Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole monte à New York, centré sur une réunion de l'Opep

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en hausse jeudi à New York, les spéculations s'animant de nouveau sur l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) au moment où plusieurs membres se réunissent pour travailler sur un éventuel accord de baisse de l'offre.
Vers 14H10 GMT, le prix du baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), référence américaine du brut, prenait 56 cents à 46,13 dollars sur le contrat pour livraison en décembre au New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Aujourd'hui et demain, 11 pays producteurs de pétrole se réunissent à Doha, (...) donc la séance sera rythmée par leurs déclarations", a résumé Bob Yawger, de Mizuho Securities.

Cette réunion va notamment rassembler plusieurs membres de l'OPEP, qui domine largement les esprits des investisseurs depuis qu'elle a fait part fin septembre de son intention de conclure un accord sur une baisse de la production à l'issue de son sommet du 30 novembre.

Si la réunion de Doha se tient sans d'importants membres du cartel, comme l'Irak et l'Iran, elle sera en revanche l'occasion d'une rencontre jugée prometteuse entre l'Arabie saoudite, membre dominant du cartel, et la Russie, qui lui est extérieure mais que les investisseurs espèrent voir rejoindre l'accord.

"Je pense que le marché va évoluer pendant toute la journée en fonction des propos tenus", a insisté M. Yawger. "Quelqu'un dit quelque chose d'encourageant et les cours monteront... Quelqu'un se montre sceptique sur un accord et les cours baisseront."

Pour le moment, le ton était jugé plutôt favorable: l'Arabie saoudite a manifesté son optimisme sur le sort d'un accord qui n'en est qu'au stade préliminaire puisque le flou règne toujours sur la responsabilité assignée à chaque membre dans la baisse de leur production.

Parmi les autres propos encourageants, "le président vénézuélien, Nicolas Maduro, a assuré être confiant qu'un accord +puissant+ serait trouvé à Vienne et le ministre russe de l'Energie, Alexandre Novak, a réaffirmé que les chances de limiter la production étaient bonnes et que son pays soutiendrait de telles mesures", ont énuméré dans une note les analystes de Commerzbank.

La grande majorité des analystes restaient toutefois prudents, par contraste avec un marché très sensible à tout signe venu de l'OPEP et qui a notamment bondi en début de semaine à l'annonce de cette nouvelle réunion, et rappelaient le risque à parier sur de simples déclarations.

"Je ne vois pas pourquoi on aurait des propos sceptiques", a prévenu M. Yawger. Pour les producteurs, "ce serait se tirer une balle dans le pied".

(c) AFP

Commenter Le pétrole monte à New York, centré sur une réunion de l'Opep

Commentaires   

0 #1 ds0 17-11-2016 14:54
"Je ne vois pas pourquoi on aurait des propos sceptiques", a prévenu M. Yawger. Pour les producteurs, "ce serait se tirer une balle dans le pied".
,,,,,c'est déja fait depuis longtemps,,,,,,


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 17 août 2017 à 06:13

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient jeudi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

mercredi 16 août 2017 à 21:31

Le pétrole termine en nette baisse à New York et à Londres

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette baisse mercredi à New York, plombé par la hausse hebdomadaire de la production...

mercredi 16 août 2017 à 18:14

Le pétrole recule, les stocks américains déçoivent

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu mercredi en fin d'échanges européens après des données sur les réserves américaines contrastées, avec...

mercredi 16 août 2017 à 16:55

USA: baisse bien plus marquée que prévu des stocks de brut

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse bien plus marquée que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

mercredi 16 août 2017 à 16:01

Le pétrole monte légèrement à New York, optimisme sur les st…

New York: Les cours du pétrole montaient légèrement peu après l'ouverture mercredi à New York, aidés par l'optimisme du marché sur une...

mercredi 16 août 2017 à 15:46

Pétrochimie: Shell sort d'une coentreprise saoudienne pour 8…

Londres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé mercredi avoir bouclé la vente des 50% qu'il possédait dans la coentreprise de...

mercredi 16 août 2017 à 12:17

Le pétrole monte, les réserves américaines auraient reculé

Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse mercredi en cours d'échanges européens alors que les stocks américains de brut auraient diminué...

mercredi 16 août 2017 à 07:05

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en Asie après des estimations favorables sur l'état des stocks américains mais les inquiétudes persistantes...

mardi 15 août 2017 à 21:27

Le pétrole stagne, attentisme avant les stocks aux USA

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé proche de l'équilibre mardi, les investisseurs se montrant prudents avant la publication des...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite