Menu
RSS
A+ A A-

BP valide un investissement massif dans le Golfe du Mexique

prix du petrole LondresLondres: Le géant pétrolier britannique BP a donné jeudi son feu vert à un nouvel investissement massif dans un projet de plateforme pétrolière dans le Golfe du Mexique d'une valeur totale de 9 milliards de dollars.
BP valide l'un de ses plus grands projets récents qui plus est dans une région marquée par la catastrophique marée noire de 2010 qui a occasionné un coût chiffré à plus de 60 milliards de dollars pour le groupe.

Dans un communiqué, la société britannique estime que ce nouveau projet montre l'engagement de long terme dans le pays malgré la faiblesse actuelle des prix du pétrole, qui a contraint le secteur pétrolier à réaliser des coupes franches dans leurs investissements.

Ce projet, baptisé Mad Dog Phase 2, prévoit la construction d'une nouvelle plateforme en mer sur un site déjà exploité par BP, qui permettra de produire 140.000 barils de brut par jour à partir de fin 2021.

Elle entraînera une augmentation de 50% la production de BP dans la région du Golfe du Mexique, qui est passée à 249.000 barils par jour en 2015.

Cette plateforme se situera à proximité de la première plateforme exploitée depuis 2005 dans le cadre du projet Mad Dog et à environ 300 kilomètres au sud de la Nouvelle-Orléans.

BP détient 60,5% de la concession, aux côtés du groupe minier anglo-australien BHP Billiton (23,9%) et d'une filiale de l'américain Chevron (15,6%).

Après avoir envisagé il y a quelques années de lancer ce dessein, ces sociétés avaient été contraintes en 2013 de réévaluer le projet qui s'était révélé trop onéreux.

Son coût a ainsi été réduit de 60% pour tomber à 9 milliards de dollars et BP précise que le projet devrait être rentable si les prix du pétrole restent à leurs niveaux actuels ou même en dessous.

Cette annonce montre que ces grands projets en eaux profondes peuvent être encore rentables dans un contexte de prix du pétrole faible aux Etats-Unis, s'ils sont conçus de manière intelligente et efficacement, a expliqué dans le communiqué le patron de BP Bob Dudley.

Le groupe britannique précise enfin que BHP Billiton et Chevron doivent encore rendre leur décision finale sur le projet.

(c) AFP

Commenter BP valide un investissement massif dans le Golfe du Mexique


La Compagnie pétrolière britannique BP

BP et ses actionnaires profitent de la remontée des cours du pétrole

mardi 31 octobre 2017

Londres: Le géant pétrolier BP a annoncé mardi une franche hausse de ses bénéfices au troisième trimestre, dopés par le lancement de plusieurs projets de production et par la remontée des cours du pétrole.

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 14 décembre 2017 à 21:09

Pétrole: le Canadien Cenovus supprime jusqu'à 700 emplois

Montréal: Le producteur de pétrole canadien Cenovus a annoncé jeudi la suppression de 15% de ses effectifs, soit près de 700 emplois...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:08

Le pétrole new-yorkais soutenu par la perspective d'une haus…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi à New York, portés par la perspective d'une augmentation des...

jeudi 14 décembre 2017 à 18:09

Le pétrole se reprend mais le marché tâtonne encore

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en fin d'échanges européens, restant soutenus par la fermeture d'un pipeline en...

jeudi 14 décembre 2017 à 17:28

Produits pétroliers: hausse de la consommation française en …

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont progressé de 2,7% en novembre sur un an, avec une hausse du fioul...

jeudi 14 décembre 2017 à 16:47

"Force majeure" autour de l'oléoduc Forties en mer…

Londres: Le groupe pétrochimique Ineos a déclaré l'état de "force majeure" après l'arrêt pour cause de fêlure du principal olédoduc pétrolier de...

jeudi 14 décembre 2017 à 16:12

Le Liban donne son feu vert pour les premières explorations …

Beyrouth: Le gouvernement libanais a approuvé jeudi une offre présentée par un consortium alliant le groupe pétrolier français Total, l'italien ENI et...

jeudi 14 décembre 2017 à 15:29

Le pétrole, plombé par l'offre américaine, ouvre en baisse à…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais reculait à l'ouverture jeudi, plombé par la progression constante de la production américaine de brut...

jeudi 14 décembre 2017 à 12:41

Le pétrole hésite, les prévisions de l'AIE et de l'Opep dive…

Londres: Les prix du pétrole oscillaient légèrement jeudi en cours d'échanges européens dans un marché qui peine à digérer les rapports mensuels...

jeudi 14 décembre 2017 à 10:27

Pétrole: le rééquilibrage du marché menacé par la production…

Paris: Avec la progression de la production américaine, le rééquilibrage du marché pétrolier ne sera pas évident en 2018 et la première...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite