Menu
RSS
A+ A A-

Rosneft augmente sa part dans des raffineries en Allemagne en divorçant de BP

prix du petrole MoscouMoscou: Le géant russe Rosneft a annoncé jeudi la dissolution de sa coentreprise avec le britannique BP spécialisée dans le raffinage en Allemagne, qui va se traduire par une augmentation de sa participation dans plusieurs unités dont la plus importante du pays.
BP va de son côté consolider 100% de la raffinerie de Gelsenkirchen (ouest) et d'une usine de production de solvants, DHC Solvent Chemie.

Effectif dès le 1er janvier 2017, cet accord va permettre à Rosneft de contrôler directement 12% des capacités de raffinage en Allemagne avec des capacités de 12,5 millions de tonnes par an. Le groupe contrôlé par l'Etat russe, via sa nouvelle filiale Rosneft Deutschland, devient ainsi le troisième raffineur sur le marché allemand, a-t-il précisé dans un communiqué.

Cela démontre l'approfondissement de la coopération énergétique entre la Russie et l'Europe sur la base de livraisons efficaces de pétrole aux raffineries par l'oléoduc Droujba, a souligné Rosneft, visé par des sanctions occidentales à cause de la crise ukrainienne.

Dans la pratique, Rosneft va augmenter sa participation dans la première raffinerie en Allemagne, MiRO, à Karlsruhe (ouest), d'une capacité de 14,9 millions de tonnes par an, de 12% à 24%.

Le groupe détenu par l'Etat russe va également doubler à 25% sa part dans la raffinerie Bayernoil en Bavière (sud) et porter de 35% à 54% sa part dans l'unité PCK dans l'est.

La restructuration de (la coentreprise) ROG permet à Rosneft de renforcer de manière significative ses positions dans l'un des marchés les plus prometteurs en Europe pour les produits pétroliers, a expliqué le groupe.

(c) AFP

Commenter Rosneft augmente sa part dans des raffineries en Allemagne en divorçant de BP


La Compagnie pétrolière britannique BP

Pétrole: les compagnies doivent devenir "compatibles" avec un m…

mercredi 12 juillet 2017

Istanbul: Les compagnies pétrolières doivent affronter le double défi d'une abondance de l'offre de pétrole et devenir "compatibles" avec un monde bas carbone, mais il n'y aura pas de "solution miracle", a estimé mercredi Bob Dudley le PDG du groupe...

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017 à 21:21

Le pétrole termine en baisse à New York avant une réunion de…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a fini en légère baisse jeudi à la veille d'une rencontre...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite