi à New York, portés par la perspective d'une augmentation des...

jeudi 14 décembre 2017 à 18:09

Le pétrole se reprend mais le marché tâtonne encore

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en fin d'échanges européens, restant soutenus par la fermeture d'un pipeline en...

jeudi 14 décembre 2017 à 17:28

Produits pétroliers: hausse de la consommation française en …

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont progressé de 2,7% en novembre sur un an, avec une hausse du fioul...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite