Menu
RSS
A+ A A-

Opep: toutes les options sont sur la table

prix du petrole vienneVienne: Les membres de l'Opep vont discuter de toutes les options à leur disposition mercredi afin de trouver un accord pour limiter leur production, a dit mardi à Vienne le ministre de l'Énergie des Émirats arabes unis, Suhail al-Mazroui.
Toutes les options sont sur la table et vont être discutées, a-t-il déclaré.

Nous travaillons vraiment dur et continuons à travailler donc ne passez pas de façon prématurée à des conclusions avant que nous nous rencontrions, a ajouté le ministre face à de nombreux journalistes.

Se référant à l'accord informel conclu par les membres du cartel à Alger fin septembre, il a laissé entendre que l'OPEP avait toujours comme objectif la réduction de production évoquée à cette occasion.

Les ministres de l'OPEP sont convenus il y a deux mois à Alger, lors d'une réunion informelle, de ramener leur production entre 32,5 et 33 millions de barils par jour (mbj) et de parvenir à un accord avec d'autres grands producteurs, notamment le premier d'entre eux, la Russie, qui s'y est dit favorable sur le principe.

Nous voulons aider le marché à rebondir plus rapidement. Le marché, comme nous l'avons vu depuis le début, s'est corrigé à la hausse. Mais le rythme de cette correction a conduit beaucoup d'investissements à prendre du retard et nous avons besoin (de ces) investissements, a expliqué Suhail al-Mazroui.

S'alignant sur la position saoudienne, il a jugé que le marché allait se rééquilibrer de lui-même d'ici quelques mois et qu'un éventuel accord n'était souhaitable que pour accélérer ce processus.

Un accord est destiné à aider le marché à se reprendre plus vite (plutôt) qu'attendre six mois, a-t-il indiqué.

L'inquiétude majeure pour beaucoup d'entre nous en tant que producteurs responsables est le ralentissement qui se produit pour ces investissements, a-t-il répété.

Nous avons vu beaucoup de commentaires de la Russie, de producteurs importants, (nous avons vu) qu'ils ont des inquiétudes, ils nous soutiennent (...). Nous avons besoin que les membres de l'OPEP s'alignent sur une décision qui se produise. Nous avons vu des signes que les autres pays vont nous rejoindre et ont envie de nous rejoindre, a-t-il estimé.

Je pourrais dire que les barrières les plus importantes sont que certains ne participent pas (...), a-t-il ajouté, soulignant que toutes les décisions prises au sein du cartel devaient être unanimes.

Les négociations au sein de l'OPEP se heurtent en particulier aux réticences de l'Iran et de l'Irak de consentir à une réduction de leur production.

(c) AFP

Commenter Opep: toutes les options sont sur la table


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

jeudi 23 novembre 2017 à 03:33

Pétrole : un cousin de Chavez nommé à la tête de Citgo, fili…

Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a nommé mercredi un cousin de l'ancien dirigeant Hugo Chávez comme président de Citgo, filiale américaine...

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite