Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole baisse nettement à New York, plombé par l'envol du dollar

prix du petrole New YorkNew York: Le pétrole a ouvert en nette baisse jeudi à New York face à un renforcement massif du dollar au lendemain d'une décision de la Réserve fédérale (Fed), l'essor du billet vert étant susceptible de peser sur les cours de l'or noir.
Vers 14H10 GMT, le prix du baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, perdait 92 cents à 50,12 dollars sur le contrat pour livraison en janvier au New York Mercantile Exchange (Nymex).

Pour expliquer ce déclin, "je ne vois pas grand-chose d'autre aujourd'hui que l'impressionnant renforcement du dollar", a mis en avant Matt Smith, de ClipperData.

Le billet vert, dont la force pèse sur les échanges pétroliers car ils sont libellés en monnaie américaine, évolue au plus haut depuis 14 ans face à l'euro au lendemain de la décision par la Réserve fédérale (Fed), la banque centrale des Etats-Unis, de relever ses taux, pour la première fois de l'année, tout en laissant entrevoir un resserrement plus soutenu en 2017.

"La baisse des cours s'est accélérée à cause du renforcement du dollar dans le sillage de la réunion de la Fed, mais elle avait déjà commencé auparavant" lors de la séance de mercredi, ont nuancé dans une note les experts de Commerzbank.

Parmi les facteurs négatifs, ils citaient les chiffres hebdomadaires sur l'offre américaine, publiés mercredi par le département de l'Energie (DoE), qui témoignent certes d'une baisse des stocks de brut mais aussi d'un franc rebond de la production aux Etats-Unis.

Enfin, "l'incertitude commence à s'installer sur les baisses de productions prévues par l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et des pays extérieurs", a avancé M. Smith.

Le cartel, qui avait déjà conclu fin novembre un accord en son sein, a convaincu le week-end dernier une dizaine d'autres pays de participer à une baisse de la production mais "l'euphorie initiale" commence à se dissiper sur la mise en oeuvre de ces pactes, selon les termes de M. Smith.

(c) AFP

Commenter Le pétrole baisse nettement à New York, plombé par l'envol du dollar


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 14 décembre 2017 à 16:12

Le Liban donne son feu vert pour les premières explorations …

Beyrouth: Le gouvernement libanais a approuvé jeudi une offre présentée par un consortium alliant le groupe pétrolier français Total, l'italien ENI et...

jeudi 14 décembre 2017 à 15:29

Le pétrole, plombé par l'offre américaine, ouvre en baisse à…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait à l'ouverture jeudi, plombé par la progression constante de la production américaine de brut...

jeudi 14 décembre 2017 à 12:41

Le pétrole hésite, les prévisions de l'AIE et de l'Opep dive…

Londres: Les prix du pétrole oscillaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché qui peine à digérer les rapports mensuels...

jeudi 14 décembre 2017 à 10:27

Pétrole: le rééquilibrage du marché menacé par la production…

Paris: Avec la progression de la production américaine, le rééquilibrage du marché pétrolier ne sera pas évident en 2018 et la première...

mercredi 13 décembre 2017 à 20:55

Le pétrole plombé par la hausse des stocks d'essence aux Eta…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse mercredi, l'annonce d'une hausse hebdomadaire des réserves d'essence et d'une progression...

mercredi 13 décembre 2017 à 18:21

Le pétrole baisse fortement avec la hausse des stocks améric…

Londres: Les cours du pétrole sont repartis en baisse mercredi en fin d'échanges européens, la hausse hebdomadaire des réserves d'essence des Etats-Unis...

mercredi 13 décembre 2017 à 17:08

USA: baisse plus forte que prévu des stocks de pétrole brut …

New York: Les stocks de pétrole brut ont reculé plus fortement que prévu aux Etats-Unis la semaine dernière, selon des chiffres publiés...

mercredi 13 décembre 2017 à 16:29

Eni conclut la cession à ExxonMobil de 25% d'un gisement au …

milan: Le géant italien Eni a annoncé jeudi avoir conclu la cession à la major américaine ExxonMobil d'une participation de 25% dans...

mercredi 13 décembre 2017 à 15:31

Le pétrole ouvre en hausse à New York avant le rapport sur l…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture mercredi, soutenu par un rapport de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) faisant...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite