Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole finit en légère hausse au lendemain de l'élection

prix du petrole NYC/Cours de clôtureNYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse mercredi, progressant dans la foulée des marchés d'actions, après l'élection inattendue du républicain Donald Trump à la Maison Blanche.
Le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) a pris 29 cents à 45,27 dollars sur le contrat pour livraison en décembre au New York Mercantile Exchange (NyMex).

A Londres, le prix du baril de Brent de la mer du Nord, a pris 32 cents à 46,36 dollars pour le contrat en livraison en janvier sur l'Intercontinental Exchange (ICE).

A court terme, "le brut va rester à la merci de l'humeur de l'ensemble des marchés", a estimé Matt Smith de ClipperData.

L'or noir a ainsi bénéficié du soutien de Wall Street qui, surprise dans la surprise, progressait nettement mercredi en cours de séance.

"Le marché du pétrole est mitigé et cherche à se frayer un chemin", a résumé Andy Lipow de Lipow Oil Associates.

Hésitants, les cours du WTI sont ainsi tombés à leur plus bas en deux mois dans les échanges électroniques au moment de l'annonce de l'élection de Donald Trump avant de se reprendre.

Ils "ont rebondi quand un mouvement de type +rien n'a vraiment changé, achetons à bon compte+ l'a aidé à se stabiliser", a expliqué Tim Evans dans une note.

Face aux incertitudes générées par ce résultat inattendu les investisseurs sont toutefois restés prudents et ont cherché à évaluer les conséquences spécifiques de cette élection pour le marché de l'énergie.

Ainsi, "on pourrait voir beaucoup de stimulation fiscale aux Etats-Unis avec une nouveau gouvernement qui encouragerait les investissements dans les infrastructures ce qui aiderait le marché du pétrole", a avancé Andy Lipow.

Concernant l'offre, "Donald Trump propose une taxation plus faible, des régulations moins strictes et un investissement soutenu dans les infrastructures", ce qui pourrait favoriser l'industrie, a noté Bjarne Schieldrop, analyste chez SEB.

Cela pourrait relancer une production américaine qui a fortement chuté en début d'année.


- Relations avec le Moyen-Orient

Les relations des Etats-Unis avec les principaux pays producteurs de pétrole étaient également au centre des préoccupations du marché.

"Le pétrole en provenance du Moyen-Orient représente environ de 2 à 3 millions de barils par jour" d'importations américaines, a rappelé Carl Larry de Frost et Sullivan qui s'interrogeait aussi sur l'impact d'éventuelles barrières douanières.

Au delà, "il reste à voir si un Donald Trump président des Etats-Unis révoquera l'accord sur le nucléaire avec l'Iran, qu'il a tellement critiqué. Si c'est le cas, les prix du pétrole augmenteront probablement", se demandaient quant à eux les experts de Commerzbank dans une note.

Dans ce contexte les marchés "ont ignoré la hausse des stocks de pétrole brut", a estimé Andy Lipow.

Lors de la semaine achevée le 4 novembre, les réserves commerciales de brut ont progressé de 2,4 millions de barils mais les stocks d'essence et de produits distillés ont reculé selon les données hebdomadaires du département américain de l'Energie (DoE).

"Les données du DoE pour la semaine précédente sont (...) proches des attentes", a commenté Tim Evans.

(c) AFP

Commenter Le pétrole finit en légère hausse au lendemain de l'élection


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 20 octobre 2017 à 21:10

Le pétrole monte légèrement, prudent face à la situation en …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en légère hausse vendredi à l'issue d'une séance hésitante, les investisseurs gardant un oeil sur...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:25

Chevron suspend ses opérations dans le Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a annoncé vendredi suspendre "temporairement" ses opérations au Kurdistan irakien, région secouée par des tensions...

vendredi 20 octobre 2017 à 18:05

Le pétrole remonte dans un marché hésitant

Londres: Les cours du pétrole se retournaient à la hausse vendredi en fin d'échanges européens dans un marché hésitant sur la semaine...

vendredi 20 octobre 2017 à 15:20

Le pétrole, gardant un oeil sur l'Irak, ouvre en baisse à Ne…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York baissait vendredi à l'ouverture, alors que les tensions en Irak...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:49

A Kirkouk, le retour des employés irakiens du pétrole chassé…

Bay hassan (irak): Ils ont renfilé leurs combinaisons grises et inspectent leurs installations en attendant le feu vert pour reprendre le pompage...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:23

Ordonnances: la CGT pétrole décidera mercredi des modalités …

Paris: La CGT pétrole, qui a menacé lundi de lancer une grève dans le secteur faute de l'ouverture "immédiate" d'une négociation pour...

vendredi 20 octobre 2017 à 12:13

Le pétrole en berne, la situation s'apaise en Irak

Londres: Les prix du pétrole reculaient à nouveau vendredi en cours d'échanges européens alors que les Kurdes irakiens indépendantistes ont ouvert le...

jeudi 19 octobre 2017 à 21:09

Le pétrole termine en baisse, les inquiétudes sur l'Irak s'a…

NYC/Cours de clôture: Le prix des barils de pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en baisse jeudi, perdant...

jeudi 19 octobre 2017 à 18:13

Le pétrole recule malgré le risque géopolitique

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens, le risque de perturbation de la production irakienne ne convainquant pas...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite