Menu
RSS
A+ A A-

L'Iran optimiste quant à un accord de l'Opep à Vienne

prix du petrole TéhéranTéhéran: Le ministre iranien du pétrole s'est dit samedi optimiste quant à la capacité de l'Opep de parvenir à un accord sur la réduction de la production à la fin de ce mois pour faire remonter les prix du baril.
Il y a une possibilité élevée que les ministres du pétrole et de l'énergie de l'OPEP arrivent à un accord lors de la réunion de novembre, a déclaré Bijan Namdar Zanganeh à l'issue d'une rencontre avec le secrétaire général de l'OPEP Mohamed Barkindo, cité par le site de son ministère, Shana.

M. Zanganeh fait référence à une réunion des membres du cartel prévue le 30 novembre à Vienne dont certains responsables attendent une concrétisation d'un accord de baisse de l'offre, annoncé fin septembre à Alger.

L'Iran, qui subit encore les conséquences des sanctions économiques occidentales qui l'ont paralysée avant leur levée seulement en janvier, s'est exempté de la réduction de sa production.

Teheran exportait 2,44 millions de barils par jour en octobre.

Les pays membres et non-membres (de l'OPEP) tentent de parvenir à un accord global lors du sommet (...) Nous aurons une meilleure situation dans l'avenir, a assuré le ministre iranien.

Téhéran a déjà exprimé ses positions, sur la question de la production, a rappelé M. Zanganeh.

Interrogé sur un montant du baril qui pourrait à la fois bénéficier aux producteurs et aux consommateurs, le ministre a indiqué que les membres de l'OPEP avaient visé un prix du baril compris entre 55 et 65 dollars.

Le secrétaire de l'OPEP a lui dit s'être rendu à Téhéran en vue d'obtenir plus de coopération de l'Iran à Vienne, afin que nous puissions mettre en oeuvre l'accord d'Alger, selon des propos relayés par Shana.

Vendredi, à l'issue d'une réunion impromptue à Doha entre plusieurs membres de l'OPEP et la Russie, le ministre russe de l'énergie, Alexander Novak, s'est également dit confiant sur la capacité des membres du cartel à parvenir à un accord à Vienne.

(c) AFP

Commenter L'Iran optimiste quant à un accord de l'Opep à Vienne

Commentaires   

+1 #3 zaug 21-11-2016 17:50
je confirme de l arnaque et c est les usagers qui paye comme d abitude
+1 #2 NABAN 21-11-2016 09:43
bonjour, quelle honte de voir comment se comporte cette mafia pétrolière!! de simples paroles et le prix du brut grimpe!!! Ces dictatures du moyen orient dont les mains sont tâchées de sang!!!!
0 #1 ds0 20-11-2016 12:16
impossible,,,,, ,,


Le pétrole en Iran


mardi 11 juillet 2017

Hydrocarbures: l'Iran espère signer 10 contrats dans les pro…

Istanbul: Dans la foulée du contrat conclu avec un consortium international mené par le français Total, l'Iran espère signer "environ dix contrats...

dimanche 02 juillet 2017

Total, premier pétrolier occidental de retour en Iran avec u…

Téhéran: Le groupe pétrolier français Total, à la tête d'un consortium international, va signer lundi à Téhéran un accord de 4,8 milliards...

lundi 13 mars 2017

Pétrole: Hyundai signe un accord de 3 mds EUR dans un projet…

Séoul: Le groupe sud-coréen Hyundai Engineering a signé un accord portant sur un montant de trois milliards d'euros pour investir dans un...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

Les dernières actualités des prix du pétrole

samedi 21 octobre 2017 à 15:33

Pétrole: l'Irak accroît sa production dans le sud (ministre)

Bagdad: L'Irak a accru depuis samedi de 200.000 barils par jour sa production pétrolière dans le sud du pays pour compenser celle...

vendredi 20 octobre 2017 à 21:10

Le pétrole monte légèrement, prudent face à la situation en …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en légère hausse vendredi à l'issue d'une séance hésitante, les investisseurs gardant un oeil sur...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:25

Chevron suspend ses opérations dans le Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a annoncé vendredi suspendre "temporairement" ses opérations au Kurdistan irakien, région secouée par des tensions...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:05

Le pétrole remonte dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole se retournaient à la hausse vendredi en fin d'échanges européens dans un marché hésitant sur la semaine...

vendredi 20 octobre 2017 à 15:20

Le pétrole, gardant un oeil sur l'Irak, ouvre en baisse à Ne…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York baissait vendredi à l'ouverture, alors que les tensions en Irak...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:49

A Kirkouk, le retour des employés irakiens du pétrole chassé…

Bay hassan (irak): Ils ont renfilé leurs combinaisons grises et inspectent leurs installations en attendant le feu vert pour reprendre le pompage...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:23

Ordonnances: la CGT pétrole décidera mercredi des modalités …

Paris: La CGT pétrole, qui a menacé lundi de lancer une grève dans le secteur faute de l'ouverture "immédiate" d'une négociation pour...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:13

Le pétrole en berne, la situation s'apaise en Irak

Londres: Les prix du pétrole reculaient à nouveau vendredi en cours d'échanges européens alors que les Kurdes irakiens indépendantistes ont ouvert le...

jeudi 19 octobre 2017 à 21:09

Le pétrole termine en baisse, les inquiétudes sur l'Irak s'a…

NYC/Cours de clôture: Le prix des barils de pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en baisse jeudi, perdant...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite