Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: l'Irak revendique de pouvoir augmenter sa production en pleine offensive à Mossoul

prix du petrole budapestBudapest: Le chef de la diplomatie irakienne, Ibrahim al-Jafaari, a revendiqué mardi le droit pour son pays d'augmenter sa production de pétrole malgré les efforts de l'Opep pour limiter les surplus, invoquant les efforts déployés par Bagdad pour reprendre Mossoul.
Il faut que la communauté internationale comprenne que dans cette situation, nous devons augmenter la production, a-t-il déclaré lors d'un déplacement à Budapest.

La baisse des prix a provoqué un énorme trou dans le budget irakien, juste au moment où nous devons augmenter nos dépenses militaires en raison de la lutte contre (l'organisation) Etat islamique, a souligné le ministre.

L'Irak est un pays riche mais il a d'énormes problèmes, il ne serait pas correct que nous diminuions notre production maintenant, a-t-il insisté.

L'Irak, deuxième producteur de pétrole de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), a vu sa production augmenter régulièrement depuis l'été, pour atteindre 4,56 millions de barils par jour en moyenne en octobre.

Ces déclaration interviennent alors que l'OPEP ambitionne de trouver un accord pour limiter sa production afin de soutenir les cours, lors de sa prochaine réunion ministérielle prévue le 30 novembre à Vienne.

Comme l'Irak, l'Iran, la Libye et le Nigeria ont manifesté ces derniers mois des réticences à brider leur production, à la différence notamment de l'Arabie saoudite, le poids lourd du cartel.

Les cours du pétrole étaient cependant en hausse depuis le début de la semaine, les marchés reprenant confiance dans la capacité de l'OPEP à trouver un accord, après qu'il a proposé à l'Iran de simplement geler sa production au lieu de la réduire.

Lors d'une réunion technique préparatoire à Vienne mardi, le délégué nigérian, Ibrahim Waya a dit croire à l'imminence d'un compromis. Il est certain que tout le monde est à bord, a-t-il déclaré, selon des propos relayés par l'agence Bloomberg. Tout le monde sait que l'enjeu est important, a-t-il ajouté.

Les 14 pays de l'OPEP s'étaient entendus en septembre à Alger pour ramener leur production entre 32,5 et 33 millions de barils par jour. Ils en ont pompé 33,64 millions en octobre.

Premier producteur mondial, la Russie, un pays non-OPEP, s'est également dite désireuse de contribuer à un rééquilibrage du marché.

(c) AFP

Commenter Pétrole: l'Irak revendique de pouvoir augmenter sa production en pleine offensive à Mossoul


La Production de pétrole dans le monde


jeudi 19 octobre 2017

Norvège: la production pétrolière recule en septembre

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a sensiblement reculé en septembre à cause de travaux...

mercredi 11 octobre 2017

Opep: léger rebond de la production, quotas encore dépassés

Paris: La production de pétrole brut de l'Opep a légèrement augmenté en septembre, selon un rapport publié mercredi par l'organisation, qui doit...

mardi 12 septembre 2017

Opep: la production recule, évoque un rééquilibrage du march…

Paris: La production de pétrole brut de l'Opep a reculé au mois d'août, selon un rapport publié mardi par l'organisation, dont le...

jeudi 10 août 2017

Pétrole: la production augmente, soutenue par la Libye mais …

Paris: La production de pétrole brut de l'Opep a légèrement progressé en juillet par rapport au mois précédent, soutenue par la Libye...

mardi 08 août 2017

Pétrole: l'Opep et d'autres pays promettent de respecter la …

Abou Dhabi (Emirats arabes unis): Plusieurs pays pétroliers, membres ou non de l'Opep, ont achevé mardi une réunion technique à Abou Dhabi...

lundi 24 juillet 2017

Pétrole: les pays producteurs cherchent à accentuer leur bai…

Saint-Pétersbourg: Les principaux pays exportateurs de pétrole, réunis lundi, ont affiché leur volonté d'accentuer la réduction de leur offre en l'appliquant plus...

lundi 24 juillet 2017

Pétrole: l'Arabie saoudite accentue sa réduction de l'offre

Saint-Pétersbourg: L'Arabie saoudite a promis lundi d'accentuer ses efforts de réduction de l'offre de pétrole et pressé les autres pays exportateurs, réunis...

mercredi 19 juillet 2017

Libye: la compagnie pétrolière NOC vise 1,25 million b/j fin…

Benghazi (libye): Le président de la Compagnie nationale libyenne de Pétrole (NOC) Moustafa Sanalla a annoncé mercredi que la production de pétrole...

mercredi 12 juillet 2017

Pétrole: l'Opep voit une baisse de la demande pour sa produc…

Londres: L'Opep anticipe une baisse de la demande mondiale pour sa production l'année prochaine, face à l'augmentation des pompages de producteurs de...


-Voir toutes les actualités de la production de pétrole

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 20 octobre 2017 à 21:10

Le pétrole monte légèrement, prudent face à la situation en …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en légère hausse vendredi à l'issue d'une séance hésitante, les investisseurs gardant un oeil sur...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:25

Chevron suspend ses opérations dans le Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a annoncé vendredi suspendre "temporairement" ses opérations au Kurdistan irakien, région secouée par des tensions...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:05

Le pétrole remonte dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole se retournaient à la hausse vendredi en fin d'échanges européens dans un marché hésitant sur la semaine...

vendredi 20 octobre 2017 à 15:20

Le pétrole, gardant un oeil sur l'Irak, ouvre en baisse à Ne…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York baissait vendredi à l'ouverture, alors que les tensions en Irak...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:49

A Kirkouk, le retour des employés irakiens du pétrole chassé…

Bay hassan (irak): Ils ont renfilé leurs combinaisons grises et inspectent leurs installations en attendant le feu vert pour reprendre le pompage...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:23

Ordonnances: la CGT pétrole décidera mercredi des modalités …

Paris: La CGT pétrole, qui a menacé lundi de lancer une grève dans le secteur faute de l'ouverture "immédiate" d'une négociation pour...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:13

Le pétrole en berne, la situation s'apaise en Irak

Londres: Les prix du pétrole reculaient à nouveau vendredi en cours d'échanges européens alors que les Kurdes irakiens indépendantistes ont ouvert le...

jeudi 19 octobre 2017 à 21:09

Le pétrole termine en baisse, les inquiétudes sur l'Irak s'a…

NYC/Cours de clôture: Le prix des barils de pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en baisse jeudi, perdant...

jeudi 19 octobre 2017 à 18:13

Le pétrole recule malgré le risque géopolitique

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens, le risque de perturbation de la production irakienne ne convainquant pas...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite