Menu
RSS
A+ A A-

Petrobras: les procureurs menacent de démissionner face aux intimidations du Parlement

prix du petrole brasiliaBrasilia: Les procureurs brésiliens en charge de l'enquête sur le tentaculaire scandale de corruption Petrobras ont publiquement menacé mercredi de démissionner collectivement si le parlement approuvait des projets d'intimidation de la magistrature.
Les procureurs dénoncent un projet de loi qui permettrait de les accuser d'abus d'autorité dans l'exercice de leurs fonctions, visant selon eux à les museler pour instaurer une dictature de la corruption.

Nous démissionnerons collectivement si cette proposition d'intimidation des juges et procureurs était votée et promulguée par le président du Brésil Michel Temer, a déclaré le procureur Carlos dos Santos lors d'une conférence de presse collective à Curitiba (sud) où l'enquête PetroBras est centralisée.

L'approbation de ce projet de loi marquerait le début de la fin de l'enquête (..). Ce ne serait plus possible de travailler si cette loi d'intimidation était approuvée, a renchéri le coordinateur des procureurs de l'enquête PetroBras, Deltan Dallagnol.

La réaction outrée des procureurs de Curitiba est intervenue quelques heures après l'approbation mercredi à l'aube par les députés d'un projet de loi de lutte contre la corruption élaboré à l'origine par leurs soins et appuyé par deux millions de signature, mais qui a été dénaturé par de nombreux amendements.

Les députés ont en particulier ajouté un amendement prévoyant de punir de deux ans d'emprisonnement les abus d'autorité des procureurs et juges dans l'exercice de leurs fonctions.

Le procureur Dalagnol a dénoncé ces manoeuvres intervenant au moment où les enquêteurs se rapprochent des cercles du pouvoir. L'objectif de stopper l'hémorragie. Il existe un évident conflit d'intérêt entre ce que veut la société et ce que le parlement veut, une dictatures de la corruption, a-t-il lancé.

L'enquête sur les détournement de fonds de PetroBras a mis à jour un vaste système de corruption autour du géant étatique pétrolier brésilien qui fait trembler toute la classe politique brésilienne sur ses bases.

Les marchés de sous-traitance octroyés par PetroBras aux plus grands groupes de BTP du pays était systématiquement surfacturés de 1 à 5% avec la complicité de dirigeants de l'entreprise nommés par les principaux partis de l'ancienne coalition au pouvoir, dont le PMDB de l'actuel président Michel Temer.

Une partie des commissions occultes versées lors de ces opérations frauduleuses étaient reversées sous formes de pots-de-vin à des dizaines d'homme politiques pour financer leur campagnes électorales.

PetroBras a évalué en 2014 à deux milliards de dollars ses pertes liées à ces opérations frauduleuses. Les enquêteurs chiffrent pour leur part le préjudice total à environ 12 milliards de dollars au taux actuel.

(c) AFP

Commenter Petrobras: les procureurs menacent de démissionner face aux intimidations du Parlement


La Compagnie pétrolière Brésilienne PetroBras

Petrobras met en vente sa raffinerie de Pasadena

mercredi 10 mai 2017

Rio de janeiro: Petrobras va mettre en vente sa raffinerie de Pasadena, en Californie, dont l'achat en 2006 est entaché d'accusations de corruption, dans le cadre de sa politique de cession d'actifs, a annoncé mercredi la compagnie brésilienne d'État.


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière PetroBras

Les dernières actualités des prix du pétrole

samedi 21 octobre 2017 à 15:33

Pétrole: l'Irak accroît sa production dans le sud (ministre)

Bagdad: L'Irak a accru depuis samedi de 200.000 barils par jour sa production pétrolière dans le sud du pays pour compenser celle...

vendredi 20 octobre 2017 à 21:10

Le pétrole monte légèrement, prudent face à la situation en …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en légère hausse vendredi à l'issue d'une séance hésitante, les investisseurs gardant un oeil sur...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:25

Chevron suspend ses opérations dans le Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a annoncé vendredi suspendre "temporairement" ses opérations au Kurdistan irakien, région secouée par des tensions...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:05

Le pétrole remonte dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole se retournaient à la hausse vendredi en fin d'échanges européens dans un marché hésitant sur la semaine...

vendredi 20 octobre 2017 à 15:20

Le pétrole, gardant un oeil sur l'Irak, ouvre en baisse à Ne…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York baissait vendredi à l'ouverture, alors que les tensions en Irak...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:49

A Kirkouk, le retour des employés irakiens du pétrole chassé…

Bay hassan (irak): Ils ont renfilé leurs combinaisons grises et inspectent leurs installations en attendant le feu vert pour reprendre le pompage...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:23

Ordonnances: la CGT pétrole décidera mercredi des modalités …

Paris: La CGT pétrole, qui a menacé lundi de lancer une grève dans le secteur faute de l'ouverture "immédiate" d'une négociation pour...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:13

Le pétrole en berne, la situation s'apaise en Irak

Londres: Les prix du pétrole reculaient à nouveau vendredi en cours d'échanges européens alors que les Kurdes irakiens indépendantistes ont ouvert le...

jeudi 19 octobre 2017 à 21:09

Le pétrole termine en baisse, les inquiétudes sur l'Irak s'a…

NYC/Cours de clôture: Le prix des barils de pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en baisse jeudi, perdant...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite