Menu
RSS
A+ A A-

Loukoïl: le bénéfice net a chuté plus que prévu au 3T

prix du petrole MoscouMoscou: Le numéro deux russe du pétrole, Loukoïl, a annoncé mardi avoir divisé par plus que trois sur un an son bénéfice net au troisième trimestre, affecté par la chute des prix et un effet de changes défavorable.
Entre juillet et septembre, le groupe privé a dégagé un bénéfice net de 54,8 milliards de roubles (795 millions d'euros au taux de mardi), soit 70% de moins qu'un an plus tôt et moins qu'attendu par les analystes interrogés par l'agence Interfax.

Le chiffre d'affaires a reculé de 10% sur un an à 1.309 milliards de roubles (18,9 milliards d'euros), s'établissant en deçà des attentes.

Son excédent brut d'exploitation (Ebitda) a reculé de 22% à 166 milliards de roubles (2,4 milliards d'euros).

Au total sur les neuf premiers mois de l'année, son chiffre d'affaires à diminué de 13% à 3.826 milliards de roubles (55 milliards d'euros), son Ebidta de 13% à 547 milliards de roubles (7,9 milliards d'euros) et son bénéfice net de 55% à 160 milliards de roubles (2,3 milliards d'euros).

Dans son rapport financier, Loukoïl a expliqué la baisse de ses résultats sur neuf mois par la baisse des prix des hydrocarbures, l'augmentation des taux d'imposition de l'extraction de brut, la diminution des marges de raffinage ainsi que la hausse des tarifs de transport.

Il a également souligné avoir pâti de la grande volatilité du rouble qui a conduit à une perte de changes cette année contre un gain un an plus tôt.

Sa production d'hydrocarbures s'est établie au troisième trimestre à 2,1 millions de barils équivalent pétrole par jour, (-11% sur un an) dont 1,8 millions de barils de pétrole brut.

Le groupe, qui a considérablement investi ces dernières années pour enrayer le déclin de sa production, a justifié ce recul par la baisse des volumes lui revenant sur le gisement géant Qourna-Ouest 2 en Irak, la vente de sa part dans un gisement sur la mer Caspienne et le déclin naturel de la production sur les gisements anciens en Sibérie Occidentale.

(c) AFP

Commenter Loukoïl: le bénéfice net a chuté plus que prévu au 3T


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 21 juillet 2017 à 20:58

Le pétrole termine en nette baisse, marché tourné vers l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont signé une nette baisse vendredi, perdant le terrain gagné la veille sur fond d'inquiétudes...

vendredi 21 juillet 2017 à 18:34

Le pétrole baisse dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole baissaient vendredi en fin d'échanges européens, les investisseurs optant pour la prudence avant l'annonce du décompte hebdomadaire...

vendredi 21 juillet 2017 à 15:25

Le pétrole ouvre en baisse à New York, la production de l'Op…

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse vendredi à New York, souffrant d'inquiétudes sur le niveau de production de...

vendredi 21 juillet 2017 à 13:32

Nigeria: l'ex-ministre du Pétrole embourbée dans les affaire…

Lagos: Les affaires judiciaires s'accumulent autour de l'ex-ministre du Pétrole du Nigeria, donnant une idée de l'ampleur de la corruption au sein...

vendredi 21 juillet 2017 à 12:11

Le pétrole monte un peu avant les réunions de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole montaient quelque peu vendredi en cours d'échanges européens, sur fond de spéculations avant des réunions des pays...

vendredi 21 juillet 2017 à 06:46

Les cours du pétrole sans direction en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient sans direction claire vendredi matin en Asie, les investisseurs tentant de comprendre les implications d'un recul...

jeudi 20 juillet 2017 à 21:06

Le pétrole termine en baisse, hésitations avant l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse jeudi, marquant le pas au lendemain d'une bonne séance et sur...

jeudi 20 juillet 2017 à 18:05

Le pétrole recule dans un marché incertain avant l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens, les investisseurs peinant à se positionner avant que l'Opep et ses...

jeudi 20 juillet 2017 à 17:17

ExxonMobil mis à l'amende pour non respect de sanctions liée…

Washington: Le département du Trésor a infligé jeudi une amende de 2 millions de dollars à ExxonMobil pour n'avoir pas respecté les...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite