Menu
RSS
A+ A A-

ExxonMobil nomme une scientifique de renom dans son conseil d'administration

prix du petrole New YorkNew York: Le géant pétrolier ExxonMobil, objet d'enquêtes liées au changement climatique, a décidé de nommer une scientifique de renom au sein de son conseil d'administration.
L'Américaine Susan Avery va rejoindre cette instance stratégique à compter du 1er février, indique dans un communiqué le groupe texan, dont l'ancien PDG Rex Tillerson devrait devenir dans les prochains jours le nouveau chef de la diplomatie américaine.

Mme Avery est une scientifique respectée, spécialisée dans la dynamique des masses atmosphériques et ayant travaillé sur le réchauffement climatique.

Elle était jusqu'en 2015 directrice de l'institut océanographique de Woods Hole, le plus grand centre de recherche océanographique aux Etats-Unis, basé dans l'Etat du Massachusetts.

Elle a également fait partie du conseil scientifique de l'ancien secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-Moon.

Lors d'une conférence sur les énergies renouvelables en 2014 dans le Colorado (ouest), Mme Avery avait notamment déclaré: "Clairement, les études scientifiques nous conseillent de nous désengager le plus possible des énergies fossiles".

Sa nomination intervient au moment où s'accentuent des critiques et des pressions contre ExxonMobil pour son rôle dans le réchauffement climatique.

L'autorité des marchés financiers américains, la SEC, et le Procureur de l'Etat de New York ont ouvert des enquêtes séparées pour déterminer la façon dont ExxonMobil mesure et évalue les risques financiers potentiels posés par le besoin de limiter l'utilisation des énergies fossiles.

L'Etat de New York s'intéresse notamment au financement par ExxonMobil de recherches climato-sceptiques et cherche à déterminer si l'entreprise a caché des études montrant le rôle néfaste des énergies fossiles dans le changement climatique.

ExxonMobil entend se défendre vigoureusement, faisant valoir que ces investigations ont une motivation politique.

Les ONG environnementalistes et certains actionnaires demandaient, eux, depuis de nombreux mois à la major pétrolière de nommer au sein de son conseil une administratrice avec une expertise dans le changement climatique pour aider le conseil à bien évaluer les risques des réglementations environnementales sur les activités du groupe.

Sous Rex Tillerson, ExxonMobil s'est prononcé en 2009 pour la taxe carbone alors que son prédécesseur Lee Raymond y était opposé.

(c) AFP

Commenter ExxonMobil nomme une scientifique de renom dans son conseil d'administration


La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

Eni conclut la cession à ExxonMobil de 25% d'un gisement au Mozambique

mercredi 13 décembre 2017

milan: Le géant italien Eni a annoncé jeudi avoir conclu la cession à la major américaine ExxonMobil d'une participation de 25% dans un gisement gazier au Mozambique, pour quelque 2,8 milliards de dollars.

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 15 décembre 2017 à 21:04

Le pétrole termine en ordre dispersé après un indicateur amé…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole new-yorkais et londoniens ont terminé en ordre dispersé vendredi, après le recul du nombre hebdomadaire...

vendredi 15 décembre 2017 à 18:18

Le pétrole hésite, entre surproduction et perturbations en m…

Londres: Les cours du pétrole divergaient vendredi en fin d'échanges européens après une semaine volatile, alors que les baisses de production causées...

vendredi 15 décembre 2017 à 15:29

Le pétrole avance à l'ouverture, l'oeil rivé sur la mer du N…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais progressait à l'ouverture vendredi, les craintes autour de la fermeture d'un oléoduc en mer du...

vendredi 15 décembre 2017 à 12:14

Le pétrole monte un peu, la production de mer du Nord reste …

Londres: Les prix du pétrole avançaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens, les marchés hésitant entre perturbation de la production à court...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:09

Pétrole: le Canadien Cenovus supprime jusqu'à 700 emplois

Montréal: Le producteur de pétrole canadien Cenovus a annoncé jeudi la suppression de 15% de ses effectifs, soit près de 700 emplois...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:08

Le pétrole new-yorkais soutenu par la perspective d'une haus…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi à New York, portés par la perspective d'une augmentation des...

jeudi 14 décembre 2017 à 18:09

Le pétrole se reprend mais le marché tâtonne encore

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en fin d'échanges européens, restant soutenus par la fermeture d'un pipeline en...

jeudi 14 décembre 2017 à 17:28

Produits pétroliers: hausse de la consommation française en …

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont progressé de 2,7% en novembre sur un an, avec une hausse du fioul...

jeudi 14 décembre 2017 à 16:47

"Force majeure" autour de l'oléoduc Forties en mer…

Londres: Le groupe pétrochimique Ineos a déclaré l'état de "force majeure" après l'arrêt pour cause de fêlure du principal olédoduc pétrolier de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite