Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: une demande révisée à la hausse en 2016 et un début de baisse de l'offre de l'Opep

prix du petrole ParisParis: La demande mondiale de pétrole a été probablement plus élevée que prévu en 2016, à 1,5 million de barils par jour (mbj), mais devrait légèrement marquer le pas en 2017, à 1,3 mbj, selon l'Agence internationale de l'Energie (AIE) qui constate également une baisse de production de l'Opep.
"Une fois de plus, nous avons revu à la hausse nos estimations concernant la croissance de la demande mondiale de pétrole en 2016: nous voyons désormais une progression à 1,5 mbj, le gros de la révision provenant d'une demande européenne plus robuste, principalement pour le gaz de pétrole liquéfié (GPL) et le diesel", relève l'agence énergétique dans son rapport mensuel publié jeudi.

Cette hausse plus forte qu'attendu de la demande, précédemment estimée par l'AIE à 1,4 mbj pour 2016, s'explique notamment par des chiffres plus élevés qu'attendu au quatrième trimestre 2016, sur fond de météo hivernale particulièrement froide en Europe du Nord.

L'AIE s'attend toutefois toujours à ce qu'en 2017, cette croissance de la demande ralentisse quelque peu pour ressortir à 1,3 mbj, sur fond de hausse anticipée des prix des produits pétroliers, conséquence d'une remontée des cours du brut en 2017, et de la possibilité de voir le dollar américain s'apprécier également.

L'AIE indique par ailleurs que la production de l'Organisation des pays exportateurs de Pétrole (OPEP) a ralenti en décembre, après avoir atteint des niveaux records le mois précédent, pour s'établir à 33,09 mbj, dans le sillage de l'accord de limitation de son offre conclu par le cartel fin novembre.

"La production de pétrole brut de l'OPEP, qui exclut désormais l'Indonésie, a chuté de 320.000 barils par jour (bj) par rapport à ses niveaux records, pour atteindre 33,09 mbj en décembre après qu'une production saoudienne en baisse et des interruptions de production au Nigeria ont freiné l'offre", note l'agence énergétique, selon laquelle cette réduction pourrait s'accentuer encore en janvier.

"Les réductions de production annoncées par l'OPEP et onze producteurs non-OPEP sont entrées dans leur phase d'essai et il est bien trop tôt pour se rendre compte du niveau de conformité qui a été atteint", tempère toutefois l'AIE.

A l'inverse, l'agence anticipe une progression de la production des pays hors-OPEP en 2017, encouragée par une remontée des cours de l'or noir qui devrait stimuler l'investissement, en particulier chez les producteurs de pétrole de schiste américains.

"Nous prévoyons que l'offre non-OPEP croisse de 385.000 bj en 2017, alors que des prix plus élevés dans le sillage de l'anticipation d'une réduction coordonnée de l'offre a stimulé une hausse de l'investissement aux Etats-Unis", explique l'AIE.

(c) AFP

Commenter Pétrole: une demande révisée à la hausse en 2016 et un début de baisse de l'offre de l'Opep

Commentaires   

0 #1 NABAN 19-01-2017 09:45
Bonjour, tout cela rend nerveux les investisseurs qui veulent toujours plus en espérant une hausse des cours du pétrole brut, j'espère que ceux-ci verront leurs voeux éradiqués!!!! car ce sont des "pourris"!!!!!


Les dernières actualités des prix du pétrole

dimanche 17 décembre 2017 à 03:19

Pétrole: le vénézuelien PDVSA et le russe Rosneft signent un…

Caracas: Le groupe pétrolier d'état vénézuelien PDVSA a annoncé samedi avoir signé avec la firme russe Rosneft une série d'accords dans les...

vendredi 15 décembre 2017 à 21:04

Le pétrole termine en ordre dispersé après un indicateur amé…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole new-yorkais et londoniens ont terminé en ordre dispersé vendredi, après le recul du nombre hebdomadaire...

vendredi 15 décembre 2017 à 18:18

Le pétrole hésite, entre surproduction et perturbations en m…

Londres: Les cours du pétrole divergaient vendredi en fin d'échanges européens après une semaine volatile, alors que les baisses de production causées...

vendredi 15 décembre 2017 à 15:29

Le pétrole avance à l'ouverture, l'oeil rivé sur la mer du N…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais progressait à l'ouverture vendredi, les craintes autour de la fermeture d'un oléoduc en mer du...

vendredi 15 décembre 2017 à 12:14

Le pétrole monte un peu, la production de mer du Nord reste …

Londres: Les prix du pétrole avançaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens, les marchés hésitant entre perturbation de la production à court...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:09

Pétrole: le Canadien Cenovus supprime jusqu'à 700 emplois

Montréal: Le producteur de pétrole canadien Cenovus a annoncé jeudi la suppression de 15% de ses effectifs, soit près de 700 emplois...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:08

Le pétrole new-yorkais soutenu par la perspective d'une haus…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi à New York, portés par la perspective d'une augmentation des...

jeudi 14 décembre 2017 à 18:09

Le pétrole se reprend mais le marché tâtonne encore

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en fin d'échanges européens, restant soutenus par la fermeture d'un pipeline en...

jeudi 14 décembre 2017 à 17:28

Produits pétroliers: hausse de la consommation française en …

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont progressé de 2,7% en novembre sur un an, avec une hausse du fioul...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite