Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole en nette baisse à New York, craintes sur la production américaine

prix du petrole NYC/Cours de clôtureNYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole on nettement reculé mercredi, les investisseurs craignant un retour massif de la production américaine de pétrole de schiste qui anéantirait les efforts de réduction de l'offre de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et de ses partenaires.
Le prix du baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, a reculé de 1,40 dollar à 51,08 dollars sur le contrat pour livraison en février au New York Mercantile Exchange (Nymex).

"La principale histoire du jour est que le directeur de l'Agence Internationale de l'Energie (AIE) a indiqué qu'il pensait que la production de pétrole de schiste allait être revigorée à cause des prix plus hauts", a indiqué Bob Yawger de Mizuho Securities USA.

A un niveau de 56 ou de 57 dollars le baril, "cela aurait du sens de produire pour un bon nombre de gisements aux Etats-Unis", a estimé Fatih Birol mercredi dans une interview accordée à Bloomberg Television.

Or, de nombreux analystes ont relevé que le brut avait justement atteint ces niveaux la semaine précédente à Londres et s'en était approché à New York.

Le baril de pétrole a entamé un rebond fin 2016 après la conclusion par l'OPEP d'accords de réduction de la production en son sein et avec ses partenaires, notamment la Russie, ce qui a permis au baril de repasser au dessus des 50 dollars.

Les Etats-Unis ne sont pas partie prenante à ces pactes et les opérateurs privés qui extraient du pétrole de schiste sont donc libres de profiter de la hausse des prix pour relancer une production de pétrole de schiste plus couteuse.

Un rebond de la production de pétrole en février est d'ailleurs anticipé par le département américain de l'Energie (DoE), selon des estimations publiées mardi et concernant les régions des Etats-Unis les plus dynamiques pour la production de pétrole et notamment de pétrole de schiste.

"Cela va rendre le travail plus difficile pour l'OPEP qui cherche à retrouver l'équilibre du marché à travers la limitation de sa production et de celle de ses partenaires", ont commenté les experts de Commerzbank dans une note.

Selon les données publiées par l'OPEP ce mercredi, la production des membres du cartel a reculé en décembre mais est resté au dessus du seuil que ses membres se sont engagés à respecter à partir du 1er janvier.

(c) AFP

Commenter Le pétrole en nette baisse à New York, craintes sur la production américaine

Commentaires   

0 #1 ds0 19-01-2017 05:35
qui anéantirait les efforts de réduction de l'offre de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et de ses partenaires.oua is il nous font payer bien cher leurs éfforts,,,,,,en attendants il y en a qui sont vraiment au bord de l'explosion émeute faillites,,,ect ,,,y ont pas réfléchit avant a 114 dollards,,,et ce n'est pas leurs potes de l'opep qui les aiderons,,,,si, ,,,,avec d'énormes intérets,,,,,,


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 15 décembre 2017 à 21:04

Le pétrole termine en ordre dispersé après un indicateur amé…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole new-yorkais et londoniens ont terminé en ordre dispersé vendredi, après le recul du nombre hebdomadaire...

vendredi 15 décembre 2017 à 18:18

Le pétrole hésite, entre surproduction et perturbations en m…

Londres: Les cours du pétrole divergaient vendredi en fin d'échanges européens après une semaine volatile, alors que les baisses de production causées...

vendredi 15 décembre 2017 à 15:29

Le pétrole avance à l'ouverture, l'oeil rivé sur la mer du N…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais progressait à l'ouverture vendredi, les craintes autour de la fermeture d'un oléoduc en mer du...

vendredi 15 décembre 2017 à 12:14

Le pétrole monte un peu, la production de mer du Nord reste …

Londres: Les prix du pétrole avançaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens, les marchés hésitant entre perturbation de la production à court...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:09

Pétrole: le Canadien Cenovus supprime jusqu'à 700 emplois

Montréal: Le producteur de pétrole canadien Cenovus a annoncé jeudi la suppression de 15% de ses effectifs, soit près de 700 emplois...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:08

Le pétrole new-yorkais soutenu par la perspective d'une haus…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi à New York, portés par la perspective d'une augmentation des...

jeudi 14 décembre 2017 à 18:09

Le pétrole se reprend mais le marché tâtonne encore

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en fin d'échanges européens, restant soutenus par la fermeture d'un pipeline en...

jeudi 14 décembre 2017 à 17:28

Produits pétroliers: hausse de la consommation française en …

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont progressé de 2,7% en novembre sur un an, avec une hausse du fioul...

jeudi 14 décembre 2017 à 16:47

"Force majeure" autour de l'oléoduc Forties en mer…

Londres: Le groupe pétrochimique Ineos a déclaré l'état de "force majeure" après l'arrêt pour cause de fêlure du principal olédoduc pétrolier de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite