Menu
RSS
A+ A A-

Brésil : Petrobras n'est plus le seul opérateur du brut pré-salifère

prix du petrole brasiliaBrasilia: Les députés brésiliens ont voté mercredi soir une loi annulant la participation obligatoire du géant public Petrobras dans l'exploitation des immenses réserves pétrolières pré-salifères en eaux très profondes.
La nouvelle loi modifie une mesure adoptée en 2010, selon laquelle PetroBras était obligé d'avoir une participation d'au moins 30% dans tout consortium pour ces gisements.

Le projet de loi, qui était bloqué depuis début octobre par des amendements présentés par l'opposition de gauche, a été finalement adopté mercredi soir et la loi devra être promulguée prochainement par le président Michel Temer, indique la chambre des députés sur son site internet.

Les défenseurs de la réforme affirment que PetroBras n'a pas la capacité financière d'exploiter ces ressources comme le définissait la loi précédente. L'opposition soutient au contraire que la nouvelle mesure revient à livrer ces richesses à des capitaux étrangers.

La nouvelle loi, qui rompt un tabou défendu historiquement par les nationalistes et la gauche, détermine que PetroBras aura la préférence pour exploiter ces champs pré-salifères mais au cas où elle n'en n'aurait pas les moyens ou ne serait pas intéressée ce sont les groupes investisseurs qui en assumeront l'entière responsabilité.

Dans la pratique, cela permettra aux entreprises étrangères de participer seules à de prochaines enchères de réserves de brut pré-salifères.

Ces riches gisements pré-salifères, de 149.000 km2, sont enfouis dans l'océan Atlantique à environ cinq kilomètres de profondeur sous une épaisse couche de sel, sur le littoral des Etats de Rio de Janeiro, Sao Paulo et Espirito Santo (sud-est).

Leur extraction requiert des opérations complexes et parmi les plus coûteuses de l'industrie.

PetroBras, en proie à des difficultés financières liées au scandale de corruption qui le secoue et à la chute des cours du pétrole, a annoncé récemment une réduction de 25% de ses investissements sur la période 2017-2021.

Le groupe a produit en 2015 un total de 2,128 millions de barils par jour, dont 767.000 extraits des puits pré-salifères.

L'enquête sur PetroBras, lancée en 2014, a mis au jour un système de trucage systématique des marchés passés entre l'entreprise pétrolière et ses sous-traitants, donnant lieu à des commissions de 3% sur chaque contrat dont une partie était reversée à des élus de la coalition au pouvoir.

bur-js/cdo/ka/pb

PETROBRAS - PETROLEO BRASILEIRO

(c) AFP

Commenter Brésil : Petrobras n'est plus le seul opérateur du brut pré-salifère


La Compagnie pétrolière Brésilienne PetroBras

Petrobras met en vente sa raffinerie de Pasadena

mercredi 10 mai 2017

Rio de janeiro: Petrobras va mettre en vente sa raffinerie de Pasadena, en Californie, dont l'achat en 2006 est entaché d'accusations de corruption, dans le cadre de sa politique de cession d'actifs, a annoncé mercredi la compagnie brésilienne d'État.


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière PetroBras

Les dernières actualités des prix du pétrole

samedi 21 octobre 2017 à 15:33

Pétrole: l'Irak accroît sa production dans le sud (ministre)

Bagdad: L'Irak a accru depuis samedi de 200.000 barils par jour sa production pétrolière dans le sud du pays pour compenser celle...

vendredi 20 octobre 2017 à 21:10

Le pétrole monte légèrement, prudent face à la situation en …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en légère hausse vendredi à l'issue d'une séance hésitante, les investisseurs gardant un oeil sur...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:25

Chevron suspend ses opérations dans le Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a annoncé vendredi suspendre "temporairement" ses opérations au Kurdistan irakien, région secouée par des tensions...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:05

Le pétrole remonte dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole se retournaient à la hausse vendredi en fin d'échanges européens dans un marché hésitant sur la semaine...

vendredi 20 octobre 2017 à 15:20

Le pétrole, gardant un oeil sur l'Irak, ouvre en baisse à Ne…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York baissait vendredi à l'ouverture, alors que les tensions en Irak...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:49

A Kirkouk, le retour des employés irakiens du pétrole chassé…

Bay hassan (irak): Ils ont renfilé leurs combinaisons grises et inspectent leurs installations en attendant le feu vert pour reprendre le pompage...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:23

Ordonnances: la CGT pétrole décidera mercredi des modalités …

Paris: La CGT pétrole, qui a menacé lundi de lancer une grève dans le secteur faute de l'ouverture "immédiate" d'une négociation pour...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:13

Le pétrole en berne, la situation s'apaise en Irak

Londres: Les prix du pétrole reculaient à nouveau vendredi en cours d'échanges européens alors que les Kurdes irakiens indépendantistes ont ouvert le...

jeudi 19 octobre 2017 à 21:09

Le pétrole termine en baisse, les inquiétudes sur l'Irak s'a…

NYC/Cours de clôture: Le prix des barils de pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en baisse jeudi, perdant...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite